Âmes de toute etnies, hommes et femmes venus de tous pays... Rejoignez l'île magique d'Ynis Witrin......
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mariage de Raziel et Séléna

Aller en bas 
AuteurMessage
Raziel
Ange Dechu
*Nomade*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 32
Rang : Nomade
Race : Archange déchu
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Mariage de Raziel et Séléna   Sam 11 Nov - 4:00

Un pareil événement est unique dans la vie de deux êtres dont les sentiments mutuels lient leurs deux existences. Ce jour où devant les dieux, deux êtres qui s’aiment se jurent une fidélité éternelle. Ainsi était venu le temps pour Raziel d’épouser enfin la femme qu’il aime depuis tant de siècles.
Celle à qui il n’avait cessé de penser durant ces années de bannissement et de tortures. C’est pour elle qu’il avait tenu à rester en vie et c’est à présent à ses côtés qu’il passerait le reste de ces jours. Repensant à tous ces événements, il avançait pas à pas vers le l’immense temple de verre, symbole de la piété de l’île envers sa déesse protectrice. C’est dans ce lieu que l’union serait célébrée et avant d’y entrer, il s’assura que les deux anneaux en or céleste, un métal dont la légende disait que quiconque y forgerait deux anneaux verrait son union durer pour l’éternité, étaient bien en sa possession.
Il se souvint alors du jour où il les avait fait faire par l’un de ses amis forgeron dans le but de l’offrir à Séléna. A cette époque, ses frères archanges s’opposaient vivement à son attitude jugée trop proche du peuple terrestre mais il n’avait alors que faire de ce genre de remarques venant d’un monde céleste dans lequel il ne croyait plus.
Il n’avait d’ailleurs pas davantage pris en compte les interdictions d’interventions dans les conflits terrestres, le jour où une horde de démons s’était attaquée au village de celle qu’il aimait. Tous deux avaient alors affronté leurs ennemis sans parvenir à les repousser tant leur nombre était conséquent. C’est ainsi que l’archange déchu eut recours à l’invocation d’un démon afin d’accroître ses pouvoirs dans le but de sauver ceux qui combattaient encore. Hélas, ses frères intervinrent et le condamnèrent à la déchéance tandis que Séléna tomba sous ses yeux… Aujourd’hui, comme ses frères l’avaient promis, la jeune femme était revenue dans le monde des vivants sous un autre aspect tout en gardant son âme et une nouvelle vie s’offrait à eux. C’est du moins ce que croyait Raziel…

A présent aux portes du temple, il se tenait appuyé sur le mur extérieur. Ses pensées étaient tournées vers un événement qui s’était produit il y a quelques jours, après que Myrielle, Séléna et lui aient scellé le démon qui se trouvait à l’intérieur de son corps.


-----------------------------------------


Ce jour là, il était à l’extérieur de l’île, à l’endroit où se trouvaient les dolmens enchantés. Il s’était senti attiré par des forces qu’il avait du mal à définir. Elles lui semblaient familières et, ne voulant aucun problème pour la cérémonie future, il avait décidé de définir ses mystérieuses auras qui répétaient son nom.
Une fois arrivé sur les lieux, le premier spectacle qui s’offrit à lui fut celui du soleil qui, en se couchant, semblait plonger dans la mer lointaine. Admirant ce magnifique spectacle de la nature, il dut très vite reporter son attention sur un phénomène qui était loin d’avoir le même charme… En effet, formant un cercle autour de lui, plusieurs halos de lumières venaient d’apparaître et formaient des silhouettes identiques à des ombres si ce n’était que celles-ci étaient d’un blanc céleste. Très vite, l’archange déchu identifia les auras qui se dégageaient de ces êtres dissimulant leur identité.


- « Ainsi, vous continuez à m’observer. Tous ces siècles semblent ne pas avoir changé certaines habitudes n’est-ce pas mes frères ? »

L’archange ne semblait pas réellement surpris par la présence de ces anciens frères archanges dont les auras étaient toujours identiques malgré tous ces siècles. Face à eux, il ne montrait en aucun cas un sentiment de peur car le mépris et la colère prenaient bien trop de place dans ses ressentiments à ce moment précis. Il était en effet en face de ceux qui l’avaient condamné, de ceux qui avaient laissés mourir Séléna en l’empêchant d’intervenir pour la secourir. Ces derniers semblaient d’ailleurs vouloir se murer dans un profond silence et Raziel décida de le briser une nouvelle fois.

- « Maintenant que vous avez fait tout ce chemin pour me retrouver vous n’allez pas prononcer le moindre mot ? Serait-ce les remords qui vous étouffent ? Quoi que je ne pense pas qu’avoir laissé des hommes à leur propre sort face à une horde de démons vous empêche de dormir la nuit ! »

Regardant en direction des silhouettes de lumière, son attitude commença à être de plus en plus ferme. Son regard était à présent menaçant à leur encontre.

- « Je ne sais pas pourquoi vous êtes ici aujourd’hui mais sachez que si vous êtes venu pour vous en prendre à moi ou à Séléna alors soyez conscients que je vous tuerai tous autant que vous êtes. Suis-je bien clair ? »

Cette fois-ci, ses mots ne resteraient pas sans écho puisque l’un d’eux s’adressa à lui.

- « Raziel, ne vois-tu pas que tous vos efforts pour sceller le démon qui est en toi n’ont servi à rien ? Le mal est désormais indissociable de ce que tu es et il en sera ainsi pour le reste de ton existence. Malgré tout cela, tu aimerais que nous te laissions sans surveillance ? »

- « Lorsque nous t’avons enfermé nous pensions que tous ces siècles te permettraient de réfléchir un peu sur tes actes mais ce fut une erreur puisque tu as récemment invoqué une nouvelle fois ce démon qui vit en toi afin de protéger cette femme. » ajouta l’un d’eux sur un ton méprisant à l’égard de Séléna.

- « Pour le moment, sache que l’avis sur votre union n’a pas encore été rendu mais… » l’archange n’eut pas le temps de terminer sa phrase car Raziel, retirant la cape couvrant ses ailes noires, l’interrompit violemment.

En effet, l’archange déchu, excédé par ce qu’il venait d’entendre, déploya son énergie et se fit menaçant envers ses anciens frères qui voulaient lui faire comprendre que les dieux et leurs serviteurs se réservaient le droit d’intervenir dans son mariage. Dans ce cas, que se passerait-il si leur mariage n’était pas autorisé ? Lui et celle qu’il aime seraient-ils séparés ? Cette idée révoltante le fit exploser.

- « Je ne suis plus celui que vous avez connu. Aujourd’hui déchu, ma puissance n’a pas faibli et s’il me faut la déchaîner contre vous ou tous les dieux existants alors je le ferai sans hésiter !! J’appartiens désormais au monde des hommes et je me battrai quoi qu'il arrive pour défendre notre droit à vivre librement. Ainsi, j’épouserai Séléna et les dieux eux-même ne pourront l’empêcher car le mariage est un sacre plus puissant que leurs propres pouvoirs !! »

A présent, des éclairs jaillissaient tout autour de lui en même temps qu’il concentrait ses pouvoirs dans ses mains. La puissance qu’il déployait était titanesque. Il avertissait ainsi ses frères, mais aussi les dieux, qu’il était prêt à se battre de toutes ses forces.

- « Nous n’avons pas besoin de recourir à la violence pour te neutraliser Raziel et pour l’instant nous n’en avons pas reçu l’ordre. En attendant, sache que nous continuerons à t’observer quoi que tu fasses. Ainsi, profite bien de tes illusions car elles s’achèveront probablement assez tôt. » répondit l’un des archanges.

A cet instant, les halos de lumières disparurent. Ses frères venaient de retourner dans les cieux et devaient déjà recommencer à l’observer. Ils étaient donc simplement venus pour l’avertir et si ce qu’ils disaient était vrai, c’est à dire si les dieux pouvaient interdire son mariage alors la situation était préoccupante.
C’est l’esprit chargé de questions qu’il quitta alors les lieux. Il avait décidé de ne pas parler de cet événement à Séléna afin de ne pas troubler son bonheur.


-----------------------------------------


Finalement, Raziel se décida à entrer dans le temple de verre. Il ne pouvait chasser cette crainte de voir intervenir les dieux au cours de son mariage et il ne pouvair que faire avec. Il s’avança alors à travers la bâtisse jusqu’à arriver dans la salle où la cérémonie allait avoir lieu.
Avant d’entrer dans la salle où se trouvaient les invités ayant répondu à leur faire-part de mariage, il observa la tenue qu’il portait. Contre toute attente, il avait décidé de porter une tenue parfaitement blanche tandis que ses ailes noires étaient visibles dans son dos puisqu’il avait fait des fentes les laissant passer. Ceci était fait dans un souci esthétique mais aussi dans le but de montrer qu’il ne cherchait pas à masquer ces témoins de ses actes passés.
Se questionnant sur sa propre tenue, il finit par penser à la robe que mettrait Séléna. Jusqu’ici il ne l’avait pas vue mais il savait déjà qu’elle serait magnifique tout comme celle qui la portait probablement déjà à cet instant. Il souhaita alors sa présence à ses côtés. En cet instant où il était encore tiraillé par ses pensées, il voulait plus que tout être auprès de la femme qu’il aime.
Il l’avait quitté le matin même pour la laisser se préparer mais il se sentait déjà mal de cet éloignement. Ceci, il le savait, était lié à tous ces siècles d’emprisonnement durant lesquels il n’avait espéré qu’une chose : la retrouver.
A présent, il allait l’épouser. Leur rêve allait se réaliser… Dans quelques instants, les dieux ne pourront plus rien contre eux. Derrière cette porte, il trouverait des visages amis. Ceux des habitants et protecteurs de cette île mais aussi celui d’Emma qui célébrerait l’union. Entouré et soutenu par eux tous, il ne pouvait croire que les choses tournent mal.
Il poussa alors la lourde porte le menant au lieu de la cérémonie, se rapprochant ainsi un peu plus d’un bonheur auquel il aspirait depuis des siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna
Ange
*Alchimiste*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Localisation : A la recherche de mes souvenirs...
Rang : Alchimiste confirmée
Race : Ange
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Sam 11 Nov - 14:04

Enfin, ce jour tant attendu était arrivé. Depuis combien de siècles aspiraient-ils à ce bonheur ? Depuis combien de temps étaient-ils opprimés par les Dieux ? Pourquoi s’acharnait-on à les séparer, à tout faire pour les rendre malheureux ? Pourtant, ils ne le méritaient pas. A l’époque, ils étaient deux êtres totalement différents : lui, Raziel, était alors un archange venu droit des cieux. Séléna, quant à elle, n’était qu’une simple humaine. Sans importance pour les frères de son aimé. Mais malgré tout, le couple avait persévéré, ne se laissant pas envahir par le découragement face à tous les efforts déployés par les archanges pour contraindre Raziel à la quitter. Malheureusement, ils réussirent leur mission à merveille.

Un soir, le village où vivait Séléna fut attaqué par une horde de démons. La jeune femme vola au secours des siens, se battant avec force et acharnement. Mais une lame ennemie trouva le chemin de son cœur. La vie commença lentement à s’échappait d’elle, tout comme ce sang qui coulait à flot. Raziel voulut la secourir mais ses frères l’en empêchèrent. Ils avaient eu leur revanche sans faire le moindre effort. L’humaine mourut sur ce sol couvert de sang et de cadavres et comme dernière vision, celle de son amant.

Combien de temps s’écoula depuis ce funeste jour ? Des semaines, des mois, des années ou des siècles ? Séléna se rappelle s’être réveillée au beau milieu d’une clairière ensoleillée. De faux souvenirs lui avaient été implantés lors de sa résurrection. Elle croyait avoir une famille vivant dans un petit village tranquille. Mais ce dernier fut attaqué par des créatures du Mal et ses parents furent contraints de fuir. Toute cette histoire était fausse. Sa véritable famille avait trouvé la mort lors de l’invasion des démons dans leur village, des siècles auparavant. Toute la famille de Séléna ainsi que Séléna elle-même avaient trouvé la mort la même nuit.

Depuis ce réveil, la jeune alchimiste n’avait cessé de parcourir le continent, protégeant et sauvant des vies. Son épée était destinée à secourir tous ceux se trouvant dans la difficulté et le danger. Jusqu’au jour où elle arriva près de ce lac étrange, qui semblait l’appelait. La jeune femme s’était inexorablement sentie attirée par quelque force étrange. Elle se demandait même comment elle était arrivée près de cette berge. Qu’attendait-elle au juste ? La réponse arriva bientôt, lorsqu’une barque sortit des brumes environnantes pour s’arrêter à sa hauteur. Le meneur de la barque semblait jeune et plein de vie. Elle était perdue dans sa contemplation lorsqu’un craquement sonore retentit à ses côtés. Les démons ! Ils l’avaient suivie jusqu’au lac ! Alors la jeune ange, car Séléna s’était réincarnée en ange, se mit à courir pour sauver sa vie nouvellement retrouvée.

Heureusement pour elle, d’autres personnes arrivèrent, dont une jeune femme qui tua quelques démons avant que Séléna ne saute agilement dans la barque. C’est à ce moment que tout commença, ou recommença. Sa nouvelle vie allait véritablement pouvoir commencer sur cette île nommée Ynis Witrin.

Il faut avouer que Séléna était complètement perdue. Des images défilaient dans son esprit et elle ignorait leur nature. Pourquoi voyait-elle une femme se faire tuer par des démons ? Pourquoi un archange hurlait et pourquoi ne la sauvait-il pas ? Pourquoi voyait-elle cela ? Son cœur se serrait à chaque fois qu’elle revoyait ces visions. Et un jour, les questions trouvèrent les réponses. Comme deux âmes sœurs se retrouvant enfin. Elle le vit, lui, Raziel. Blessé, divaguant à moitié… Séléna avait ressenti comme un soulagement intérieur, sans réellement savoir pourquoi. Mais elle était prise d’une grande peur, une crainte inexplicable. Elle s’était alors précipitée auprès de lui pour le soigner.

Par la suite, elle sut, elle devina qu’elle avait retrouvé son aimé. Cet archange déchu, elle l’avait vu en songe. C’était lui qui avait hurlé son prénom avant qu’elle ne ferme à jamais les yeux sur ce monde. A partir de là, les souvenirs revinrent rapidement en mémoire de Séléna. Elle avait appris, ou vu qu’elle était enceinte au moment de sa mort et que Raziel et elle avaient dans l’idée de se marier. Malheureusement, ce projet n’avait jamais vu le jour, jusqu’à aujourd’hui…


*Je vais enfin l’épouser…*

Voilà ce qu’elle pensa en le voyant partir, regardant par la fenêtre sa silhouette disparaître. Oui, Séléna était heureuse ! Ce jour là, ils l’avaient tant attendu ! Et aujourd’hui, sur cette île, rien ni personne ne pourra s’opposer à leur union ! Stellae leur avait accordé sa faveur en scellant le démon de Raziel. Et Raziel avait accepté de souffrir pour vivre auprès de celle qu’il aimait. Si la déesse avait été contre cette union, elle aurait fait échouer le sortilège destiné à bloquer ce démon. Séléna était confiante, mais également un peu anxieuse. Après tout, elle allait passer le jour le plus heureux de toute son existence !

Se détournant de la fenêtre, elle se dirigea hors de leur chambre. Elle descendit les escaliers et s’arrêta en face d’un mur. Elle ferma les yeux et posa doucement sa paume contre la paroi. C’est alors qu’une porte apparu et la jeune alchimiste ouvrit les yeux en souriant. Elle ouvrit la porte et se dirigea vers une malle. Elle s’agenouille face à celle-ci et l’ouvrit lentement. Elle plongea ses mains dans le coffre et en sortit la magnifique robe de mariée qu’elle s’était confectionnée. Quand ? Comment ? Ce ne serait pas drôle de dévoiler un tel secret… Mais ce qu’elle savait, c’était qu’elle avait travaillé dur et qu’elle y avait mis tout son cœur. Elle désirait que Raziel la trouve belle, la plus belle de toutes ! Elle voulait qu’il garde intact le souvenir de sa femme dans sa robe de mariée aussi blanche que la neige.

Séléna se releva après avoir pris la robe, le voile ainsi que la fine ceinture dorée qui allait ceindre sa taille. Elle se dirigea ensuite vers une petite commode et elle ouvrit le premier tiroir. Elle en sortit un mince diadème d’or. Maintenant, elle avait toutes ses affaires. Elle mit le tout, délicatement, dans un grand sac et elle sortit de la pièce secrète. Elle referma soigneusement la porte derrière elle avant de la faire disparaître aux yeux de tous. Elle remonta dans sa chambre pour y prendre quelques affaires avant de sortir de la maison. Elle se dirigea au temple, décidant de se changer là-bas. Elle ne voulait pas parcourir les rues en robe de mariée…

Heureusement, elle ne croisa personne sur sa route et, arrivée au temple de Stellae, elle entra dans une pièce vide et baignée d’une douce lumière. Elle se dirigea vers une chaise et sortit l’habillement du grand sac. Elle déposa délicatement la robe sur le dossier de la chaise. Séléna se dévêtit et, une fois à moitié nue, elle alla chercher son corset blanc. Elle l’enfila et l’attacha fortement avant de prendra la robe. Le vêtement le plus difficile à enfiler ! Elle mit un long moment pour l’enfiler et une fois cette besogne achevée, elle se regarda dans le miroir. Elle fut complètement estomaquée par cette vision. Elle devait avouer qu’elle se trouvait… Très belle. Magnifique… Elle plissa quelques plis avant d’aller chercher la fine ceinture. Lorsqu’elle marchait, un léger bruissement se faisait entendre. Elle attacha sa ceinture autour de sa taille, laissant les deux extrémités pendre devant elle.

Séléna passa ensuite à sa coiffure. Elle entreprit de démêler ses longs cheveux bruns et elle se fit deux longues tresses. Elle les rejoignit ensemble, déposa doucement le diadème doré et fixa le voile à l’extrémité, pour que l’élastique retienne aussi bien la coiffure que le voile. Le diadème ne risquait pas de tomber car il était maintenant par les cheveux. De plus, le voile se trouvait par-dessus le tout. La jeune femme n’avait pas encore rabattu le fin tissu. Elle se regarda dans le miroir et un large sourire se forma sur ses lèvres.


*Comment Raziel va-t-il me trouver ?* Se demanda-t-elle.

La future mariée soupira doucement, le stress et l’angoisse revenant à la charge. Le bouquet de lys blancs était dans la pièce, semblant l’attendre. Elle savait que les invités, le témoin et Raziel étaient déjà dans le temple. Tous devaient l’attendre avec impatience, se demandant à quoi ressemblerait cette mariée. Finalement, Séléna contrôla une dernière fois sa tenue et elle constata qu’elle avait oublié quelque chose ! Elle ignorait si Raziel était au courant qu’elle n’était plus humaine mais… Ange. Puisque son dos était à moitié nu, elle fit apparaître ses grandes ailes blanches. Il s’agissait là de la petite touche qui la rendait encore plus belle et irrésistible. Elle était fin prête.

La jeune femme rabattit doucement le voile devant elle. On pouvait toujours apercevoir son visage car le tissu du voile était blanc et transparent. Elle saisit avec des gestes précautionneux le bouquet de lys avant de soupirer. Son ventre était un peu contracté, elle avait le traque ! Mais c’était normal après tout ! On ne se marie pas tous les jours…

*Bon… J’y vais…*

Et Séléna ouvrit doucement la porte et elle sortit de la petite pièce, y laissant ses affaires. Elle n’avait pas omis de mettre un fin collier d’argent dont le pendentif représentait deux anges se tenant par la main. Elle l’avait trouvé dans ses affaires personnelles, ignorant encore d’où il venait.

La jeune ange s’avança lentement dans le couloir menant à la salle principale du temple. Elle entendait les rumeurs de conversation, tout le monde devait l’attendre. Elle prit une grande inspiration après s’être arrêtée quelques instants, encore dissimulée par l’ombre. Et finalement, elle pénétra dans la salle. Elle souriait tout en contemplant Raziel. Ses ailes noires, il n’avait pas eu honte de les exhiber et personne dans ce lieu n’allait le juger, elle le savait bien. Quant à ses grandes ailes blanches, elles semblaient flotter derrière elle et une plume finit par s’en échapper. Elle vola un instant dans les airs avant de se déposer lentement sur le sol marbré. Et Séléna continuait d’avancer près de son futur époux, essayant de deviner son expression, si elle lui plaisait ou non dans cette robe. Finalement, elle s’arrêta près de lui, levant doucement son visage vers lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenneangel.com
Raziel
Ange Dechu
*Nomade*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 32
Rang : Nomade
Race : Archange déchu
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Dim 12 Nov - 5:42

Raziel se trouvait à présent depuis quelques instants dans la salle où allait se dérouler la cérémonie. Il avait traversé le long couloir se trouvant entre deux longues rangées de bancs en verre. Au bout de ce chemin se trouvait l’autel où Emma serait pour présider l’union.
Regardant en direction des invités, il cherchait des visages qui lui étaient familiers. Il reconnut certains d’entre eux parce qu’ils avaient été compagnons d’armes lors de la dernière expédition sur le continent. D’autres encore ne lui évoquèrent qu’un souvenir éphémère, celui d’un visage brièvement croisé au détour d’une rue. Quoi qu’il en soit, toutes ces personnes comptaient énormément pour lui car elles formaient sa nouvelle famille d'acceuil, celle pour qui il se battrait jusqu'à la mort s’il fallait la défendre du moindre péril.

Ses pensées se portèrent ensuite sur une personne qui ne devait plus tarder à faire son apparition. Cette personne n’était autre qu’Anaïa, la femme qu’il rencontra après avoir été libéré de son emprisonnement. Elle lui avait tout de suite parue amicale et l’aura qu’elle dégageait était particulièrement douce et bienveillante. Bien qu’elle appartenait au peuple céleste, il ne l’avait jamais considérée comme une ennemie. Elle aussi avait participé à l’affrontement sur le continent et avait démontré sa force. Aujourd’hui, elle était devenue humaine et le couple avait placé toute sa confiance en elle. Elle serait à présent, en quelque sorte, la garante de leur union et il attendait son arrivée avec impatience.

Soudaine, une personne fit son entrée dans la salle et l’aura qu’elle dégageait était plus que familière. Cette incroyable douceur ne pouvait être que celle de Séléna et il n’eut besoin que d’un regard pour s’assurer de cela. Son regard se posa alors sur celle dont la beauté le figea sur place. La jeune femme avait toujours été d’une grande beauté mais à cet instant, elle était comme transcendée. Jusqu’à présent, il n’avait jamais eu le droit de pouvoir regarder la robe de marié qu’elle allait porter et il comprit que s’il avait fait cela auparavant alors il se serait privé de cette première impression qui était en cet instant sublimée par le charme naturelle de la jeune femme.
Effectivement, l’archange la trouvait d’une beauté sans nom et il pensait que si les déesses observaient ce mariage alors elles verraient que la beauté d’une femme peut de loin dépasser celle des plus prestigieuses déesses. Ainsi, son regard ne put se détacher de celle qu’il aimait. Il observa le moindre des détails. Tout lui semblait harmonieux que ce soit le diadème qu’elle portait ou le fin voile qui ne parvenait en aucun cas à dissimuler les doux traits de son visage.
Il constata aussi que, tout comme lui, elle avait tenu à montrer ses ailes à l’assistance. Contrairement aux siennes, ces ailes étaient d’un blanc immaculé. Il remarqua enfin le soin qu’elle avait porté sur sa coiffure. Ses cheveux formaient une longue tresse et ne faisaient qu’accentuer davantage sa beauté. A cet instant, il repensa alors à ces moments où, étant encore un archange vivant dans les cieux, il observait Séléna à travers les nuages.

En effet, chaque archange avait la possibilité d’observer ce qui se déroulait dans le monde terrestre. Cette aptitude leur permettait de s’assurer des mouvements des différentes forces en présence et de surveiller ceux qui devaient l’être. Ceci était effectué à travers les multitudes de nuages qui formaient la frontière entre les cieux et le domaine terrestre. Ils servaient ainsi, grâce aux pouvoirs des archanges, de miroir. C’est par leur intermédiaire que les observations étaient rendues possibles d’un simple geste de la main d’un être céleste.
Cela leur permettait de briser la monotonie de leur vie et de rire de l’ignorance des hommes. Raziel, pour sa part, avait très vite laissé de coté ces idées. Pour lui, cette possibilité d’observation ne devait pas servir ainsi et il l’utilisait de son côté afin de voir si l’on avait besoin de lui, chose qui était alors strictement interdite.
Le jour où il rencontra Séléna, il s’était aussi arrêté sur sa beauté et l’aura qu’elle dégageait. Au cours de sa longue existence, il avait rencontré de nombreux êtres uniques mais elle, elle était différente. Ainsi, lorsqu’il ne pouvait se trouver à ses côtés, il usait de son pouvoir pour voir ce que reflétaient les miroirs vaporeux, s’assurant ainsi que rien ne la menaçait. Il ne se serait jamais permis de l’épier pour son simple plaisir. Non, il voulait simplement contempler sa beauté, sa force et cette faculté qu’elle avait de rendre les gens heureux autour d’elle. Cette même aptitude qui lui avait permis de gagner le cœur de l’archange.

Aujourd’hui, il la contemplait à nouveau et à mesure qu’elle s’avançait, il pouvait ressentir des frissons parcourir tout son corps. Comme au premier jour, il était plus qu’impressionné par la présence de sa future femme.
Ainsi, quand elle leva la tête vers lui, il ne sut pas trouver ses mots. Il déposa alors une tendre caresse sur le visage de la jeune femme qu’il ne pouvait plus quitter des yeux. Il la serra alors dans ses bras, ne faisant plus attention aux invités qui se trouvaient non loin d’eux. Il lui murmura ensuite les mots suivant à l’oreille.


- « Séléna, tu es tout simplement magnifique. Je savais que ta beauté serait mise en valeur dans une robe de mariée mais je ne pensais pas que tu la transcenderais à ce point. Je crois que tu étais faîtes pour la porter. »

Raziel la regarda ensuite dans les yeux. Son émotion était visible en ce jour tant attendu. A cet instant, il ne songeait plus aux menaces des dieux et de ses frères, il voulait tout simplement épouser celle qu’il avait promis de rendre heureuse. Il lui sourit alors avant de reprendre.

- « Selon la tradition, le marié ne peux embrasser sa future épouse avant que le maître de cérémonie ne le leur en ait donné l’autorisation. Toutefois, si tu le veux bien, j’aimerai transgresser quelque peu cette règle. » lui dit-il en souriant avant de lui déposer délicatement un baiser sur les lèvres.

Lui en voudrait–elle pour ce geste ? Il ne le savait pas mais ne pensait pas que cela porterait à conséquences car après tout, ils étaient cette fois entourés d’amis et non d’adversaires.

- « A présent, si tu le veux bien, j’aimerai te conduire jusqu’à l’autel. Là, devant Emma, je te remettrai alors un objet que j’ai fait forger pour toi il y a de cela plusieurs siècles. Or aujourd’hui, le moment est enfin venu de te l’offrir. » dit-il en pensant aux anneaux en or céleste.

L’archange lui tendit alors la main afin de la conduire, à ses côtés, vers l'autel.


Dernière édition par le Dim 12 Nov - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaïa
Humaine
*Gardienne de l'Île*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 25
Rang : ¤ Future Gardienne ^^
Race : ¤ Humaine
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Dim 12 Nov - 12:18

C'était aujourd'hui ... Depuis que la jeune femme avait apprit qu'elle avait été choisie comme témoin poour ce mariage, elle attendait ce jour avec impatience ... C'était elle que Raziel avait choisi pour répresenter son couple, et aussi pour le proteger.
Car oui, aux yeux d'Anaïa, le mot "témoin" ne désignait pas qu'une simple personne qui viendrait confirmer le voeu de mariage des deu êtres ... C'était bien plus que ça. Être témoin, c'est se lier en quelques sortes avec le couple. C'est accepter de l'aider dans les moments durs, de rire avec ezux dans les plus beaux moments de leur vie ... Ce choix qu'avait fait Raziel ...

* Je serais à la hauteur ... *

Anaïa se répétait sans cesse ces paroles ... Elle ne voulait pas decevoir ses deux êtres, qui attendaient depuis si longtemps ce jour. Lors de son apprentissage qui se conclut par sa présence sur l'ile, Anaïa avait apprit ( parmi les Anges ) à ne pas éprouver de sentiments sincères envers les humains, car cela pouvait mener à sa fin ... Et l'exemple le plus celebre pour confirmer ces dires était celui de Raziel, un Archange qui sacrifia tout par amour ... Depuis le début, Anaïa ne suivait pas ce sens du devoir chez les Anges. L'histoire de Raziel n'était à ses yeux pas un exemple de mauvaise conduite, mais une preuve de courage et d'amour incomparable !! Aujourd'hui, elle allait être présente au maraige de Raziel et de Sélèna, et offrir son consecentement à cet acte plus que mérité ...

Pendant trop de temps, Raziel avait été enfermé ... Les Archanges avaient cru bien faire en l'enfermant, mais ce geste n'était qu'injustice !! Même si l'Ange déchu n'avait à invoquer le démon qui vivait en lui, les Archanges n'avaient à le priver de son amour ... Pourquoi pour eux, ce qui n'est pas perfection doit être "supprimé" ?? Anaïa elle même avait payé, tout cela à cause du fait qu'elle se soit battue aux cotés des habitants d'Ynis ...
Les Démons, elle ne pouvait alors plus les voir, et elle s'était juré de supprimer un par un chacune des créatures peuplant le coté maléfique ... Et cela lui avait couté sa place parmi les Anges ... Mais tant pis, elle avait fait ce qu'elle avait à faire, et jamais elle ne regreterait ses faires ...

Les minutes avançaient, et le moment tant attendu approcher à une vitesse affolante. Anaïa s'était comme métamorphosé pour le mariage. Elle devait être la plus belle possible, et se montrer à la hauteur du rôle qu'elle jouerait. Elle qui se promenait depuis qu'elle était humaine dans une tenue sombre, image de ce qu'elle ressentait envers certains êtres.
Son visage était comme changée, une douceur envoutante s'était posée sur son visage ... Ses yeux, d'un bleu azur profond, refletaient une image douce et bienveillante ...
Anaïa s'était coiffé simplement, laissant détacher ses longs cheveux, eux aussi bleux.
Une longue robe, simplement belle, bleue, se collait magnifiquement bien au corps de la jeune femme ... Ca y est, elle était prête ...


* Maintennant, il faut que j'y aille ... *


Elle quitta alors son habitation, et prit la route du temple. Ynis semlbait aujourd'hui plus belle que d'habitude. Le temps était clément, et la journée s'annonçait belle ...
Après quelques minutes de marche, Anaïa arriva au lieu si convoité. Elle traversa de magnifiques pièces, et entra enfin dans la salle du mariage.
La se tennait Raziel, vétue de blanc, ses deux grandes ailes noires dépassant. Il était très beau, et Anaïa ne put s'empêcher de sourire en l'apercevant.
A coté de lui, ce devait être Sélèna ... Pour Anaïa, qui n'avait jamais eu la chance de la rencontrer, la surprise fut grande. Elle était magnifique, et l'ampleur de sa beauté n'était pas imaginable. Sa robe était somptueuse, tout comme les deux ailes blanches qui soritaent de son dos ...


* Comment les Dieux ont ils pu empêcher que ce jour arrive plutôt ... *

Anaïa décida alors d'attendre ici que la cérémonie commence ... Elle n'avait rien dit à Raziel, mais un large sourire laissait ressortir la joie qu'elle avait à se trouver ici ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instar.actifforum.com
Séléna
Ange
*Alchimiste*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Localisation : A la recherche de mes souvenirs...
Rang : Alchimiste confirmée
Race : Ange
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Dim 12 Nov - 14:33

Séléna prit aussi le temps de contempler Raziel. Tout vêtu de blanc, il était magnifique ! Ses grandes ailes noires, qu’il n’avait pas eu peur d’exhiber, contrastaient avec la couleur de son habillement. Mais cette différence était agréable à regarder. Pour beaucoup de personne, ce noir signifiait le Mal. Mais pourquoi une simple couleur représentait-elle tant de choses ? On pouvait juger Raziel, la couleur de ses ailes et ce qu’il était, mais personne ne connaissait mieux son histoire que Séléna. Ils avaient souffert ensemble, mais également trouvé le bonheur. Ils furent séparés de longs siècles, durant lesquels leur bonheur fut réduit à néant. Ils avaient tout perdu et s’étaient perdu. L’enfant qu’elle avait jadis porté avait trouvé la mort en même temps qu’elle. Raziel l’avait vue mourir sous ses yeux, sans rien pouvoir faire ! Et ses prétendus frères archanges, qui normalement prônaient le Bien, l’avaient empêché d’aller la sauver ! Qui des démons ou des archanges étaient les plus viles créatures ?! Mais Raziel et Séléna finirent par remporter ce « combat ». Aujourd’hui, ils allaient s’unir. Et personne n’arrivera à empêcher cette union.

La jeune ange fut totalement consciente de la confusion qu’elle suscita en son futur époux. Il s’était figé en la voyant approcher, la contemplant avec étonnement et merveille. Elle était donc si belle que cela ? Elle se rappela furtivement de l’image du miroir : celle d’une jeune femme sur le point de se marier, portant un bouquet de lys blancs, vêtue d’une longue robe de mariée et un voile recouvrant son visage radieux. Elle s’était demandée comment Raziel réagirait en la voyant ainsi vêtue. Et la réaction fut au-delà de toutes ses espérances : il appréciait. Elle lui adressa un sourire lumineux et se blottit contre lui lorsqu’il la prit dans ses bras. Elle prit garde à ne pas abîmer le magnifique bouquet et elle ferma un instant les yeux, savourant son bonheur. Ou le début de son bonheur.


« Je savais qu’elle te plairait… Je l’ai confectionnée des mois durant. Etrangement, c’était comme si j’en avais déjà eu le projet des siècles plus tôt. Comme si… Je savais instinctivement ce qui te plairait et ce que je devais faire… »

La jeune femme leva doucement la tête vers son aimé. On pouvait également remarqué toute son émotion. Ce jour qu’ils avaient tant attendu était enfin arrivé ! Ils allaient se marier, pouvoir fonder une famille… Elle se rappela de la demande qu’il lui avait faite dans le temple, quelques semaines plus tôt. Avoir un enfant, créer la vie… C’était exactement ce qu’elle voulait. Elle frissonna doucement. Malgré l’histoire de Raziel, de son passé, de ses erreurs, il ferait un excellent père. D’ailleurs, Séléna n’imaginait pas un autre homme être le père de ses enfants. Une petite larme coula le long de sa joue. Elle espérait que le voile l’avait assez bien cachée.

Les paroles du jeune homme la tirèrent de ses pensées. Ah ? Il voulait faire une entorse aux règles et l’embrasser déjà maintenant ? Pourquoi pas, après tout ? Elle aussi mourait d’envie de déposer ses lèvres contre les siennes. Elle le laissa lever doucement son voile pour pouvoir l’embrasser (tu as oublié de le dire dans ton post^^) et elle se laissa faire, fermant les yeux pour savourer ce contact. Elle avait l’impression que des jours s’étaient passés sans qu’elle ait pu être si proche de lui ! Quelques heures d’éloignement et elle se sentait mal ! Si ce n’était pas de l’amour, même plus que cela, alors elle était prête à se sacrifier !


« Nous ne sommes pas obligés de dire que nous avons transgressé la règle… Seuls les dieux le sauront… Et je suis certaine qu’ils n’en tiendront pas vigueur. »

Séléna lui sourit avec tendresse avant que le voile ne retombe devant son visage. Elle prit la main que Raziel lui tendait et ensemble, ils se dirigèrent vers l’autel où Emma les attendait. La cérémonie allait bientôt débuter et le regard de la future mariée se posa sur une autre personne, se tenant tout devant. Anaïa, leur témoin commun. Elle ne la connaissait pas très bien, l’ayant aperçue quelques fois seulement, mais elle était certaine que si Raziel l’avait choisie, ce n’était pas pour rien. Elle devait avoir quelque chose qui lui avait plu, quelque chose qui la distinguait des autres. Séléna faisait entièrement confiance en Raziel.

Aujourd’hui, comme il venait de lui dire, il allait enfin lui remettre un objet qu’il avait exclusivement forgé pour elle il y a des siècles déjà… De siècles… C’était si long ! Mais plus rien n’arriverait à entraver leur bonheur ! Un long frisson la parcourut. Etait-il dû à l’excitation du moment ou au stress ? Un peu des deux… C’est aujourd’hui qu’ils allaient dire oui à leur union… Aujourd’hui, personne ne sera contre leur bonheur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenneangel.com
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Lun 13 Nov - 22:10

[Désolée je fais tout ce que je peux mais en squattant le pc de mon père, c’est pas toujours facile :s]

La journée s’annonçait radieuse sur notre petite île, et aux yeux d’Emma, cela signifiait que Stellae était plus que bienveillante à l’égard de cette union. Une union, la jeune femme n’en avait encore jamais célébré, bien sûr, elle savait que cela pouvait entrer dans ses fonctions mais depuis qu’elle avait accédé au rang de dirigeante, jamais l’occasion ne s’était présentée. Mais aujourd’hui, c’était différent, et elle tenait vraiment à unir ces deux êtres dont l’histoire n’avait pas été simple, loin s’en faut !

La jeune femme s’était levée tôt pour se rendre la première –en dehors des prêtres et prêtresses- au temple de verre. Elle tenait à ce que tout soit parfait pour que rien ne puisse gâcher ce jour que Raziel et Séléna n’avait que trop attendu. Dans un des salles, elle s’était hâtée d’enfiler une longue robe de cérémonie d’un ton bleu pâle, aux manches évasées et à la taille cintrée par une ceinture en tissus blanc. En s’observant dans le miroir, un discret sourire aux lèvres, elle remarqua que sa blessure au cou n’était pas encore tout à fait guérie…

La caressant du bout des doigts, la jeune femme grimaça, c’était visible et sa chevelure brune ne la cachait pas assez bien, et de plus, elle ne voulait pas effrayer quiconque ni les inquiéter à cause de cette stupide écorchure dont elle ne se souvenait que trop bien le contexte. Soupirant légèrement, elle se mit en quête d’un bout de tissus blanc qu’elle parvint à nouer autour de son cou pour en dissimuler la trace. Il était hors de question que l’on sache, cela pourrait le mettre en danger… Lui…

Doucement, la jeune femme secoua sa tête brune et plaça sur sa tête une couronne de fleurs blanches symbolisant le fait que c’était elle qui célèbrerait ce mariage. Emma était fin prête, en avance d’ailleurs… Profitant des quelques moments qui lui restait, elle fit brûler de l’encens et alluma une bougie en l’honneur de Stellae, pour qu’elle protège jusqu’au bout ces deux personnes qui avaient affronté des siècles et des siècles de séparation. Si ce n’était pas la plus belle preuve que leur amour était invincible, rien ne pourrait jamais l’être !

Un sourire bienveillant aux lèvres, la jeune femme se dirigea enfin vers la salle où se déroulerait le mariage et se plaça derrière l’autel. Déjà les invité commençait à entrer et elle pouvait ressentir toute leurs émotions la submerger. C’était puissant et enivrant, cette joie, cet espoir… Mais au delà de cette nuée de sentiments, ceux de deux êtres lui apparaissaient bien plus clairement, ils étincelaient tout simplement.

Fermant un instant les yeux, la jeune dirigeante ne fit qu’entrevoir ce qu’ils ressentaient avant de bloquer son don d’empathie. Parce ce que ce jour leur appartenait et qu’à observer en secret ce bonheur sublimé, elle avait peur de le ternir, et puis… Cela ne devait appartenir qu’aux deux jeunes amants. Elle en avait l’intime conviction.


*Il est temps…*


Songea-t-elle doucement alors que les portes de la salle s’ouvraient pour laisser passer le marié dans toute sa splendeur. Le contraste de ce costume blanc et de ses ailes ténébreuses lui apportait un charme considérable et elle ne doutait en rien que ce fut sa fiancée qui lui eut apporté la forcé d’assumer ce qu’il s’était produit. Et bien que l’archange déchu fût magnifique en ce jour, la jeune personne qui fit ensuite son entrée irradiait simplement de bonheur au point d’éclabousser de lumière et de gouttes de bonheur tout ce qui l’approchait.

Séléna était tout simplement splendide et fit frémir l’assemblée qui l’observât longuement, envoûté par cet ange aux ailes d’un blanc pure dont l’amour ne faisait que rehausser sa beauté. Bientôt, elle rejoint son futur époux et ils échangèrent quelques mots avant de presser leur bouche l’une contre l’autre. N’osant rien dire de peur de briser cet instant qui lui paraissait soudainement magique, Emma se contenta de leur sourire doucement, les regardant s’avancer doucement vers l’autel… Bientôt, rien ne pourrait les séparer, quoi qu’elle doutât que quoi que ce soit la pût.

Silencieuse et bienveillante, la jeune femme attendit que les deux amants soient à leurs places, c'est-à-dire debout devant elle pour commencer son discours, comme il était de mise.


« Bienvenue à tous en ce jour merveilleux. Je pense que vous le savez, mais aujourd’hui, sous la bénédiction de notre Déesse, nous allons assister non seulement à l’union de deux être, faits de chair et de sang, mais aussi à celle de deux âmes, de deux cœurs qui se sont trouvés, ont traversé de nombreuses épreuves et dont leur amour n’est ressortis que plus éclatant encore.

A présent je vais à tous vous demander votre attention, pour ceux deux personnes, Raziel et Séléna, qui ont eu le courage d’affronter le temps et l’espace pour mieux se retrouver, qui connaissent le véritable sens de l’amour… Ce n’est pas à chaque coin de rue, qu’on rencontre là personne qui nous convient, on raconte également que parfois, il faut plusieurs vies pour la trouver, mais nous avons ici la preuve que cette personne, où qu’elle soit, vaut la peine qu’on la trouve et qu’on se batte pour elle. »


La jeune femme marqua ici une pause pour regarder l’assemblée, elle célébrait pour la première fois un mariage mais n’en était pas moins plus convaincante. Elle croyait en ses propos et le visage radieux des deux amants ne pouvait que confirmer ses dires. Reposant ses prunelles d’argent sur ces derniers, elle poursuivit son discours :

« Célébrons donc en ce jour leur amour, ce lien si indéfinissable que les unira sans nul doute pour l’éternité. Que Stellae veille sur vous et vous protège !

Raziel je m’adresse à vous maintenant. Acceptez-vous de prendre pour épouse Séléna ici présente, de la protéger et de la chérir jusqu’à ce que la mort vous sépare ? »


Emma se tut une nouvelle fois pour laisser la réponse du jeune homme résonner dans le temple. Elle adressa un sourire bienveillant à Anaïa, qu’elle savait être la témoin de ce mariage. Elle aussi rayonnait de joie et malgré elle, la jeune dirigeante perçut en son cœur la volonté d’être à la hauteur des attentes des futurs époux. Elle le serait sans aucune doute…

« Et vous Séléna, acceptez-vous de prendre Raziel pour époux, de lui être fidèle et de l’aimer jusqu’à ce que la mort vous sépare ? »

La jeune brune eut une lueur malicieuse dans son regard, songeant que de ce qu’elle savait de leur histoire, les deux jeunes gens avaient déjà traversé la mort, sans que leur attachement n’en soit en rien troublé. Elle trouvait cela… si beau !

_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Raziel
Ange Dechu
*Nomade*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 32
Rang : Nomade
Race : Archange déchu
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Mer 15 Nov - 5:10

[hors rp : pour la longueur je me suis quelque peu laissé emporter par l'inspiration je crois ^^ ]

Décrire avec exactitude ce que ressentait Raziel au moment où il tenait sa future femme contre lui ne pouvait être réalisé. En effet, qui pouvait imaginer ce qu’étaient les pensées de ces deux êtres que tout avait voulu séparer ?
A présent, rien ne semblait menacer leur bonheur, leur union bénie par Stellae devrait écarter toute menace divine à leur encontre. De plus, l’archange déchu ne pensait en aucun cas aux menaces en cet instant précis tant il écoutait avec attention les paroles prononcées par la jeune femme. Elle lui avoua ainsi qu’elle était sûre que cette robe lui plairait et qu’elle l’avait faîte instinctivement. Il en déduisit que ses souvenirs passés revenaient de plus en plus et que tout comme lui, elle avait désiré cette union avec ardeur.


- « Ce que tu me confies ne me surprend pas. Les souvenirs de ta vie passée ont longtemps été mélangés avec des faux et certains des véritables événements antérieurs reviennent encore à la surface aujourd’hui. Je pense aussi que tout comme moi, ce mariage était pour nous une évidence il y a plusieurs siècles et nous y avions donc beaucoup pensé. A présent, il est temps de réaliser notre rêve avant de débuter le second. » lui dit-il en souriant avant de poser sa main sur le ventre de la jeune femme, berceau de la vie future.

A cet instant, le regard de l’archange se posa tendrement sur sa femme. Il ne voulait pas rompre son étreinte, il aurait voulu rester ainsi indéfiniment et aux yeux de tous. Ils avaient tant dû se cacher par le passé…
Puis, après l’avoir embrassé, elle lui dit que les dieux ne leur tiendraient pas rigueur de l’avoir fait avant le sacrement rituel. Cette phrase anodine, associée à la présence d’Anaïa qui venait d’arriver, réveilla en lui un événement qu’il avait vainement tenté d’oublier… Une rencontre qui, contrairement à celle qu’il eut avec ses anciens frères, l’avait presque terrifié.


---------------------------------------------------------------------------

En effet, ceci s’était passé à quelques kilomètres de chez eux, au lendemain des menaces de ses anciens frères archanges. Les deux événements étaient d’ailleurs liés. Ce jour là, Raziel s’entraînait avec hargne afin de développer encore davantage ses pouvoirs. Soudainement, une énergie incomparable se matérialisa derrière lui, une aura qui ne ressemblait pas à celles des humains, ni même à celle d’un simple être céleste ou d’un démon. Cette aura était celle d’un dieu.

- « Tu es donc enfin libre mon fils ? »

Une voix venait de se faire entendre et interpella de manière directe l’archange déchu qui ne voulait pas croire à cette présence qu’il avait rapidement identifiée. Il lui fallut ainsi plusieurs longs instants avant d’oser se retourner pour regarder en face son interlocuteur vêtu d'une robe blanche immaculée disposant d'une ceinture d'or à la taille comme pouvaient en porter les très hauts membres du monde céleste.

- « A te voir ainsi, je peux aisément constater que les blessures de ton âme sont profondes. L’emprisonnement t’a terriblement marqué n’est-ce pas ? Enfin, je remarque que les choses s’arrangent pour toi puisque tu épouseras bientôt la femme de ta vie. »

Depuis la première fois où il l’avait entendu, l’archange restait toujours impressionnée par cette voix grave à la résonnance divine. Il avait l’impression que ce dieu aurait pu s’adresser au monde entier de part sa simple voix s’il l’avait voulu.
Suite aux mots qu’il venait d’entendre, il posa en genou au sol et s’inclina de manière respectueuse devant son interlocuteur.


- « Je ne pensais plus jamais vous revoir maître. Quel est le but de votre venue ici ? Je suppose que pour que vous vous déplaciez en personne, le motif doit être particulièrement important. »

Le dieu était en effet le maître de Raziel. C’est lui qui l’avait formé au métier d’archange et lui avait permis de développer ses pouvoirs de manière considérable. Contrairement aux autres, il avait toujours suscité en lui du respect. C’est notamment grâce à lui qu’il avait pu échapper à bon nombre de sanctions. Ainsi une relation particulière s’était développée entre eux. On ne pouvait pas parler de relation père-fils mais d’un lien maître-élève développé.
Pourtant, lorsqu’il fut condamné, l’archange comprit que son maître avait donné au préalable son accord puisqu’il incarnait l’une des plus hautes autorités célestes. Ce dernier ne s’était pourtant pas réellement opposé à sa relation avec Séléna. L’archange déchu supposa que son maître, aussi divin qu’il soit, avait dû connaître une situation similaire par le passé. Certains disaient qu'il avait aimé une humaine mais que, n'étant pas immortelle, la mort avait finie par les séparer. Le dieu sétait alors enfermé dans un profond mutisme. Il s’était ainsi souvent mis à l’écart des autres dieux mais sa puissance titanesque le faisait être respecté et craint de tous notamment lorsqu’il rendait ses jugements.
Sa venue l’inquiétait ainsi particulièrement. Etait-ce lui qui lui interdirait ou non de se marier ? Si tel était le cas, il savait qu’il ne pourrait lutter contre lui sans s’exposer à une mort certaine.


- « Tu es toujours aussi direct mon cher enfant. Je vais donc aller droit au but. Tu sais tout comme moi que les dieux décident actuellement s’il vont autoriser ton mariage ou non. Je dois dire que cette question est loin d’être ma priorité. »

Surpris, il attendit la suite de ces paroles avec impatience. Toutefois, par ces mots, il comprit que les menaces de ses frères n’étaient pas fictives.

- « Si je suis ici devant toi, c’est pour te parler de la prophétie du banni. Cette dernière te concerne directement et plus particulièrement aujourd’hui où tu es as un tournant de ta vie. Sache donc que cette prophétie remonte aux temps immémoriaux. Elle fut écrite par Lucifer en personne après qu’il fut chassé du paradis céleste. Comme tu le sais, il était autrefois le plus grand de tous les anges mais il fut poussé par son orgueil à se rebeller contre Dieu lui-même. Depuis ce temps, la lutte entre les démons qu’il dirige et le peuple céleste est sans fin mais il se pourrait que Lucifer prenne l’avantage de part cette prophétie. En effet, il avait autrefois annoncé qu’un autre banni des cieux viendrait le seconder dans sa tâche. Faisant de lui le général des enfers, il conduira les démons à la victoire lors d’un ultime conflit. D’après les écritures, cet être devrait apparaître très prochainement et il se peut que tu sois celui-ci ou son réceptacle. »

Raziel ne pouvait croire ce qu’il venait d’entendre. Bien sur, il connaissait cette prophétie mais n’aurait en aucun cas pensé qu’il pourrait être assimilé à elle. Tétanisé par l’éventualité que cette hypothèse soit juste, il continua à écouter son ancien maître sans rien dire.

- « Lorsque tu as réussi à faire appel au démon, j’ai repensé à cette prophétie car bien qu’étant un archange puissant, tu n’aurai jamais dû parvenir à cela. Le mal est l’opposition parfaite de notre nature et si soumettre entraîne normalement une destruction immédiate du corps et de l’âme. Or, hormis Lucifer, tu es l’un de ceux ayant le plus facilement atteint cette transformation. Il nous a alors fallut réagir immédiatement et c’est avant tout pour cela que nous t’avons emprisonné. Aujourd’hui tu es revenu dans ce monde aux cotés de ton amour passé mais sache que ta prison n’aurait pas dû être ouverte si tôt... Peu de dieux se sont rendu compte de la situation mais pour ma part elle ne m’a pas échappé. Ainsi, je viens te mettre en garde sur ce que tu es. Il se peut que je me trompe mais tu es très probablement l’héritier de Lucifer et le jour où tu seras appelé et malgré tes efforts, tu ne pourras résister à cet appel. Si cela se produit alors c’est moi qui viendrai te tuer en personne et tu sais qu’entre nouns deux , le fossé est énorme. »

L’archange déchu ne parvenait pas à prononcer le moindre mot. D’ailleurs, que pouvait-il répondre à cela ? Pouvait-il s’élever contre un dieu aussi puissant que lui ? Pouvait-il réfuter cette hypothèse alors qu’un démon, bien que scellé, se trouvait en lui ? Bon nombre de questions sans réponses restaient en suspend. Puis, désamparé, tombant les deux genoux au sol, il s’adressa à son maître.

- « Qui suis-je vraiment ? Un archange ? Un déchu ? Un démon ou celui qui détruira le monde tel qu’il existe ? »

Muré dans ses interrogations, il restait immobile comme s’il vivait un cauchemar éveillé.

- « Pourquoi ne puis-je pas connaître le bonheur ? Le destin me hait-il donc à ce point ? Séléna, je t’en prie, réponds-moi. » demanda t-il, dans une sorte de désespoir profond, alors que la jeune femme ne se trouvait pourtant pas là.

L’évocation de ce prénom sortit le dieu de son mutisme temporaire. Il n’avait pas souhaité répondre à toutes ces interrogations. Il interpella donc son "élève" au sujet de Séléna, cette jeune femme à qui Raziel avait offert son existence, sa vie tout entière.

- « Comme autrefois, tu prononces sans relâche le nom de cette jeune femme. Cette fois, elle ne pourra t’apporter des réponses et te voyant dans un tel état et par respect pour celui qui fut mon plus brillant élève, je vais te libérer définitivement des contraintes de ce monde. Ainsi, si tu trouves la mort nous éviterons tout risque éventuel. » dit-il en dirigeant sa main chargée d’éclairs en direction de la tête de l’archange déchu.

Ne regardant même pas en direction de son maître. Raziel posa sa main sur le poignet de ce dernier afin de retenir son coup.

- « Si j’étais simplement l’homme de la prophétie alors croyez-moi, j’accepterai votre sentence immédiatement mais j’ai promis à une jeune femme de l’épouser et de construire une famille avec elle et malgré la situation et la haute estime que je vous porte, je ne peux accepter de mourir aujourd’hui. Je dois vivre pour elle… Je dois vivre pour Séléna !! " hurla-t-il.

Les dieux se jugent et se définissent comme étant l’incarnation de la perfection. Leurs décisions ne peuvent être remises en cause car ils détiennent tout pouvoir et tout savoir. Pourtant, il hésita à mettre un terme à la vie de son élève.

- « J’ai toujours eu de l’affection pour toi Raziel et une certaine fascination pour cet amour que tu partages avec Séléna. Ainsi, je ne te tuerai pas aujourd’hui afin de voir si cette femme peut effectivement jouer un rôle important dans cette prophétie. Après tout, elle pourrait très bien être cette lumière tant redoutée. »

Posant un dernier regard sur son élève, il repartit vers les cieux non sans s’être une dernière fois adressé à son ancien disciple.

- « Pour l’instant je te laisse donc la vie sauve mais sache que je te surveillerai de la haut. La prochaine fois que nous nous verrons, cela voudra dire que tu es l’homme de la prophétie. Ce jour-là, il te sera impossible de fuir ton destin, ne l’oublie jamais. » dit-il avait de retourner dans les cieux.

Cette rencontre marqua profondément Raziel qui, ce jour-là, ne rentra que très tard le soir provoquant ainsi l’inquiétude de sa future épouse à qui il n’eut pas le courage de raconter ce qui venait de se passer. Pourtant, et c'était encore plus vrai aujourd'hui, il savait qu'il ne pourrait lui cacher cet événement encore longtemps.
Quelques jours plus tard il demanda pourtant à rencontrer Anaïa. Ce jour la, il lui fit part de son désir de l’avoir comme témoin lors de son mariage. Au début, il n’avait pas voulu avoir de témoins pour la cérémonie mais il en avait désormais besoin pour une chose fondamentale. La jeune femme accepta d’être le témoin du couple et il en profita alors pour lui faire-part d’une autre demande, beaucoup plus personnelle cette fois-ci.


- « Anaïa, le destin est incertain et tout change sans cesse. C’est pourquoi, s’il m’arrivait quelque chose alors je souhaiterai que tu veilles sur Séléna. Peux-tu me le promettre ? " lui demanda t-il en laissant s’écouler des larmes le long de son visage.

A cet instant, et ceci était assez rare pour le souligner, il ressentait une profonde peur l’envahir. Ne pouvant s’empêcher de repenser à sa conversation avec son maître, il tentait ainsi de garantir un futur à celle qu’il aime s'il venair a perdre la vie..

----------------------------------------------------



Raziel revint ensuite à la réalité. Devant lui se trouvait la femme qu’il aimait plus que sa propre vie. Dans quelques instants, tous deux allaient se marier et les dieux n’interviendraient probablement pas devant autant de personnes. De plus, cette île était sous la protection de Stellae qui, en leur permettant de débarquer sur cette île, avait dû leur accorder sa bénédiction.

L’archange déchu, repensant à ces événements, continua son étreinte. Perdre la jeune femme le terrifiait. Il déposa alors encore un baiser sur ces lèvres avant de remettre son voile. A cet instant, une légère larme s’écoula le long de son visage. A l’intérieure de cette fine gouttelette d’eau, la peur de la perdre pouvait être lue.
Mais, il n’oublia pas pour autant la cérémonie qui devait se poursuivre. Avançant tous les deux, ils se dirigeaient désormais vers l’autel où Emma les attendait. C’était pour elle et sa sœur que tous les volontaires avaient combattu sur le continent il y a peu et désormais elle leur faisait l’honneur de célébrer la cérémonie.
Avant d’arriver devant l’autel, l’archange posa son regard sur Anaïa. Il s’arrêta un instant à son niveau pour lui adresser quelques mots avant le début du sacrement.


- « C’est une véritable joie de savoir que tu es la pour nous. Sache que… tu es une personne admirable et j’ai une profonde confiance en toi. Je ne pouvais espérer meilleur témoin pour l’événement le plus important de mon existence. » lui dit-il avec émotion avant de continuer à avancer aux côtés de Séléna.

Se présentant devant Emma, il écouta avec attentions ses paroles qui le touchèrent profondément. Il repensa ainsi à tous ces événements qui les avaient empêchés de vivre ensemble une existence heureuse sauf que cette fois-ci il n’y repensa pas avec souffrance. Cette dernière n’avait définitivement plus sa place à présent.
Vint ensuite l’instant où il prononça son vœu de fidélité. C’était l’un des moments qu’il avait particulièrement attendus. En effet, pour la première fois de son existence, devant une foule d’invités, il pourrait enfin déclarer à tous, les profonds sentiments qu’il éprouvait à l’égard de sa future épouse.
Tenant la jeune femme par la main tout en la regardant avec une profonde émotion non dissimulée, il allait prononcer une phrase qu’il avait toujours espéré pouvoir lui dire dans ce cadre.


- « Séléna, aujourd’hui, devant les dieux et le peuple d’Ynis Witrin, je te promets de te chérir de tout mon cœur et de toute mon âme mais aussi de te protéger jusqu’à ce que la mort nous sépare. »


Dernière édition par le Jeu 16 Nov - 2:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna
Ange
*Alchimiste*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Localisation : A la recherche de mes souvenirs...
Rang : Alchimiste confirmée
Race : Ange
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Mer 15 Nov - 22:12

Séléna regarda Raziel avec tendresse. Tout son être brûlait d’amour pour lui, à tel point qu’elle se demandait comment l’extérioriser. Elle se sentait un peu anxieuse, mais d’un côté tellement soulagée ! Ils étaient si proches du but ! Si près d’être unis pour l’éternité… Elle se demanda un court instant si elle n’était pas en train de rêver, Et si tout à coup, elle se réveillait en pleine nuit, dans une forêt hostile et peuplée d’esprits mesquins ? Elle savait qu’elle ne pourrait survivre, car ce bonheur qu’elle aurait effleuré du bout des doigts n’aurait été que futilité. Mais ce n’était en rien un beau rêve, mais la réalité. Et pour une fois, elle était douce à vivre.

Aujourd’hui, elle se trouvait là, devant son futur mari, un bouquet de lys blancs dans sa main. Elle était blottie contre lui et la cérémonie allait débuter d’ici quelques minutes. D’ailleurs Emma, une des dirigeantes, allait présider la cérémonie. Devant la déesse Stellae, ils allaient se marier. Tous les dieux seront témoins de leur union ! Et aucun n’arrivera à rompre ce pacte qui sera éternel.

Lentement, Séléna leva les yeux vers Raziel. Elle lui avait confié avoir confectionné cette robe presque instinctivement. Mais cela ne surprit pas le jeune homme, au contraire. Après tout, il connaissait mieux qu’elle son passé. Les souvenirs étaient revenus, mais pour la plupart assez vaguement. Elle se contenta de sourire à Raziel. Elle suivait aveuglément son instinct et cette situation, pour le moment, lui était supportable. Tôt ou tard, les souvenirs lui reviendront entièrement. Alors à ce moment, elle pourra comprendre beaucoup de choses qui lui avaient échappé.

Lorsque Raziel déposa une main sur son ventre, elle baissa la tête et sourit, les joues un peu rouges. Oui, ils allaient réaliser leurs deux rêves : celui de s’unir et de créer la vie. Elle releva la tête, toute souriante, alors que ses yeux bleu gris brillaient de bonheur. Elle hocha lentement la tête.


« Oui… Alors allons-y mon ange… »

Le flash-back qu’eut Raziel échappa à Séléna. D’un côté, heureusement, car sinon, ce jour si heureux aurait été gâché. Elle aurait certainement nié l’évidence et si ce jour devait arriver, elle savait que quoi qu’il ait pu demandé à Anaïa, jamais elle n’aurait survécu une deuxième fois à un évènement similaire. C’était comme si son âme et celle de son futur mari devaient être liées et ne pouvaient être séparées. L’une ne pouvait vivre sans l’autre… Ou alors, elles finissaient toujours par se retrouver. Rien ne devait interférer dans son bonheur, pas aujourd’hui, ni après… Mais alors si ce funeste jour devait arriver, elle s’y opposerait fermement, ferait tout son possible pour suivre Raziel ou trouver une solution…

Finalement, Raziel conduisit la jeune femme vers l’autel et tous deux passèrent près d’Anaïa. Il lui souffla quelques mots de remerciement et Séléna sourit à la jeune femme pour appuyer les paroles de son futur époux. Elle avait la gorge nouée tant l’émotion était grande. Elle n’arrivait pas à y croire ! Ils se tenaient là, tous deux, devant Emma ! Et voilà qu’elle prononçait les paroles rituelles. Son regard malicieux n’échappa pas à la jeune alchimiste. Oui, même la mort n’avait pas réussi à les séparer… Ils s’étaient retrouvés.

Raziel se tourna vers elle pour lui jurer de la chérir et de la protéger jusqu’à ce que leur prochaine mort les sépare. Elle ne sut si elle allait fondre en larmes en pleine cérémonie ou si elle allait réussir à répondre à ses vœux. Finalement, après avoir laissé planer le silence quelques interminables secondes durant lesquelles elle se reprit tant bien que mal, elle prononça les paroles qui allaient les unir à jamais.


« Raziel, devant tous ces témoins mortels et célestes, je te promets de t’aimer et de te protéger de tout mon cœur et de toute mon âme, jusqu’à ce que la mort nous sépare et… que nos âmes se retrouvent dans l’au-delà… »

Voilà, elle avait prononcé ces paroles d’une voix un peu chevrotante et émue. Mais elle avait réussi ! Elle sourit à son mari (ou futur mari^^) avant de serrer sa main dans la sienne, comme pour appuyer ses paroles, comme si déjà, elle était prête à le protéger quoi qu’il puisse arriver. Séléna se tourna vers Emma alors que des larmes s’échappaient de ses yeux pour couler lentement sur ses joues un peu colorées. Elle tremblait de tous ses membres tant l’émotion était présente. Elle savait que d’ici quelques secondes, ce « pacte » allait être scellé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenneangel.com
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Sam 25 Nov - 16:29


La cérémonie avait débuté et d’une voix douce, la jeune femme avait commencé à parler, d’abord en discourant sur l’amour et les épreuves qu’un couple devait affronter, puis en leurs demandant leur consentement. Le visage de la jeune femme était serein et pourtant, son cœur battait à tout rompre dans sa poitrine, au-delà de son calme habituel, elle avait la sensation que ce jour serait particulier non seulement pour Raziel et Séléna, mais également pour beaucoup d’autre personne. Ils étaient à ses yeux la preuve que l’amour pouvait tout vaincre, même la mort…

Ils ne savaient sans doute pas, mais c’était en cela qu’il lui offrait à elle également, un regain d’espoir auquel elle s’accrocherait de toutes ses forces ! Un discret sourire aux lèvres, la jeune femme écouta attentivement la réponse du jeune archange déchu. Positive bien entendu ! Hochant doucement la tête pour toute réponse, elle détourna alors ses prunelles argentées sur la future mariée pour lui poser à son tour la même question.

Emma n’avait pas besoin de son empathie pour ressentir l’émotion de la scène, elle remarqua même que la jeune femme laissa planer quelques secondes de silence. Peut-être tentait-elle de contenir ses émotions ou bien se sentait-elle incapable de prononcer le moindre mot encore. Un certaine inquiétude noua alors son ventre tandis qu’elle ne baissait son regard. Le fait d’avoir bloquer son empathie la rendait plus anxieuse, même si sur son visage, rien ne le montrait.

C’était une des premières choses que son précepteur lui avait appris, sourire, ne rien dire, qu’importe ce qu’elle ressentait au fond du cœur. Elle se souvenait exactement de ses paroles, ce vieillard lui avait dit qu’elle était avec sa sœur « l’emblème d’une nation qui se reconnaîtrait en elles. » alors si elle se mettait à fondre en larmes, si elle se montrait faible… Son peuple en ferait de même. Tels avait été ses paroles qu’enfant, elle avait eu du mal à comprendre. Désormais elle en saisissait l’importance.

Enfin la voix de Séléna retentit dans le temple et la jeune dirigeante sentit un soulagement l’envahir, rétablissant son sourire qui avait légèrement diminué. Attendrie la jeune femme poursuivît néanmoins son devoir, il fallait les marier dans les règles de l’art et dans la tradition de l’île et pourtant, elle se doutait que les mots qu’elle allait prononcer ne serait pas les mieux reçues de la cérémonie.


« Si quelqu’un a quelque chose a dire qu’il parle maintenant ou bien se taise pour l’éternité… »

Comme de coutume, la jeune dirigeante parcourut l’assemblée du regard, certains s’interrogeaient du regard, d’autre s’impatientaient, certains encore souriaient avec émotions, mais aucun ne s’opposa à cette union… Tant mieux, elle n’aurait sans doute pas accepté aucune requête, les deux êtres qui se trouvaient devant elle, avait d’après son avis, déjà bien trop attendu pour être unis par les liens du mariage. Après un bref mouvement de la tête, Emma reprit la parole en souriant doucement :

« Vous pouvez à présent échanger vos alliance et profitez de cet instant pour dire qu’elle mot à votre future époux, épouse, ou bien même à l’assemblée… »

_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Anaïa
Humaine
*Gardienne de l'Île*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 48
Age : 25
Rang : ¤ Future Gardienne ^^
Race : ¤ Humaine
Date d'inscription : 20/06/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Dim 26 Nov - 22:45

Anaïa était là, debout, attendant que le moment si convoité arrive. Une fois encore, elle souriait. C'était la première fois qu'elle assistait à un mariage, et la Magie de ce spectacle ne faisait qu'accroitre quand on entendait l'histoire de chacune des deux personnes présentes ici. Raziel méritait plus que tout ce mariage. Il avait tant souffert pour en arriver là, il s'était entierement sacrifié dans l'espoir que ce jour arrive ... Si aujourd'hui, quelqu'un ou quelquechose vennait interrompre l'Alliance des deux Anges, Anaïa serait l'une des premières à manifester son refus. Séléna et Raziel allait se marier, et rien ni personne ne pourrait les en empêcher, en tout cas pas tant qu'Anaïa serait la.

La beauté des deux futurs époux n'avait d'égal. Ils étaient tout deux magnifique, tant dans leur tenue que dans leur expression du visage. On voyait clairement la joie qui les envahissait à l'idée de se dire que dans quelques minutes, ils seraient mariés ... En y pensant, cela laissait quelque peu Anaïa reveuse ...


* Peut être qu'un jour aussi je rencontrerais mon âme soeur .... *

En effet, depuis son arrivée ici, la jeune femme n'avait rencontré que peu de monde. Elle s'était surtout préoccupée de la mission qui avait eu lieu, et aussi de ses conséquences. Malgré le fait que le retour à la race humaine n'avait rien enlevé à sa fierté, une pointe de regret pouvait se lire dans ses prunelles bleues ... Elle admirait les Ailes des deux êtres ... Non, elle ne faisait plus partie de ce monde, elle le savait et ne pouvait plus rien y faire ... Quoi qu'il en soit, le monde des cieux restaient médiocre à ses yeux ... Leurs lois divines ne devaient être enfreintes, quelque soi le prix à payer ... Les Dieux aussi devraient apprendre à se remettre en question ...

Raziel et Séléna se dirigerent alors vers l'autel où Emma les attendait. Celle ci avait ouvert la cérémonie. Arrivé à la hauteur de sa témoin, l'Archange Déchu la remercia, et on voyait que ses paroles étaient plus que sincéres. Ne sachant quoi répondre devant toutes ces éloges, anaïa sourit plus que jamais, une larme coulant sur sa joue. L'émotion de ce moment était grande, et quelque chose avait provoqué l'arrivée de cette petite larme ... La joie d'être ici, le stress qui la rongeait, la peur de décevoir ... Quoi que ce soit, Anaïa était tout de même heureuse.

Le moment tant attendu arriva alors ... Emma Aleyna, dirigeante d'Ynis Witrin, commença le discours qui ménérait à l'union des deux êtres. Elle demanda alors aux futurs époux leur conscentement dans cet acte, et leur deux réponses furent positives ... Le bonheur semblait leur sourire en ce jour, et pourtant, Raziel avait semblé inquiet lorsqu'il était venu voir la jeune femme en son domicile ... Ses dernières paroles résonnaient dans la tête d'Anaïa maintennant qu'elle y pensait ... Raziel avait fait une requête à la jeune femme, lui demandant de veiller eternelement sur Séléna s'il lui arrivait quelque chose ... Pourquoi avai il semblé si inquiet ?? Pourquoi avait il liberé de ses larmes près avoir prononcé ses paroles ?? Il n'avait pas dit ça inconsciement, il devait se passer quelque chose qu'Anaïa ignorait ...


* Raziel, que me cachez vous ?? *

Cela était vrai ... Ces deux personnes ne se connaissaient pas tant que ça, mais pourtant, un lien unique et imbrisable semblait les unir ... Qu'était ce ?? Anaïa avait placé toute sa confiance en l'être qu'était Raziel et vice versa ... Tout ces raisonements embroullaient la jeune femme ... Elle décida de penser à autre chose, en vain ....

L'union semblait pouvoir être concretiser, et le rêve de deux êtres réalisaient. Les yeuxd'Anaïa brillaient de milles feux, jamais un si beau spectacle ne s'était offert à elle ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://instar.actifforum.com
Raziel
Ange Dechu
*Nomade*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 145
Age : 32
Rang : Nomade
Race : Archange déchu
Date d'inscription : 19/06/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Lun 27 Nov - 1:44

-------------------------------------------------------------------------------------
[ passé de Raziel – conversation avec Anaïa ]

- « Anaïa, le destin est incertain et tout change sans cesse. C’est pourquoi, s’il m’arrivait quelque chose alors je souhaiterai que tu veilles sur Séléna. Peux-tu me le promettre ? »

Voilà ce que l’archange venait de demander à la jeune femme. Pourquoi lui avait-il demandé cela à elle ? Certainement car il avait entièrement confiance en elle. De plus, il avait longuement hésité avant de lui en parler. Il avait d’ailleurs même longtemps hésité à en parler à quiconque car il ne voulait en aucun cas impliquer d’autres personnes dans ce qui allait probablement arriver.
Pourtant, il voulait avant tout penser au futur de sa femme. C’était pour elle qu’il avait survécu à la torture durant tous ces siècles et il était à présent près à tout pour la protéger, même si ses ennemis étaient les dieux eux-mêmes.

A cet instant, il se demanda s’il lui fallait avouer la vérité à la jeune femme. Elle venait en effet de lui demander ce qu’il cachait et il décida à présent de lui en révéler une partie…


- « Je suppose que lorsque tu étais un ange, tu as déjà entendu parler de la lutte qui opposa Dieu à Lucifer n’est-ce pas ? Ce dernier avait annoncé qu’un nouveau banni ferait son apparition et apporterait alors la victoire aux enfers. Selon les dieux, je serais cet « élu ». Il se peut ainsi qu’un jour je détruise ce monde sans en avoir conscience… »

Le ton qu’il prenait était dès plus grave car la situation l’était tout autant. Son choix de tout révéler à la jeune femme était désormais pris et il allait à nouveau lui renouveler sa demande.

- « L’un des plus puissant dieu me surveille de près aujourd’hui et il viendra me tuer s’il considère que je suis effectivement ce monstre. Même en utilisant toutes mes forces, je n’ai aucune chance de le battre. C’est pour cela que je te demande de toujours veiller sur Séléna s’il m’arrivait malheur. Je ne pense pas que moi étant mort, ils viendront s’en prendre à elle mais j’aimerai qu’elle ne se retrouve pas seule. Je… je ne veux plus qu’elle soit seule… elle l’a déjà trop longtemps été. Elle a déjà trop souffert. Anaïa, peux-tu me faire cette promesse ? »

Son regard était plongé dans le sien, dans l’attente d’une réponse. Bien sûr, si elle refusait, il ne lui en voudrait en aucun cas.

-------------------------------------------------------------------------------------
[retour à la cérémonie]

En tenant la main de Séléna, il pouvait ressentir l’émotion la parcourir. Il la regarda alors et vit des larmes s’écouler le long de son visage. Ces larmes de joies le touchaient au plus profond de son âme. Ainsi, lui, le déchu pouvait rendre une femme heureuse. Il n’était pas qu’un ange de désespoir comme ses frères et les dieux semblaient vouloir lui faire croire et aujourd’hui il allait pouvoir le prouver à tous ceux qui étaient présent dans l’assistance puisque Emma lui offrait une occasion de s’exprimer à eux et c’est en prenant l’anneau qu’il allait offrir à sa femme qu’il prit la parole.

- « Lorsque j’ai fais forger cet anneau, je me suis promis de le passer au doigt de la femme qui compte le plus pour moi. Aujourd’hui, devant vous tous, je peux enfin l’offrir à celle sans qui je ne serais rien : ma Séléna. » dit-il tout en passant l’anneau au doigt de la jeune femme et en plongeant son regard dans le sien.

En lui résonnait alors cette phrase qu’il avait lue dans l’un des plus ancien manuscrit de la bibliothèque céleste. Le sens de ces mots avait eu un profond écho dans son esprit et il s’était même étonné de les voir en un tel lieu. En effet, une telle phrase avait un sens profond puisque c’était une sorte de défiance envers les dieux. L’archange pensa alors qu’une personne vivant dans les cieux avait vécu une histoire très proche de la sienne. Un être céleste avait lui aussi probablement dû se battre pour faire accepter son amour et cette personne avait gravé cet espoir sur papier. Avait-il réussis ? Il l’ignorait mais il n’oublierait jamais ce qu’il avait lu :

*** Quand deux êtres se lient par un anneau forgé en or céleste alors rien ni personne ne pourra jamais briser leur union. ***

Peut-être que quelque part, cet inconnu les regardaient se marier aujourd’hui et passer outre la volonté des dieux. Si toutes ces personnes les observaient alors ils l’entendraient prononcer ces mots. Des mots dont l’importance allaient certainement bien au delà d’une « simple » union.

- « Mon amour, après tous ces siècles, cet anneau te revient enfin. J’y mets ma vie et tous mes sentiments pour toi. J’y mets mon âme et toute mon existence. En ce jour, devant le monde, je te promets un amour éternel. »

Ces mots résonnaient certainement auprès des dieux eux-mêmes à présent. Il ne leur lançait pourtant en aucun cas un message car cette journée n’était pas la leur. Ce jour et ses paroles n’étaient, pour lui, consacrées qu’à une seule femme.
Ce qui l’avait effrayé avant la cérémonie était désormais bien loin en cet instant. Toutes ses craintes s’étaient dissipées et c’était bien grâce à elle : la femme dont il allait partager la
vie. Auprès d’elle il n’avait plus peur. Auprès d’elle, il se sentait enfin vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna
Ange
*Alchimiste*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Localisation : A la recherche de mes souvenirs...
Rang : Alchimiste confirmée
Race : Ange
Date d'inscription : 03/07/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Lun 27 Nov - 22:52

Séléna se tenait devant Raziel depuis quelques minutes déjà, inconsciente de la peur qu’elle avait infligée à Emma lors de son silence prolongé. Mais la réponse avait fini par fuser, assurée, quoique prononcée d’une voix tout émotionnée. Mais enfin, ils avaient échangé leurs vœux, leur promesse de mariage. Il ne restait plus que l’échange des alliances. Et selon la coutume, l’homme devait la remettre en premier à son épouse. La jeune ange baissa le regard sur l’anneau que l’archange déchu avait sorti. Elle l’observa un instant et eut comme un flash. Elle avait déjà eu l’opportunité de le contempler par le passé, il y a des siècles de cela. Mais ce jour tant attendu n’était jamais arrivé… Jusqu’à aujourd’hui ! Il allait enfin pouvoir lui passer la bague au doigt. Et réciproquement.

Les paroles que prononça Raziel prirent en étau le cœur de Séléna. Elle avait l’impression de renaître, d’avoir enfin gagné cette bataille. Personne ne s’était opposé à leur union et l’anneau se trouvait enfin à sa main. Enfin… Elle ferma un instant les yeux, incapable de prendre la parole. Mais heureusement pour elle, son mari poursuivit car il n’avait pas fini de la couvrir d’éloges et de promesses qu’il tiendrait. C’était une chose certaine, et le premier qui osait traiter son Raziel de menteur verrait la colère de l’alchimiste bien grande ! Elle renifla légèrement avant de relever la tête. A son tour, elle sortit l’anneau de la même nature que le sien, sauf qu’il convenait plus à un homme, bien entendu^^.


« Raziel, en ce jour, et devant les habitants de cette île, de la déesse Stellae et des éventuels autres Dieux, je prendrai soin de ta vie, de ton âme, de ton existence et… De toi. A mon tour de t’offrir cette alliance où tout mon amour y brûle. Vois là comme mon second cœur et ma seconde âme. Je sais que tu sauras veiller dessus et que jamais les pouvoirs de cet anneau et de ce jour ne disparaîtront. »

Séléna finit par sourire à son mari. Ca y’est, ils étaient enfin mariés ! Il ne restait plus qu’à Emma de prononcer les derniers mots qui scelleraient leur union et mettrait fin à la cérémonie. La jeune femme fraîchement mariée fit un pas près de Raziel et elle se retrouva à quelques centimètres de lui. Elle finit par se pencher près de lui, sa bouche effleurant presque son oreille. A ce moment, elle lui glissa quelques mots que personne ne put entendre sauf la personne à qui ils étaient destinés.

« Je t’aime, mon Raziel… »

Et elle se recula à peine, sachant qu’il restait encore une chose à accomplir avant de clore la cérémonie : l’échange du baiser^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lenneangel.com
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   Dim 10 Déc - 16:46

[En retard plus post pas top >< D’accord je vous autorise à me taper >< Raziel je te rappelle qu’on est dans un contexte polythéïste et que par ce fait il n’y pas DIEU et LUCIFER;)]

Leurs consentements échangés, la jeune femme leur demanda de passer à l’échange des alliances. Le fait que les deux êtres qui se tenaient devant elle soient mariés n’était plus qu’une question de minutes désormais. La tâche de la jeune dirigeante était bientôt accomplie et étrangement, elle ressentait une certaine fierté d’être celle qui les mariait.

Leur joie était palpable, et elle ne pu retenir un sourire attendrit de se glisser sur ses lèvres en écoutant les propos de Raziel. Visiblement émue, Séléna reprit à son tour la parole après un discret reniflement. Le lien qui les unissait semblait si profond, si inaltérable qu’elle s’interrogeait sur les raison qu’avaient eues les dieux pour s’opposer à leurs unions. Elle ne le comprenait pas ! Mais peut-être manquait-elle encore de sagesse ?

Non ! Les sentiments n’avaient aucun rapport avec la sagesse, elle le savait bien ! Alors pourquoi ? Les dieux ne savaient-ils dont rien de l’amour pour se conduire de manière si cruelle ? Qu’importait à présent, ils allaient bientôt êtres mariés et ce n’était pas une simple humaine qui pouvait avoir la prétention de juger les actions divines même si… Ca n’avait aucun sens à ses yeux.

Revenant à la réalité, Emma reposa ses prunelles claires sur la jeune femme qui à son tour passait son alliance au doigt de son future époux. Elle attendit patiemment que Séléna finisse son discours, souriant doucement, d’une manière bienveillante avant d’à son tour reprendre la parole.


« Séléna. Raziel. Je vous déclare à présent unis par les liens sacrés du mariage ? Soyez heureux tout les deux ! »

La jeune femme attendit néanmoins que quelque seconde se soient écoulés avant de prononcer les mots qui clôtureraient la cérémonie. Peut-être pour faire durer le suspens, peut-être juste pour taquiner les jeunes mariés.

« Vous pouvez embrassez la mariée ! »

Fit-elle enfin. La cérémonie était terminée… C’étaient à présent à eux de vivre leurs vies et de savourer leur bonheur, plus rien ne les sépareraient à présent… N’est ce pas ?

_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mariage de Raziel et Séléna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mariage de Raziel et Séléna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Mariage d'Espoire d'Amilly et Jean Zwyrowsky
» Mariage de Gian5 et Lionix
» Mariage de Hérisson53 et Sakurahime à Montluçon - 05/09/1457
» Mariage Caro Oli
» mariage de Mattdu69 et Chrie6768

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin: L'île cachée :: *~~*Les Environs de la Cité *~~* :: Le Temple de Verre de Stellae :: La Salle de l'Autel-
Sauter vers: