Âmes de toute etnies, hommes et femmes venus de tous pays... Rejoignez l'île magique d'Ynis Witrin......
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Cronos Deamon
Humain
*Chevaucheur d'Ombre*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 28
Localisation : ¤à vous de voir¤
Rang : Chevaucheur d'Ombre
Race : humain
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Dim 17 Sep - 21:52

Et un craquement dans son dos le fit tourner la tête contre son gré. Il n'apprécia pas dutout ce son et lorsqu'il en apperçu la cause, il se précipita à toute jambes en aut de la colline. La rivère avait belle et bien finit par crever et, tentant de les noyer d'une facon ou d'un autere, cronos fut pris d'une.. certaine.. crise d'adrénaline, tenant trop à sa pitoyable vie pourrite pour se laisser emporter.
Une fois arriver à destination, il se laissa tomber, completement crevé , dans l'herbre dtremper. Bah.. il ne s'en rendi même pas compte, étant lui-même tout trempe. Il soupira et attendit que Namibe se pointe pour se relever. Certe, il avait piquer un accèlerer pas croyable mais euh.. c'était pas sa faute non plus hen! xD Bref...


**Et si elle s'était fait attraper? Oo**

Sur cette simple pensé, une certaine inquiètude s'empara de lui. Il se jetta à quatre pattes et rempat jusqu'au bord. Que ne fut pas son soulagement en la voyant toujours sur la pente. Il eu un petit rire nerveux et s'écrasa sur le ventre, ne tenant plus dutout à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namibe Stark
Humaine
*Mercenaire*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1000
Age : 29
Localisation : The Land of Mist and Snow
Rang : Mercenaire, Commerçante
Race : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Lun 18 Sep - 23:30

Voyant qu'il la doublait à toutes vitesse, Namibe ouvrit de grands yeux ronds. A vrai dire, il était rare qu'on la surpasse en escalade. Soit elle était réellement terrassée par la fatigue, soit Cronos venait de trouver un regain d'énergie terrible. Cette idée plana dans son esprit une seconde, et elle ralentit... Qu'est-ce qui avait bien pu lui donner cette force...? Il avait voulu se laisser noyer pour ensuite... pour ensuite se lever d'un bond et l'aider à se lever, elle... Il avait voulu les protégers tous les deux de la main glacée de l'eau. Le craquement, sa tête résonnait trop pour qu'elle ne l'ait entendu. Dans sa chute de leur abris contre le feu, elle avait heurté de nombreuses pierres. Plusieurs l'avaient frappée à la tempe, à la nuque, et si, par chance, elle en avait réchappé, elle avait perdu beaucoup de sa sensibilité. Ainsi, son ouie et sa vue grandement altérées, il lui fallut du temps pour percevoir la vague qui fondait sur eux.
Elle tenta d'accélérer, mais elle avait mal... Un cri faillit lui échapper, mais il resta cloitré derrière ses dents. L'eau vint saisir ses pieds et la désarçonna, elle manqua de se faire engloutir mais se plaqua à la terre, les dents crispées et les sourcils froncés, et rampa, au ras de la terre, agrippée aux plantes qui se décrochaient et aux pierres tant bien que mal. Elle était épuisée... Elle n'avait plus la moindre force...

Plus la moindre... Ce n'était pas tout à fait vrai. Elle trouva celle de surmonter le niveau de l'eau, et continua à ramper jusqu'au sommet... Elle n'avait pas vu Cronos se pencher pour la voir... Elle avait les yeux fermés, et c'est presque surprise qu'elle sentait la pente s'applanir, heurtant au passage son ami. Inconsciemment, elle s'agrippa un peu à lui et, une fois en haut, resta accrochée, comme pour s'assurer qu'il ne bougerait pas, et qu'ils n'allaient pas être emportés par l'eau. Elle perdait la notion de sec, et grelottait, trop épuisée pour réguler sa température. Elle roula sur le dos, la main restée accrochée au dos de cronos, et, l'autre posée sur son ventre, laissa la pluie laver son visage maculé de terre... Ils étaient en sécurité. Pas à l'abri de la pluie, mais en sécurité...


"Merci, Cronos..."

Sa main pressa l'épaule du jeune homme, et elle tourna mollement la tête vers lui pour lui sourire avec douceur avant de sombrer dans une sorte de semi-coma. Elle était consciente, mais elle se laissait aller au repos... La rivière pouvait exploser, l'eau n'avait pas la moindre chance de monter jusqu'à eux. A présent, son niveau ne pouvait que baisser, vu la chute.
L'alchimiste poussa un profond soupir, et roula de nouveau pour se blottir contre Cronos, se sentant plus en sécurité ainsi... Elle lui murmura, d'une voix blanche et faible :


"Haf... j'ai bien cru que j'allais y rester..."

_________________

set sous copyright ©2008 ~Yukiran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niark-niark-niark.blogspot.com
Cronos Deamon
Humain
*Chevaucheur d'Ombre*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 28
Localisation : ¤à vous de voir¤
Rang : Chevaucheur d'Ombre
Race : humain
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Sam 23 Sep - 21:02

Il l'avait laisser poser sa main sur lui, l'avait laisser s'agripper et se relever. Sa l'encourageait peut-être... Il trouva se geste étrange à vrai dire. Il n'en n'avait pas... du moins ,plus l'habitude. On aurait dit que, suite à tous ces évènements, il avait changer. Lorsqu'il l'eu rencontré pour la première fois, il y a moins de trois jours à vrai dire, il n'avait qu'une envie, se perdre et se battir un avenir vide de tout espoir. Par la suite, après leur difficulter, il s'était dit, vivre heureux et avec un but c'es tmieu que de vivre malheureux et sans rêve pour l'éternité.
Grace à son âme délicate et attentive, il était résusité. Il avait regarder devant lui, sans plus se retourner et ne plus revoir son passé qu'il avait en fait, en grande partit, éffacé de sa mémoire.
La pluie coulait dans son dos, éant toujours couché sur le ventre. Elle lui coulait dessus comme la neige froide qui tombait sur lui, comme un jour d'hivers. un sourire... juste un sourire!! Où part pitié... sortez les d'là! Quelqun... n'importe qui. Juste sortez là de là. Elle, elle ne mérite pas de finir comem sa, dans se piteux état qui la rend si... fragile, comme une rose qui fâne, blessée par la tempête.

Il finit par s'assoir, péniblement mais il y arriva malgré tout. un peu d'effort et.. up! il était assit dans l'herbre.


''on dirrait que les arbres et toutes les feuilles ne te dérenges plus autant?''

Sa lui fit décrocher un pitit tout pitit rikiki sourire. Sa changerait les idées de parler d'autre choses que de la tempête qui fesait rage sur leur tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namibe Stark
Humaine
*Mercenaire*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1000
Age : 29
Localisation : The Land of Mist and Snow
Rang : Mercenaire, Commerçante
Race : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Sam 23 Sep - 21:58

Namibe garda les yeux clos, lovée contre Cronos, et du se redresser un peu, puis s'asseoir. Entraînée par son geste, elle se releva en partie avant de retomber, sans forces. Elle s'appuya sur ses coudes et leva vers lui un regard un peu hagard. Ses mots lui semblaient lointains. Mais ce sourire, en revenche, si petit soit-il, elle le capta et y fit échos. Son sourire à elle était las, mais plus large. Plus lumineux. Le sourire, c'était sans doute la seule chose qui lui restait, à ce stade. Dans la souffrance ou dans la difficulté, c'était ce qui ne l'abandonnait pas. Sa respiration devint plus saccadée, ce qui équivalait à un faible rire.

"Franchement, vu d'ici, les feuilles et les plantes, on les reconnait même plus"

Elle ferma ses yeux écarlates, seules lueurs restantes sous le rideau de pluie, et poussa un profond soupir.

"Quant aux insectes... ils ont du mourir noyés, tous autant qu'ils sont muahahah...."

Elle toussa un peu puis leva vers Cronos un regard plutôt amusé. Ils allaient choper la crève à coup sur, mais bon. En attendant, ils étaient en sécurité, et ils allaient pouvoir récupérer. En plus, cette butte, c'était de là que venait Cronos, avant de la rencontrer. Pour Namibe, c'était le meilleur endroit où ils auaraient pu se trouver. Sitôt l'averse éteinte, il leur serait facile de se traîner hors de la forêt. Après ça, ça irait bien mieux... Namibe, quel que soit son état, s'en sortait sitôt la pierre d'une ville retrouvée. Sitôt sortie de mère nature, elle recupérait et prenait de l'aplomb... Elle pourrait conduire Cronos en lieu sur, tant pour lui que pour elle-même. N'importe où... excepté la maison de vie... Personne ne devait étudier son sang à elle. Personne ne devait y toucher, coûte que coûte.

Elle s'accrocha de nouveau à Cronos. Elle avait un peu le vertige, là. C'était plutôt comique. Une pro de l'escalade ayant le vertige sitôt allongée. Elle s'accrochait à lui pour ne pas perdre le sens du toucher... Pour se garder un repère solide. Elle crispa les dents, en un étrange rictus.


"Ca va aller. On va sortir et ça ira bien..."

Sa voix était calme et douce. A vrai dire, elle n'avait pas peur. Elle avait confiance. La pluie ne pouvait pas durer indéfiniment. D'autant plus que cette île était trop belle pour souffrir une mousson.

_________________

set sous copyright ©2008 ~Yukiran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niark-niark-niark.blogspot.com
Cronos Deamon
Humain
*Chevaucheur d'Ombre*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 28
Localisation : ¤à vous de voir¤
Rang : Chevaucheur d'Ombre
Race : humain
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Mar 26 Sep - 3:25

Pour sa part, s'en sortir, ce n'était qu'un faux espoir. D'accord, il avait eu l'air de vouloir continuer mais.. il n'en pouvait plus. Il était fatigué, exténuer. Ses sens se laissait faire, il ne cessait de s'affaiblir de seconde en seconde. Et si ce n'était que de lui, il y auraitlongtemps qu'il aurait arrêté de respirer pour sombrer dans la douceur qu'est la mort. Maintenent, il apprennait à connaitre le sensvéritable du verbe ''mourir''. Tout deux allaient bientôt le connaître. Bref, il délirait, en lui-même se disant qu'il vaudrait mieu se livrer à la nature avant qu'elle ne les attrappent et les fassent souffrir pour avor essayer de lui echaper.
Il lacha finalement un soupir, empli de regrets et de remourd, bien qu'il resta insipide dans le vent froid qui les fouettait. Des fouets, encore des fouets... cette idées ne cessait de le hanter. Il avait fait cette allusion à un évènement vécu étant encore tout jeune. Sa l'avait térrifier... et c'était aussi la raison pour laquelle il avait si peur des orages. Un beau, simplement, à la plage sur sa petite île sur laquelle il fut elever en fait, un orage grondait, menaçant, mais il l'ignora. La foudre frappa dans l'eau, alors qu'il fesait petite trempête et il en fut frapper. Depuis, il avait une phobie incontrolable des orages.
Il avait envi de se mettre à pleurer, se laisser aller, mais de quoi aurrait-il l'air? Seulement d'un vrai crétin...


''On devrait s'abriter, avant qu'on attrappe réelement la crève...''

Il espèrait se changer les idées, avant que sa n'aille trop loin, ne... ne se suportant plus lui-même tout simplement. Il lui arrivait encore, parfois, de vouloir mourir, de vouloir en finir une fois pour toute. D'échaper à tout ce mal qui les entoure... il... n'en pouvait plus. Achevé le, quelqun! Il aurait aimé suplier Namibe qu'elle l'acheve, qu'elle.. qu'elle lui fasse la peau, connaissant son pouvoir meurtrier. Elle contrôlait le feu... c'était.. incroyable selon lui. Incroyable et puissant.

''Namibe...''

Voulait-il vraiment dire se qu'il avait sur le coeur? se qui le tourmentait autant? ÉNon, non il n'en n'téait pas question. C,était... elle n'avait pas à savoir. Il ne voulait pas la décourager. Il ne voulait pas la blesser et encore moins la trahir... en quelque sorte. elle avait confiance en lui et lui envoué qu'il voulait qu'elle l'achève ne ferai que... que la briser. Déjà faible, sa n'en vallait pas le coup.

''Non, laisse tomber...''

**Je trouverai un autre moins, une fois qu'on sera sorti d'ici...**

Il finit par se laisser tomber sur le dos, les yeux clos, à côté d'elle. La respiration très lente, on aurait presque dit qu'il ne respirait pas dutout. Seul le petit mouvement léger de sa cage torasique en prouvait le contraire. L'eau lui coulait sur le visage, sans que jamais il ne réagisse. Il la laissa le carressait, le soulager et protèger ses larmes amèler avec elle. Il avait craquer, mais rien de tout sa ne parraissait... rien , et il n'avait pas non plus l'intention que cela parraisse, au bout du compte.
La tempête semblait se calmer, peu à peu, lentement mais surment mais au moins, elle se calmait... bientôt ils sortiraient de la, vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namibe Stark
Humaine
*Mercenaire*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1000
Age : 29
Localisation : The Land of Mist and Snow
Rang : Mercenaire, Commerçante
Race : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Mer 27 Sep - 15:14

L'alchimiste, toujours agrippée, leva un sourcil interrogateur lorsque la voix de Cronos lui parvint. Se mettre à l'abris? Et où? Elle sourit d'un air amusé, sachant qu'elle n'avait aucune raison valable de l'être, et son contenta d'un geste vague singeant un haussement d'épaule. Enfin la ressemblance était vague. Toujours étendue, accrochée à Cronos, elle avait un mal fou à bouger. Ce qu'il fit ensuite la fit rire tant c'était décalé avec ses propos. Se mettre à l'abris... Il se laissa choir à son tour, comme bien ancré dans cette terre ameublie par l'eau. Manquant de se faire écraser, elle se décala sur le côté juste à temps et ne relâcha pas son étreinte. Entendant son nom, elle fit un effort colossal (oui oui, colossal) et s'appuya sur un coude pour observer son ami. La pluie ruisselait sur son visage, et elle avait la vue un peu brouillée, mais il n'empêche qu'elle saisit, voir reconnu, cet air là. L'air d'une créature qui semblait au bout. Presque implorante. Et implorante pour un repos espéré. Ce que Cronos allait lui demander, bizarrement, elle le comprit. Elle le compris parce qu'elle ne comptait plus le nombre de fois où elle-même se l'était demandé... Ce visage blafard qu'avait Cronos, combien de fois l'avait-elle vu dans une vitre, combien de fois s'était-elle rendue malade, crachant dans un évier des choses dont elle préférait taire le nom. Cronos voulait-il... mourir? Elle l'avait tant voulu qu'aujourdh'ui, elle en était presque lassée. La mort n'était pas une quête à la hauteur, ni de la difficulté de celle de vivre. Alors, pourquoi avait-elle choisi cette voie là? Pourquoi avait-elle choisi la souffrance, la lumière quand elle n'aurait trouvé que douceur et calme dans une fin...?
Pour respecter un serment? Namibe ne croyait pas à une vie après la mort. Pour elle, il y avait un néant... Un simple espace où voguaient les âmes... Jamais appelées, jamais sauvées...
Pas les âmes comme elle, en tout cas. Pas celles qui avaient oeuvré pour la mort. Cette idée, en fin de compte,elle ne la gênait pas. Là bas, ses serments n'auraient plus eu de valeur. Plus rien n'aurait eu de valeur. Et pourtant, elle s'était accrochée jusqu'à dépasser ce stade. Jusqu'à retrouver des couleur, laisser derrière elle, pour un moment au moins, ce masque famélique qu'elle voyait dans le miroir...

Cronos, il le lui montrait. Elle n'aurait rien accepté, bien entendu, de ce qu'il lui aurait demandé, mais elle ne pouvait s'empêcher de le fixer avec cette étrange douceur.

Voyant qu'il se rétractait, elle sourit. A sa place, elle aurait fait pareil. Cette pluie avait le don de laisser sortir les larmes. Elle les engloutissait, les protégeait. Voyant qu'il ne lui dit rien, Namibe n'insista pas, elle s'était assez trouvé elle-même dans cet état pour comprendre qu'elle ne ferait que le blesser... Et puis... La pluie diminuait... C'était peut-être une toute petite éclaircie, mais une chose était sure, elle n'allait pas tolérer qu'ils ne se morfondent... La pluie s'en allait, leur protection les abandonnait, et de nouveau, ils se devaient de tenir. Ils n'étaient pas seuls... C'était déjà ça. Elle resta appuyée sur son coude, qui commençait à s'engourdir un peu, son regard rendu vague par la fatigue se promenant sur les alentours, puis le posa sur Cronos. C'était amusant... Cela faisait trois jours qu'ils se connaissaient, même pas tout à fait... Et pourtant, ce lien qui les unissait semblait indéfectible ^^ Peut-être parce qu'elle trouvait qu'ils se ressemblaient beaucoup...

Namibe posa sa main sur l'épaule de Cronos et sourit, avec un soupir exténué.


"Eh bien... on dirait que ça se calme, en fin de compte..."

_________________

set sous copyright ©2008 ~Yukiran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niark-niark-niark.blogspot.com
Cronos Deamon
Humain
*Chevaucheur d'Ombre*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 28
Localisation : ¤à vous de voir¤
Rang : Chevaucheur d'Ombre
Race : humain
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Mar 24 Oct - 0:15

Il haussa juste les épaules. Que faire d'autre dans de telles circonstances? À vrai dire, il ne savait plus trop. Le temps s'améliorait? Bien fait pour eux...
Cela ne devrait pas plutôt lui rendre un certain sourire, une sorte de petite joie? Un petit quelque chose?
Nan.. il n’eu rien de tout cela, restant tapis dans sa mélancolie continuellement grandissante en lui, progressant sur son propre contrôle, sur son estime. Sur lui tout simplement.

Son regard erra un peu, encore, sur le ciel grisâtre qui s'étendait à perte de vu dessus de leurs têtes détrempées, fatiguer... mortelles qu'elles étaient. Il se disait simplement, dommage... Le ciel étant couvert, il ne verra pas les étoiles ce soir.

Les étoiles... Il aimait bien pouvoir s'y retrouver.. du moins le plus souvent possible. Sa le calmait, apparemment. Il semblait alors en parfaite harmonie avec la vie et toutes ses représentations, bien que ce n'était qu'autre qu'un mirage, une illusion passagère qu'il se créait dans le simple but de pouvoir survivre dans un monde qui, en fait, lui était de trop inconnu et étranger. Les étoiles avaient été, jusqu’à présent, de très bonnes confidentes. Toujours à l'écoutent des plaintes, jamais elles ne répondaient mais pourtant, leur oreilles étaient tendues, invisible, mais présent pourtant. C'était difficile à comprendre pour ceux qui ne voyaient pas, pour ceux qui ne connaissait pas ce qu'était souffrir pour avoir et pour être seul en ce monde.
Seul? Ho non, pas exactement. Il l'était dans son esprit, dans sa façon d'être et de penser, en quelque sorte. Les gens ne savaient rien de lui et lui... lui il ne savait rien d'eux. Ils le rejetaient, il essayait d'Aller à eux. Plus il essayant et plus le monde s'éloignait de lui. à la fin, il laissa tomber et appris à vivre en solitude. Les étoiles aussi étaient des êtres seuls. Et dans leur coeur, aujourd'hui, une place bien précieuse lui était réservée. Toute spéciale elle était, car lorsqu'il mourra, il veillerait à son tour sur ces âmes errante en cet univers qui n'attendent que ces anges, là-haut, assis sur leurs perchoirs célestes, ne les accueils parmi eux.

Ce jour, Cronos l'attendait depuis fort longtemps. Combien de temps? Il ne savait plus. Il avait cesser de compter à vrai dire, regardant plutôt celui qui lui restait encore, malheureusement.


''Sa se calme... euhm... peut-être... j'espère...''

En fait il s'en fichait bien, sa se voyait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namibe Stark
Humaine
*Mercenaire*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1000
Age : 29
Localisation : The Land of Mist and Snow
Rang : Mercenaire, Commerçante
Race : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Mer 7 Mar - 14:59

[Bon ben je déterre ce sujet pour la seconde fois ^^ j'espère que tu aimeras cette reprise (faite sous ta demande, je te le rappelle =P)]

Les nuages semblaient prendre une teinte violine, au-dessus d'eux. Ils ne disparaissaient pas vraiment, mais leurs reliefs cotoneux, en cette nuit humide passait une sorte de baume en Namibe. Elle avait tenté de s'en approcher, perchée sur ses toits d'ardoise, mais jamais ne les avait effleuré. Elle avait tenté d'aller au plus haut, de dominer ce monde de pierre sans s'en détacher le moins du monde. Ca... Ca c'était un souvenir qui s'était presque effacé de sa mémoire. Le souvenirs de ces très jeunes années. Lorsqu'elle n'était même pas encore dans sa guilde... Lorsqu'elle était encore la princesse des toits. Ils étaient doux, ces souvenirs, et pourtant, celui de la mort de sa guilde, celui de son entrée dans cette même guilde, de sa rencontre avec celui qui allait tout être pour elle, son mentor, son père son frère... son amant, cette rencontre à effacé de sa mémoire, ou du moins à comme occulté ces magnifiques toits. Elle sourit d'un air paisible et soupira. Ses cheveux traînaient dans la boue, ses poumons la faisaient souffrir et son dos était en compote, mais qu'importait? Elle se sentait en paix. La pluie s'état arrêtée, elle avait céssé de pleurer, presque d'elle-même. Comme si les deux flots s'étaient mis d'accord pour se fondre l'un dans l'autre. C'était tant mieux. Elle était sensée être plus forte que ça...

La voix de Cronos vint briser cette scène. La main toujours sur son épaule, elle ferma les yeux. Elle sentait dans sa voix ce côté je 'men foutiste. Ca al fit rire doucement. Il ne comprendrait sans doute pas pourquoi elle riait. Mais ça n'avait pas d'importance. Elle se contenter de regarder ces nuages violets, là-haut. Au travers, on devinait un disque d'argent, flou, diffusé, qui devait sans doute être la lune. Elle n'était pas une grande naturaliste, et jamais n'avait cherché à se documenter sur les cycles stellaires. A par, bien sur, lorsqu'ils avaient un rapport avec l'alchimie. Mais c'était resté anecdotique, peu intéressant. Elle plissa les yeux et, avec un hoquet un peu crissant, s'étira tant bien que mal. Puis un nouveau soupir et elle tourna la tête vers Cronos. Il ne la voyait pas, mais ce n'était pas grave. Il était amusant, comme ça.


"Cronos... J'taime bien"

Elle eut un nouveau rire bas. C'était très idiot, comme réflexion, mais qu'importait? Elle se contenta d'un sourire et reporta son attention sur le ciel.

"Si on devait faire un bilan. On s'est perdus en forêt. On a vu des animaux hideux, un incendie, on s'est vidés de notre énergie mutuelle, on s'est pris la pluie, une inondation... On se retrouve, sans doute avec la crève, comme deux imbéciles à regarder des étoiles invisibles..."

Sa voix souriait. On sentait qu'en dépit de la difficulté qu'elle avait à respirer, elle s'amusait.

"En somme, je me suis bien amusée"

Elle ferma les yeux, pressa un peu l'épaule du jeune homme, puis le lâcha pour joindre ses mains sur son ventre.

_________________

set sous copyright ©2008 ~Yukiran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niark-niark-niark.blogspot.com
Cronos Deamon
Humain
*Chevaucheur d'Ombre*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 194
Age : 28
Localisation : ¤à vous de voir¤
Rang : Chevaucheur d'Ombre
Race : humain
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Mer 4 Avr - 20:24

Il lui souria simplement, amusé par sa petite réplique. À vrai dire, tous deux ne se connaissaient qu'à peine. Peut-être était-ce mieux ainsi. Il aimait bien la présence de Namibe parce qu'elle le rassurait lors des orages comme le précédant. Elle l'empêchait de disparaître dans un néant qui, déjà, l'avait trop nombreuse fois emporter loin d'ici, dans les recoins poussièreux de la détresse psychologique.

''Hey, hey, oui, moi aussi je t'aime bien ^^. ''

Il finit par littéralement venir se blodir contre son corps chaud. Lui, il se sentait refroidir un peu plus à chaque jour qu'il voyait s'écouler devant lui. Pouruqoi? Il savait... Mais... il ne voulait plus savoir, il ne voulait pas oublier, mais il ne voulait pas non plus continuer à comprendre la raison qui s'ouvrait devant ses yeux au regard déjà bien trop voilé par le drap opaque de la confusion. Et il l'aimait? Qui cela? Il savait.. mais il était sans doute le seul à savoir qui. Il aimait un être immortelle, qui ne vivait plus, d'un côté, mais qui errait continuellement sur terre. C'était un fait étrange à penser, mais c'était la vérité.

''Et moi aussi je me suis bien amuser...''

Vérité ou sarcasme? xD Sans doute un mélange confus des deux pour faire un tout, une illusion créé par deux esprits que la nature voulut torturer sans raison particulière. Il trouva cela étrange, en fait, de voir à quel point le monde sauvage pouvait être... agressif et violent lorsqu'il le voulait vraiment.
Il eu un petit rire nerveux et tourna la tête vers elle.


''On recommencera si tu veux.''

Mais pas maintenant... mais pas aujour'hui. Il était trop... crevé pour ça. Il avait seulement envie de dormir, dormir longtemps, sans vraiment se réveiller. Ho non, pas maintenant. Il avait sommeil et il se sentait bien, pour une fois. Pourquoi gacher ce doux moment alors, de sympatie entre deux êtres vivants qui avaient presque pu voir leur vie déffiler devant leur yeux? (Ho, presque pas xD)
Il rejetta la tête en arrière, envoyant quelques mèches de jais qui le chatouillait, balader un peu autre part que devant ses yeux paire. Paires? à vrai dire, ça sortait un peu de l'ordinaire cette coleur qu'il avait, non? Tant mieux, c'est ce qui le rendait... original et unique.
Et les étoiles, il les aimaient bien aussi. Il les aimaient sans doute plus qu'il ne sa'aimait lui-même, en fait. Il se détestait plutôt. Il détestait sa pitoyable et ridicule existence. Pouruqoi ne pas mettre un terme à sa misérable vie? Simplement parce qu'il n'avait pas finit son travail, voilà tout.


''Demain, on devrait essayer de sortir, tu ne crois pas? De toute façon, je ne crois pas qui arrive autre chose. On peu dire.. qu'ion a vaincu mère nature sur ce coup là.''

Oui, en quelque sorte. Il avait dit cela alors que la toute dernière goûte de pluie vint carresser sa joue. Dommage... Il aimait ces moments de si tendre mélancolie, où il arrivait parfois à se voir un peu moins seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Namibe Stark
Humaine
*Mercenaire*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1000
Age : 29
Localisation : The Land of Mist and Snow
Rang : Mercenaire, Commerçante
Race : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   Lun 9 Avr - 23:52

Le sentant se blottir contre elle, elle se raidit l'espace d'un instant, puis se détendit avec un frisson et se blottit à son tour tout contre lui. Elle avait un peu replié ses bras entre eux, comme pour s'appuyer à lui. C'était lui qui avait eu l'initiative, et la voila qui le prenait pour un oreiller. Namibe sans gène? Bien sur que oui. Et à quoi bon, au fond, se gêner auprès de quelqu'un à qui l'on avait pu insufler sa propre vie? Quelqu'un qui nous avait vu hurler comme une folle parce qu'une arachnide nous avait montré d'un peu trop près ses pattes velues? Cronos n'était pas bien chaud, mais il avait largement de quoi apaiser l'alchimiste. Elle ferma les yeux, sans répondre, et la tempe appuyée à la poitrine du jeune homme trempé, sourit en l'entendant continuer.

Elle sentit son coeur accélérer, comme s'il pensait à quelqu'un en particulier. Ce n'était pas elle, bien sur, elle percevait ces choses là. Et ça rendait le moment d'autant plus agréable, parce qu'il n'y avait rien de masqué ni d'ambigu.

Elle avait presque l'impression, ainsi posée à cette place propice, de recueillir une confidence de la part de ce Cronos endormi. Sans qu'il le sache, son coeur parlait à Namibe. A cette Namibe médecin, qui connaissait les variantes de chaque battement sur le bout des doigts. Puis simplement à la jeune femme contre laquelle il était venu se blottir.

Lorsqu'il tourna la tête vers elle pour lui parler, elle s'éloigna un peu, juste assez pour voir son regard.


"Recommencer? Tu dois être au moins aussi taré que moi, pour vouloir recommencer une telle expérience"

Elle eut un rire amusé, et reposa sa tête là où elle s'était nichée. Ils devaient sentir mauvais tous les deux. Parce qu'en fait, elle ne trouvait pas que Cronos sente si mauvais que cela... La seule explication plausible, là dedans, était sans doute qu'elle devait sentir tout aussi mauvais, et cela même au point de ne pas sentir la fragrance, pour ainsi dire, de Cronos.

Ca la fit rire...


"Oui, ça change un peu du quotidien, en même temps... Ce n'est pas plus mal, sur une île pareille"

Elle semblait plus sombre, en disant cela. Non pas qu'elle s'ennuyât à proprement dire mais... Mais si, en fait, elle s'ennuyait ferme sur cette île par trop "bonne" pleine de gens par trop "bons", espérant la paix, rejettant le combat et la dualité. Quelle tristesse... quelle tristesse qu'une île qui ne laisse pas à ses ombres le loisir de s'étendre et de se trouver une place. Une île qui n'a de cesse de vouloir en faire, elles aussi, des lueurs, quand elle étaient si heureuses de se plaquer aux angles les plus exigüs de la pierre.

"Tu trouves qu'on a vaincu mère nature? On a plutôt évité qu'elle nous écrase de justesse, non?"

Elle sourit, sans relever son visage vers lui, toujours blottie.

"Dis moi si je t'écrase où te tiens trop chaud, hein?"

Un rire doux lui échappa

"Je ne me lèverais sans doute pas de là, mais au moins j'en serais consciente"

Elle ferma les yeux, sans pour autant dormir. Elle se sentait par trop bien, ainsi installée, pour songer à bouger d'un pouce...

_________________

set sous copyright ©2008 ~Yukiran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niark-niark-niark.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tourne en Rond (PV Cronos => sujet déterré)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Hors sujet] Humour.com
» [Hors sujet] Les animaux en voix de disparition
» BIEN CREER SON SUJET a la GALLERIE ELLOWYNE :)
» [Hors-Sujet] Parodie Star Wars de Pigrelin
» La Roue de l'Hydre... Attention : Elle tourne!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin: L'île cachée :: *~~*Les Environs de la Cité *~~* :: La Forêt-
Sauter vers: