Âmes de toute etnies, hommes et femmes venus de tous pays... Rejoignez l'île magique d'Ynis Witrin......
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les grottes d'Alanka

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arwana Gelina
Elfe
*Palfrenière*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 30
Localisation : ~En pleine bataille~
Rang : Palfrenière
Race : Elfe
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Dim 18 Mai - 22:26

Chaque membre du groupe était mal mené par les visions que le piège provoquait. Quelle torture que de jouer sur les désirs des gens ! Injuste mais bien calculé aussi. Arwana, comme les autres avait cependant réussi à surpasser cette épreuve. Dans ces moments il fallait être sûr de soi, et fort, fermer son esprit se convaincre de la réalité et ne plus en démordre. Du moins, telle était la méthode de la jeune elfe. Elle était curieuse de savoir comment les autres faisaient, mais en même temps, chacun possédait son jardin secret, ce qu’elle respectait tout à fait. Néanmoins, son empathie lui faisait ressentir l’appréhension et la peur qui régnait parmi le groupe. Les émotions qu’elle ressentait le plus étaient sans doute celles d’Emma et de Ael. Emma, de par la puissance de ses sentiments sûrement et Ael de par son innocence. Il n’était pas très dur de faire le tri, à présent elle était entraînée, amis le risque était qu’elle se fasse surpasser par les émotions des autres. C’est ainsi, qu’elle focalisait son attention sur Miyu à qui elle avait fiat une promesse, qui l’avait aidée, et qu’elle voulait retrouver. Etrange mais cela fonctionnait fort bien.

Vite, Emma les rejoint, analysant la situation, elle divisa bien vite leur groupe alors qu’ils devaient rester ensembles à la base. Arwana n’était pas franchement pour se séparer, mais elle ne voulait contredire la jeune dirigeante, elle était certainement plus aguerrie qu’elle-même en terme de stratégie, elle se tut donc et resta muette, analysant les réactions des autres. La concernant, elle était plutôt perplexe, et n’était pas rassurée par ce qui pouvait se passer. Elle n’était pas invulnérable elle le savait. Elle était consciente des dangers, et ce qu’elle ressentait ne faisait qu’accroître ce malaise qui s’état installé en elle à peine avaient ils pénétré dans la grotte. Elle ne voulait pas laisser la dirigeante de l’île et elle la soutiendrait quoi qu’il advienne !

La grotte se séparait donc en deux. Un tunnel partait sur la droite, l’autre sur la gauche ; Emma avait demandé à Blizz de se diriger avec Jarann et elle sur la droite. Elle sentit la réticence de l’elfe à laisser la jeune femme, elle sentit aussi les sentiments qu’il possédait à son égard, de forts sentiments qu’elle n’avait pas mis longtemps à déceler. Mais elle avait jugé superflu de s’attarder sur cela, vu la situation dans laquelle ils se trouvaient. Il e fallait surtout pas laisser des sentiments surpasser la raison stratégique. Ainsi, Arwana pensa que la jeune dirigeante avait bien fait de séparer ainsi les groupes.

Il partit en avant et bien qu’elle ne le connaissait aucunement et ayant sentit l’angoisse d’Emma elle décida tout de même de le rattraper. Arrivant ainsi à sa hauteur, doucement elle lui glissa à l’oreille, sur un ton apaisant :


« Ne vous en faites pas elle sait ce qu’elle fait. Elle tient à vous… »

Puis marchant d’un pas assez soutenu. Ils avancèrent pendant un long moment entre des parois très resserrées, et assez angoissantes il fallait le dire. Le tunnel semblait sans fin, jusqu’à ce que l’ouverture se fasse un peu plus grande. Tout semblait calme, et pourtant la jeune palefrenière sentait quelque chose d’étrange. Une présence hostile. Puis soudain, un lourd profond et grave grognement. Elle mit alors de suite son bras devant Blizz pour l’arrêter dans son avancée. Et elle écouta…

_________________
Un seul regard de toi suffit à mon bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alderante.forumpro.fr/
Blizz
Elfe
*Vagabond*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 46
Localisation : Un peu partout...
Rang : Vagabond
Race : Elfe de lune
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Lun 19 Mai - 0:03

Le bel elfe brun fut surpris par la remarque de l'elfe l'accompagnant. Oui, peut être qu'elle tenait à lui, mais pas autant que lui tenait à elle. Il en était persuadé. Perdu dans ses pensées il n'avait pas prit garde au grondement sonore, qui se répercuté sur les parois du tunnel. Il sentit alors un bras le retenir, comme s'il tentait de le protéger.

Il leva ses yeux gris vers la demoiselle, et vit ses yeux posés sur l'obscurité du tunnel. Elle semblait inquiète, mais tout de même prête à se battre. Il remarqua là toute la volonté et le tempérament des elfes, il fut soudain fier d'être accompagnée par un être comme Arwana. Son deuxième camarades n'avait pas sorti un son depuis qu'ils avaient quitté Emma, et cela l'inquiétait grandement.

Le bel elfe, sorti alors son épée elfique, qui fit un son cristallin en sortant de son fourreau. Il se mit en position offensive pret à bondir au moindre danger. De toute, façon à ce stade là, il n'avait plus rien à perdre. Emme l'avait abandonn, elle ne voulait pas de lui, alors la vie ne valait plus rien à ses yeux. Ses yeux gris prirent une teinte légèrement plus foncé, marquant toute la colère que la situation lui procuré. Il venait d'être séparé d'Emma, d'accord il s'agissait d'une chose lui vrillant le coeur, mais le pire encore était qu'Ael, cet être si doux; si tendre et innocent, venait d'être embarqué dans une histoire dont il ne savait pas les conséquences.

Blizz avait peur de perdre Emme, et Ael en même temps. Si cela devait se produire, il sentait qu'il ne s'en remaitrait probablement jamais. Il avait partagé des moments importants avec ces deux personnes exceptionnelles, et il se rendait compte à ce moment précis à quel point il tenait à eux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ael Elisharak

Mi Elfe/Mi Démon
*Vagabond*
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Mer 21 Mai - 0:45

- DSL C'est court Crying or Very sad arg le latin m'a vraiment écraser la seule neurone qui me restait!!-- Demain on eliminera les fautes !!-

Ael était peut-être celui qui avait eut le plus de facilités pour surporter les visions. Se tratant d'un être mort, il savait parfaitement que ce n'était pas réel. Les désirs irréalisables, il détestait cela. C'était une chose qui faisait certainement plus du mal que du bien, et il s'était toujours efforcé de les reprimer au fond de soi. Vouloir être avec sa mère, cela lui était impossible, alors pour avancer il a bien du se déprendre de cette idée. Cependant, c'était un coup bas, très bas. Il se demandait bien ce que les autres pouvaient voir. Petit à petit pendant qu'il marchait son coeur était de plus en plus capable d'ignorer cette présence illusoire bien que au fond de lui la blessure restait ouverte.

Blizz était là. C'était le seul à qui il avait parlait de sa mère, c'était le seul à savoir. C'était donc le seul qui put donc entendre sa réponse froide, presque gelé. Et pour cause, il etait énervé. Et qui ne le serait pas dans ce genre de condition! Mais surtout, il n'avait pas d'autre option, ou du moins il ne connaissait pas d'autre option pour repousser cette illusion que devenir froid, se geler le coeur en quelque sorte, laisser s'emparrer de sa nature de démon. Bien sûr cela n'était pas perceptible pour tout le monde, son aura avait juste un peu changé. En gros on avait l'impression qu'il était énervé. Et c'est qu'il l'était. Mais il se tennait sur ses gardes surtout. Plutôt il allait joyeusement éclatter le premier qui se mettrait dans son chemin, mais c'est que le p'tiot il en avait marre. Enfin je pense que c'était assez facile de le lire dans ses yeux. Mais ne vous inquietes pas les enfants, il ne va pas vous taper dessus!! Enfin, si vous vous tenez à carraux HAHAHAHA (je blague XD).

Il arriva a la fin de ce calvaire avec Blizz et Emma.

Puis celle-ci proposa de se separer. Oui! Fallait en finir vite! Cependant il admetait que le danger serait multiplié dans ce cas. Enfin, s'ils savaient être assez rapides pour trouver l'harpe et en ressortir vivants...

Un long couloir s'ouvrait maintenant devant eux. Ça rassurait pas vraiment à vrai dire...C'était tout sombre, youpiii. Il s'avança en premier. Ael? Avoir peur ?! Nan mais qu'est-ce que vous racontez?! En fait, si un peu quand même. Néanmoins il était décider à retourner le plus vite possible chez Emma, et surtout avec elle, et tout le monde bien sûr, en commençant par Blizz et en finissant par ceux qu'il ne connaissait pas tellement. Il était donc devant du petit groupe que formaient...euh Emma et Fenrir uniquement. La raison? Il avait une démangeante envie de se défouler sur quelque chose, et donc la première chose qui aparaîtrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com/index.htm
Fenrir
Ange Déchu
*Habitant*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 35
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Mer 21 Mai - 21:40

Ces satanées illusions avaient tout de même réussi à mettre Fenrir en difficulté…Lui qui d’habitude prêchait pour une vie simple avec uniquement les offrandes de la nature, quelle ironie. Il se tenait là contre son mur, seul face à sa honte en attendant que les autres faces leurs apparitions et Arwana apparut la première. Difficile de dire si elle avait éprouvé une quelconque difficulté à se sortir de ce piège mais le résultat était là, elle avait réussit. Ael la suivait et par contre, pour lui, la tache avait été plus que rude à en juger par les larmes qui avaient marqué ses joues. Il aurait bien voulu ajouter quelque chose mais Blizz s’était chargé de remonter le moral du jeune homme et c’était bien mieux ainsi.

Il eut juste le temps de s’étirer un peu en prenant bien soin de ne pas regarder derrière lui au cas où l’illusion le rappelle avant de jeter un coup d’œil sur son environnement. Il y avait maintenant un choix à faire car deux chemins se dessinaient à présent devant lui. L’homme loup soupira.


« Il ne manquait plus que ça…Cette fichue grotte nous rend pas la tache facile. »

Alors qu’il commençait à réfléchir sur ce dilemme, Emma passa juste devant lui et elle prit la parole. Bien entendu qu’il manquait de temps mais sa proposition de séparer ce petit groupe en deux ne lui plaisait pas vraiment. L’instinct du loup était en alerte quant au danger qui les guettait et cette décision accentuait les risques…Mais d’un autre côté, rester grouper et explorer qu’une seule issue n’était pas non plus une solution envisageable. Après quelques instants de réflexion, Fenrir acquiesça de la tête car il n’avait rien de mieux à proposer.

La dirigeante confia Arwana aux deux hommes forts du groupe ce qui semblait être un excellent choix car au moins, ils auraient l’intelligence de la demoiselle combiné à la force de ces deux combattants…Une équipe de choc. Son équipe lui plaisait aussi il faut dire car il avait promis de protéger Emma et même si Ael était encore jeune, il savait qu’il était courageux. Sans prendre le temps de regarder le deuxième groupe s’éloigner, il s’engouffra dans ce long couloir et adressant quelques paroles à ses compagnons.


« Allons y les amis et je suis d’avis qu’on reste groupé. »

Le jeune homme prit la tête du groupe et avança dans ce long couloir sombre. Il y avait très peu de lumière mais Fenrir bénéficiait d’une vision nocturne grâce au loup et il avançait doucement afin que ses camarades se servent de lui comme d’un guide. Ce couloir n’en finissait pas mais au bout de plusieurs minutes de marche, une lueur indiqua qu’il arrivait dans une salle. Une fois à l’intérieur, il vit cette fameuse harpe au milieu de la salle et tout autour, il y avait d’autre gallérie creusée dans la roche. Tout ceci n’était cependant pas du goût du magus et il en fit part à ses camarades.

« Ca ne sens pas bon tout ça…C’est beaucoup trop simple. Qu’en pensez-vous Emma ? »

Il ne fit plus un geste car avant d’aller s’emparer de cet instrument, il voulait connaître le ressentit de la dirigeante face à cette situation. Il adressa aussi quelques conseils à son deuxième partenaire sans savoir ce que le garçon allait lui répondre.

« Restes sur tes gardes Ael… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jarann Anagward
Ange
*Vagabond*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 16
Age : 30
Date d'inscription : 06/07/2006

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Jeu 22 Mai - 1:37

La traversée de cette immense illusion n'avait pas été de tout repos pour Jarann, surtout parce qu'il avait tenu à en sortir le dernier, afin d'être sur que nul autre ne succomberait à la tentation. La Déesse l'avait guidé, mais il la ressentait à peine, lui qui était habitué à une proximité presque étouffante. La grotte était maudite, malveillante, c'était une certitude.

Il eut à peine le temps de rejoindre ses compagnons que, déjà, Emma donnait ses directives. Se séparer, selon lui, était un mauvais choix, mais il ne contesta pas, car tel n'était pas son rôle. Son épée toujours en main, il suivit ses compagnons, regrettant que ceux-ci ne prennent pas le temps de réfléchir un minimum. Ils partaient sans lumière, sans savoir ce qui les attendait. Alors que l'ange les rejoignait, il entendit un sourd grognement surgir des profondeurs de la grotte et le prendre aux entrailles. Il ressentit dans la moindre parcelle de son corps la violence et la haine contenues dans ce bruit sourd.


"Ne bougez plus. Soyez vigilants."

Il parlait peu, et cela donnait plus de force a ces deux ordres, qui somme toute étaient des réflexes que tout guerrier avait face au danger. Il passa devant ses coéquipiers puis créa deux boules de feu, qui envoya éclairer la route qui s'ouvrait devant eux. rie n'était visible pour le moment, mais la tension était à son comble.

"Ca approche."

En effet, malgré le soudain silence, on sentait que quelque chose venait. Encore hors de vue pour le trio, mais Jarann possédait des moyens de vision magiques. Les ombres lui montraient une forme humanoïde de grande taille, aux longs bras, mais quelque chose dans la vision le troublait, même s'il ne pouvait dire quoi. Elle était trop peu précise pour qu'il puisse distinguer les traits de l'arrivant, mais les informations étaient confuses. Et lorsqu'enfin la forme fut visible, il comprit: la chose était éthérée. Un fantôme ou un monstre du même genre. Sans visage. Il y avait bien une tête, mais nulle face humanoide ou non.

"Un Oublié !"

Ces créatures, fantômes vengeurs n'ayant pu accomplir le destin qui les liait au monde des vivants, voire rappelés par des démons, étaient très puissantes et Jarann n'en avait jamais combattu, seulement entendu parler.aussitôt qu'il se fut rendu compte de la nature de son ennemi, il lança un sort d'ombres afin de l'emprisonner en solidifiant les ombres créées par les boules de feu qui flottaient non loin, mais, inexplicablement, l'Oublié échappa au sort et repris son avancée implacable. Reculant d'un bon afin de ne pas être touché, il lança dans le même mouvement un coup de taille qui transperça la chose sans lui causer le moindre dommage.

"Ne le laissez surtout pas vous toucher !"

Sans cesser de fixer le fantôme, Jarann reculait toujours doucement. Soudain, la créature fut sur lui, alors qu'elle était à un bon mètre l'instant d'avant. Jarann sembla fondre sur place et couler sur le sol tandis que la forme reprenait sa marche.

[hrp: la chose, donc, se téléporte et est insensible à toute attaque physique Wink bon combat, débrouillez vous un peu sans moi :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Ven 23 Mai - 12:34

Les deux groupes se séparèrent rapidement et Emma n’attendit pas un seul instant pour s’engouffrer dans le long tunnel aux parois glacial qu’ils devaient traverser. Le chemin s’avéra plus court qu’elle ne l’aurait pensé mais à chaque pas, elle sentait son cœur battre un peu plus vites, ses sens s’agiter. De temps à autre, elle jetait un regard maternelle à Ael pour s’assurer qu’il allait bien.

Un pas de plus… Son pouvoir se réveilla brusquement, son instinct se déchaîna. Surprise, elle réprima de justesse un cri tandis que ses dons lui jouaient des tous. Ils voulaient qu’elle rebrousse chemin, qu’elle quitte les lieux. Emma ferma les yeux un instant, pour retrouver son calme. Elle ne pouvait pas partir.

Un pas de plus… Une douleur vive lui déchira les entrailles et elle grimaça.

Un pas de plus. Cette fois-ci, elle accéléra l’allure et tenta d’oublier l’avertissement brutal qu’on lui assénait comme un coup. Déterminé, elle s’adressa à elle-même :


*Stop. Il est inutile de poursuivre cette torture, je ne rebrousserais pas chemin, je ne partirais pas d’ici sans la harpe. Il suffit !*

Cela suffit à calmer son instinct, sans pour autant le brimer totalement. Bien vite, ils arrivèrent dans une autre salle, entourée par de nombreuses galeries. Pourtant, ce qui la marqua en premier fut la harpe. Elle était là, devant eux. De l’instrument en verre émanait une lumière bienfaisante, sereine et une musique cristalline s’en échappait tandis que les cordes étaient pincées comme par une main invisible.

La jeune dirigeante fit en pas en avant, ne pouvant détacher son regard de l’objet de leur quête. Elle cligna des yeux lorsque Fenrir la rappela à l’ordre et se tourna vers lui :


« Vous avez peut-être raison, il vaut mieux que nous restions sur nos gardes. »

Adressant un mouvement de tête à ses compagnon, elle s’avança plus encore, quittant définitivement le tunnel sombre. Détachant la corne qu’elle portait attaché à sa hanche, elle ajouta :

« Nous devrions appeler les autres avant de prendre toute décision, il est inutile qu’il… »

Mais elle ne put termine sa phrase, un bruit, non plutôt un bruissement d’air avait attiré son attention. Son instinct se réveilla brusquement et elle plus enfin entendre clairement ce qu’il ne cessait de lui hurler depuis plusieurs minutes déjà. Ses yeux s’agrandirent brusquement, elle tira son épée d’un geste rapide bien qu’encore mal assuré si bien que la corne roula sur le sol et alla se heurter à l’une des paroi. Elle annonça en chuchotant :

« Nous ne sommes pas seuls ! »

Les mots leurs revinrent en un écho inquiétant… Quelque chose était là avec eux, et c’était sans doute plus sombre et plus froid que ce qu’ils avaient rencontrés jusque là.

[Edit: Vous pouvez poster, sauf FenFen et Ael qui doivent attendre l'invité surprise. Pour ce qui est de l'Oublié, je le jouerais après vos réponse au travers du pnj Wink alors n'ayez crainte vous pouvez vous défouler mwahahha]

_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Blizz
Elfe
*Vagabond*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 46
Localisation : Un peu partout...
Rang : Vagabond
Race : Elfe de lune
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Ven 23 Mai - 19:22

Le bel elfe se tenait sur ses gardes. Il n'avait encore jamais rencontré d'oublié et cela ne lui plaisait nullement, il allait bondir pour éviter le monstre, mais une douleur intense lui vrilla le ventre. Il se retrouva à genoux, et ne compris pas tout de suite d'où venait cette douleur, puis elle réaparrut encore plus violente, et là il comprit!!!!
Emma! Elle était en danger et lui était là seul, au milieu d'inconnu, mais il avait promit à Emma de les protéger il ne faillirait pas. Lorsqu'il avait prété son serment d'honner, il ne pensait pas ressentir chaque douleur de la jeune femme, c'était pourtant le cas? Quelqu'un ne voulait pas d'Emma dans cet endroit, il aurait également préféré qu'elle soit loin d'ici.

La douleur s'estompa, Emma allait mieu. Il se redresse fesant comme ci de rien n'était. Il regarda l'étrange créature qui approchait. il était insensible au attaques physiques, mais Blizz ne disposait d'aucun pouvoir pouvant l'aider. A part peut être son langage avec les animaux. Que lui seul comprenait.

Il fit une roulade rapide pour éviter le contact de a bestiole, avant de se réceptionner sur les genoux et de lui lancer:

"Eh toi!!! Qui est tu?"

Il ne savait pas si cela allait marcher mais il pouvait toujours essayer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sykanh
Elfe Déchue
*Etre Maléfique*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 94
Localisation : Ton ombre frémit... n\'est-ce pas étrange ?
Rang : Un simple cauchemar
Race : Elfe... déchue ;)
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Mer 4 Juin - 11:53

On avait replacé l’échiquier, démarré une nouvelle partie. Les pions s’étaient avancés. Ils avaient affronté les épreuves, dirigés par la reine de leur faction, comme si le camp d’en face avait été désert.
Et pourtant il ne l’était pas.

Une fois de plus, elle se contentait d’observer, jusque-là. La plupart des obstacles ne venaient pas d’elle. Elle en avait même bravé quelques-uns. Lorsque l’on jouait la partie des dieux, il fallait se montrer à la hauteur. De plus, Stellae n’était pas la moins taciturne de ces derniers. Par chance, la Mort n’était pas en reste sur ce plan-là… Aussi Sykanh, pourtant insensible à toute intrusion psychique, avait eu des visions pour le moins troublantes en ces lieux. Elle s’était découvert des blessures étranges, des désirs dérangeants. Elle avait traversé des salles peuplées d’enfants elfes, jouant gaiement autour d’elle, entonnant les chants qu’elle-même avait entonnés, petite, dans la cour de ce qui était son palais avant de devenir sa tombe et celle des siens. Elle ne se demanda pas si cette envie de les voir mourir tous, de les voir démembrés comme de vulgaires pantins, leurs yeux clairs et si vivants rendus aussi ignobles que les siens, venait de sa haine, simple, pour les elfes, ou bien d’autre chose… Comme de la… frustration ?
Elle avait secoué la tête, ignorant la ronde bruyante des gosses qui dansaient autour d’elle en se tenant la main et, se maîtrisant, elle sortit de la pièce sans encombre.
« Tu ne cèderas pas aux fantômes de ton passé, Elfe déchue » avait ordonné la Suprême Mort. Aussi Sykanh s’était-elle contentée de lui obéir. On ne désobéit pas à la Mort, car c’est elle dont les punitions sont les plus longues et les plus dégradantes. Et même à Sykanh, il lui arrivait de la craindre. Elle avait fait honneur à sa Maîtresse, et Stellae avait un peu perdu. Le reste avait plutôt réussi à Sykanh qui s’était même étonnée de progresser aussi vite. Elle fit les bons choix et trouva assez rapidement la Harpe.
Il ne lui restait alors plus qu’une chose à faire. Elle était au courant qu’un groupe d’insulaires devait marcher sur ses traces à l’heure actuelle, ou du moins dans peu de temps. Ainsi Sykanh eut-elle envie de leur rendre la tâche plus ardue encore. Nul piège, nul leurre ça n’était pas utile. Leur bien aimée Stellae se chargerait très bien de les torturer un peu. Non ce que Sykanh ajouta, ce fut ce froid mordant et mortel, qui saisit jusqu’à la pierre. Elle alla s’asseoir sur la stèle où reposait la Harpe, et se concentra jusqu’à ce qu’enfin elle fut satisfaite de la température. A partir de là, elle ne fit qu’attendre.
Quelques secondes s’écoulèrent et Sykanh disparut dans l’ombre de la stèle.

Cela faisait des heures que Sykanh patientait lorsque les pas lourds et la respiration d’être vivants lui parvinrent. Ils n’étaient que trois, ce qui la surpris quelque peu. Ca n’était pas bien grave. Elle trouverait tout de même un moyen de s’amuser avec eux, même si leurs jeux n’allaient finalement pas durer bien longtemps. Dès qu’ils se montrèrent alors que Sykanh n’était ni visible, ni décelable, celle-ci en profita pour les observer un à un. Il y avait cet homme étrange, à l’odeur du sous-bois et celle, fauve, des animaux peuplant celui-ci. Il y avait un autre homme… Celui-là, elle crispa ses poings en le voyant. C’était un elfe. Pas un elfe à part entière, ça, il ne lui fallut pas deux secondes pour s’en apercevoir, mais s’il était auprès de ces bons samaritains, c’était qu’il n’était pas de ceux qui, comme Sykanh, avaient choisi le chemin du sang et du meurtre. Ensuite venait cette jeune femme là. Celle qui, semblait-il, les dirigeait.
L’elfe déchue accentua son attention sur elle, la détaillant de pied en cap. Elle était très banale, mais quelque chose devait se cacher là-dessous. Sinon, d’où venait ce frisson d’excitation qui lui parcourait l’échine ? L’elfe déchue ferma les yeux. Elle qui conduisait les âmes dans l’au-delà, elle était sensible à ce que les vivants ignoraient. Lorsqu’elle comprit, un mince sourire étira ces lèvres. Cette puissance, cette aura douce et réconfortante… Ca ne pouvait être qu’une personne. Que la bête noire de Katsuo…
« Me pardonneras-tu, mon Prince, si je te vole ton gibier ? » songea-t-elle…
Elle songea à se montrer alors, mais quelque chose l’en empêcha. Une présence qui vint s’ajouter aux deux autres. Emma Aleyna aussi la décela, et son « nous ne sommes pas seuls » ne fut que l’illustration de ce qui avait saisi l’escorteuse. Sykanh pouvait en être sûre, il ne s’agissait pas d’elle. Non il s’agissait de l’intrus peu discret qui pointait le bout de son nez…
Il s’agissait d’un rongeur, petit. De son pelage blanc comme neige ne restaient plus que quelques touffes éparses, son regard, rouge autrefois, n’était plus que deux orbites vides ; il s’agissait de l’écureuil de Sykanh. Ils étaient morts côte à côte et lorsqu’il l’éveilla, Anàrion éveilla également, par mégarde sans doute, le rongeur. À dater de ce jour il n’avait plus abandonné sa maîtresse, qui elle ne cherchait qu’à s’en débarrasser… Mais aujourd’hui qu’elle le voyait se traîner, agonisant et si minuscule, en direction d’Emma et des siens, Sykanh ressentit quelque chose qui d’ordinaire lui était intolérable, un soupçon de pitié. Elle ignorait qu’il l’avait suivie, et supposa que lui n’avait pas su résister au tas de noisettes que les leurres avaient dû lui opposer. Même la Mort ne sait dominer l’instinct des animaux… Voilà donc le sort que Stellae réservait à ceux qui s’écartaient du droit chemin ? Sykanh se dit qu’il était bien amer le destin de ses faibles disciples.
Mais il n’était plus temps de s’occuper de l’animal zombie. Celui-ci avait fait une parfaite diversion, et l’elfe déchue la mit à profit pour apparaître, dans le dos du petit groupe, assise derrière la Harpe. Souriante, elle fit semblant d’en jouer avant de prendre une profonde inspiration. Morte, l’air ainsi aspiré ne lui servait qu’à parler. Elle dit alors d’une voix suave :
« Maintenant que tu as trouvé la Harpe, Emma Aleyna… Que comptes-tu en faire ? »

Ce qu’ils pouvaient voir en se retournant, c’était une jeune fille, diaphane, vêtue d’une cape de soie légère, de chausses de lin altier et d’un corset ouvragé, le tout d’un blanc très pur, qui les toisait avec un sourire innocent, et d’un regard plus noir que les enfers…
Sykanh ne possédait aucune arme.
« Tu es donc celle qui met les Princes Démons en échec depuis tant d’années… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fowy-little-lunx-s.blogspot.com
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Sam 7 Juin - 10:48

Et la chose qui avait provoqué son instinct se montra enfin… Un animal qui n’avait probablement plus rien à voir avec ce qu’il avait un jour été. Sans qu’elle n’y prenne garde, son cœur se serra et la pitié l’envahit face à ce rongeur claudiquant mais que pouvait-elle faire pour lui ? Sans doute rien du tout, et l’heure n’était pas à ce genre de chose. Il fallait rester concentré sur leur objectif, sur la harpe, aussi releva-t-elle son regard vers la stèle où trônait l’objet tant recherché, si désiré.

Mais ce n’est pas la harpe que son regard retrouva mais le corps d’une femme d’une beauté époustouflante. Celle-ci s’adressa directement à elle, la nommant sans même la connaître. Un frisson étrange parcouru l’échine de la dirigeante comme si elle avait pu ressentir le froid morbide émaner de son souffle. Hésitante, Emma resta silencieuse, commettant sa première erreur, mettant une seconde de trop à répondre, une seconde qui trahissait ses doutes :


« Je compte la prendre. »

Sa voix se voulait claire et déterminée, bien qu’on ne puisse y déceler aucune agressivité. Après tout, cet être était-il un gardien de ce lieu ? Elle détailla l’obstacle de chair du regard fit un pas en avant lorsque la seconde phrase proférée par l’elfe diaphane l’arrêta. Le regard de la jeune dirigeante vira instantanément au noir. Kyo… Elle ne pouvait parler que de cet être immonde et sans aucune notion de l’humanité.

Un flot de haine se déversa dans ses veines et ses traits se durcirent. Elle sentit la colère crépiter sous sa peau en faisant bouillir son sang. D’une voix qu’elle tentait de garder calme, elle clama :


« Il n’a rien d’un prince. Tout juste les attraits d’un bouffon. »

Emma gardait une expression figée, ne lâchant pas des yeux l’elfe. Glissant une main dans son dos, elle modela entre ces doigts une petite boule d’énergie d’un bleu électrique. Fermant du mieux qu’elle le pouvait son esprit, elle posa la question qui la tracassait, ne prenant pas même conscience du risque qu’elle prenait, provoquant inconsciemment son ennemie :

« Qui êtes vous ? Son nouveau sous-fifre ? »

Emma plissa les yeux, refusant de détourner son regard pour vérifier comment allait ses compagnons. Elle faisait confiance à Fenrir pour protéger Ael.
La haine que la jeune femme ressentait à l’égard de Kyo n’avait pas d’égal. La fureur se lisait dans son regard, parasitant nettement sa concentration, son esprit, ses réflexions, anesthésiant sa prudence. Les mois de tortures qu’il lui avait fait subir était encore très présents dans son esprit, elle se souvenait parfaitement de son sourire narquois tandis qu’il s’amusait de sa douleur, qu’il l’augmentait jusqu’à son paroxysme pour la faire céder, utilisant tous les moyens aussi psychologiques que physiques. Il était la personne la plus abjecte qu’elle connaisse, assassin de sa mère, meurtrier de nombreux guerriers de l’île, son tortionnaire. De la même manière que l’amour fait faire des folies, la haine est un moteur puissant et fort mais déraisonné, une bête furieuse qui gronde au fond du ventre pour faire entendre sa voix et prendre possession de tout ce corps.

Animée par ce sentiment, elle ne tarda pas à finir son œuvre dans son dos. La boule d’énergie prit forme, petite créature que rien ne saurait détruire car elle n’était que protection. La chimère avait la taille d’un chaton et la couleur des cieux la nuit. Avec agilité, elle glissa le long de dos de sa créatrice et, se rendant invisible un court moment, se dirigea vers Ael, et se frotta contre lui. Ael devait sentir la chaleur de la créature. Celle ci passa entre ses jambes et dans un éclat de lumière bleu le fit disparaître. Le jeune homme était à présent sous protection d’un sort aussi puissant qu’ancien. Et si rien ne pouvait plus l’atteindre, il ne pouvait plus non plus atteindre personne. Il était pouvait bien sur se mouvoir, parler, mais on ne pouvait plus ni l’entendre, ne le voir, ne sentir ses coups.

La contrepartie d’un tel sortilège se fit ressentir immédiatement, un douleur vrilla les entrailles de la sorcière. Elle inspira profondément, dissimula sa gêne mais ses forces avait nettement faiblit. Si l’on ajoutait à cela la prédiction, le manque de sommeil, de nourriture, sa faiblesse psychologique de ces derniers mois, l’issu final semblait périlleuse. Malgré cela, elle n’avait aucun doute de récupérer la harpe, même si pour cela elle devait y laisser sa vie. Cette harpe reviendrait à sa place, sur l’île.


_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Blizz
Elfe
*Vagabond*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 46
Localisation : Un peu partout...
Rang : Vagabond
Race : Elfe de lune
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Sam 7 Juin - 14:29

Le bel elfe de la lune, aux yeux gris si caractéristiques, observait le danger qu'il voyait arriver. Un être abjecte, et violent, dont il essayait vainement de découvrir le nom, et qui restait muet.
Le sabre à la main il attendait une réaction ou une parole de la part de ses deux compagnons.

Püis sans qu'il s'y attende, il sentit une nouvelle douleur lui vriller le ventre, de nouveau Emma présumait de ses forces et son corps se rebellait. Ayant fait une promesse d'honneur, le bel elfe, ne pouvait couper le lien qui le reliait à la jeune et belle dirigeante. Celle qui recouvrait ses yeux, chaque fois que son esprit s'égarait, et quitté doucement ce monde.

Ses yeux gris chanqèrent alors ttotalement d'expression. il comprit soudain qu"Emma, irait jusqu'au bout, qu'elle donnerait sa vie pour que tout rentre dans l'ordre, pour que tous vivent tranquils et à jamais sur la belle île. Ses yeux gris devinrent alors plus clairs, et une grande tristesse put se lirent dans ses yeux, une douleur atroce que personne ne pourrait comprendre, un vide profond, et douloureux.

Deux larmes sombres coulèrent alors lentement sur ses joues. Il n'avait jamais pleuré auparavant, la chose était inadmissible chez les elfes de lune. Sa douleur était telle que son coeur semblait avoir arrété de battre, arrétait d'exister....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pnj
compte admin / modo
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Lun 9 Juin - 15:29

[Désolé de vous avoir fait attendre]

L'Oublié ressentait les étincelles de vies des créatures face à lui, cette chaleur diffuse qui l'avait fait sortir de sa tanière. Une seule chose importait, éteindre cette flamme qui le brulait et l'aveuglait pour retourner à nouveau à ce simulacre de sommeil qui lui épargnait les souffrances éternelles liées à son état.

Il avançait doucement, certain de détruire ces vies qui l'oppressaient, et dès les premiers instant parvint à prendre le dessus sur l'un des mortels. Celui-ci disparut rapidement, et, sans plus se soucier de cela, l'Oublié avança sur les deux autres flammes. S'il remarqua la tentative de Blizz pour le contacter, il n'y prêta guère attention. Il se téléporta devant celui-ci, décidant de jouer avec leur peur, sa première proie ayant succombé bien trop vite.

A peine s'était-il rematérialisé que l'Elfe avait semblé subir un choc. Troublé, l'Oublié n'attaqua pas, mais continua toutefois à avancer tout en grognant. Les deux-là l'amuseraient longtemps. Ce grondement semblait trouver un écho dans la grotte chose inhabituelle, mais nullement peturbé par cela, l'Oublié, bien décidé à detruire la vie qu'il sentait face à lui, ne s'attarda pas sur ce phénomène.


[Post court, mais il faut bien que vous puissiez repondre Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blizz
Elfe
*Vagabond*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 46
Localisation : Un peu partout...
Rang : Vagabond
Race : Elfe de lune
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Mer 11 Juin - 18:56

Le bel elfe brun reprit lentement ses esprit et se rendit soudain compte que l'oublié venait d'apparaitre à quelques metres devant lui. Il leva ses grands yeux gris vers lui, et fut surpris par ce qu'il vit. L'oublié semblait souffrir de leur présence, pas forcément leur en vouloir mais souffrir. Ses traits ravagé par on ne sais quel mal; les yeux vides fixaient Blizz.

L'elfe se rendit soudain compte de la proximité de l'être étrange et fit une roulade rapide sur le coté pour s'éloigner le plus rapidemment possible de lui. Il s'avait que son épée elfique ne servirait à rien contre cet être immatérielle, mais il la sortie tout de même, peut être la créature se souviendrait elle de quelque chose de sa vie précédente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwana Gelina
Elfe
*Palfrenière*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 481
Age : 30
Localisation : ~En pleine bataille~
Rang : Palfrenière
Race : Elfe
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Jeu 12 Juin - 0:18

Les choses avaient bien vite très mal tourné. Arwana depuis leur entrée dans la grotte avait senti des présences peu communes mais s’était tue, car les lieux étaient réputés comme hantés. Et elle était peruadée que tout le monde savait déjà que des monstres se cachaient ici. Mais, là l’angoisse montait et elle se retrouvait face à un inconnu qu’elle appréhendait plus que les fois précédentes ? Peut être était ce du à la promesse qu’elle avait faite à Miyu avant de le quitter cette matinée là. Malgré tout elle avançait ave ces deux compagnons de route, dans cette caverne noire. Sentant Blizz empreint à de la tristesse elle était allée lui parler et avait tenté de le rassuré jusqu’à ce qu’elle sente cette présence encore plus proche d’eux et avec plus d’intensité.

C’était Jarann qui avait découvert la chose et avait fait les premiers gestes, en envoyant ces boules de feu ; Il leur avait même donné une information capitale, que pourtant Arwana ne saurait utiliser, car jamais elle n’avait combattu d’Oublié et encore moins entendu parler de ces créatures. Elle n’avait aucune idée de quoi faire pour le combattre. Et son seul pouvoir elle ne savait pas comment l’utiliser contre lui. Elle ne pouvait déplacer l’immatériel, du moins c’était ce qu’elle pensait. Et même le matériel. Elle avait essayé de sauver Jarann en le faisant léviter plus loin mais elle s’y était prise trop tard et il avait succombé il avait disparut.

Attristée bien qu’elle ne connaissait pas du tout cet homme, elle courut vers Blizz qui semblait avoir mal au ventre, soudainement. Il fallait l’avouer ce n’était pas du tout le bon moment, mais on ne choisit pas après tout. Elle avait sorti son épée malgré le fait que cela n’aurait aucun effet sur l’oublié. Blizz semblait penser la même chose. Mais Arwana eut soudain une idée. Elle se releva, et courut derrière une paroi. De là, elle fixa les deux boules de feu. Une suffirait pour les éclairer et voir l’Oublié, et en même temps en supprimer une montrerait si le résultat qu’elle voulait allait être atteint ! Elle fixa alors la boule la plus éloignée de Blizz et la fit voltiger au loin, le plus loin possible, si loin qu’elle n’éclairait plus les lieux.

Néanmoins, lorsqu’elle se retourna, Blizz et l’Oublié étaient si près que la jeune palefrenière et guerrière de fortune eut peur que lui aussi ne meurt sous son courroux. L’elfe de lune avait une roulade mais déjà l’oublié s’était téléporté derrière lui. Elle s’excuserait plus tard de ce qu’elle allait faire, mais Arwana utilisa ses pouvoirs sur Blizz comme elle avait voulu faire avec Jarann et elle le projeta le plus loin possible de l’oublié. Elle avait besoin de temps pour tenter la suite de son plan.


« Occupez le s’il vous plait, et sans vous faire tuer aussi !! »

Elle devrait garder un œil sur son compagnon en même temps car son pouvoir pouvait lui être utile. Cependant son empathie ne l’aidait aucunement. Elle ne ressentait que le ma, rien d‘autre. Aucuns indices. Elle se concentra alors sur l’état immatériel de l’oublié et concentra tous ses pouvoirs, toutes ses forces contre lui afin de l’envoyer valdinguer ou même de le blesser ou de l’affaiblir. D’essayer de le toucher en quelques sortes….

_________________
Un seul regard de toi suffit à mon bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alderante.forumpro.fr/
Pnj
compte admin / modo
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Lun 16 Juin - 0:02

Un grondement sourd jaillit de la "gorge" de l'Oublié alors qu'Arwana tentait en vain d'utiliser ses pouvoir sur le monstre. Il avait vaguement senti quelque chose, comme si on avait essayé de le pousser. Il se concentra aussitôt vers le vivant l'ayant ainsi courroucé, exprimant sa rage par un nouvel hurlement.

Il se téléporta aussi proche que possible de la chose qui l'avait attaqué, dédaignant l'autre avec son arme futile. Bizarrement, il éprouvait une certaine répulsion à s'approcher de sa nouvelle proie, mais ne pouvait exprimer la raison de cet émoi. Frustré par ce sentiment qui lui était inconnu, il rugit, mettant toute la puissance de son ancestrale rancoeur envers les mortels dans son cri.


*Tuer ...*

Telle était la seule pensée qui l'animait, et cela ne faisait que trop longtemps que les mortels restaient devant lui. Il devait les détruire rapidement, éparpiller la seule pensée de leur existence, annihiler jusqu'au moindre vestige de leur présence passée. Ils le faisaient souffrir et il ne supportait plus la vision de ces vies qui palpitaient aussi proches de lui.

En un instant il se rua vers l'avant, tendant els bras afin d'attraper la gorge de sa victime involontairement désignée. Elle mourrait et il se nourrirait de sa souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fenrir
Ange Déchu
*Habitant*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 35
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Lun 16 Juin - 15:35

Fenrir était au aguets car son instinct issu du loup lui indiquait qu’il y avait ici quelque chose qui ne tournait pas rond. Tout d’abord cette harpe posé au milieu de la salle…C’était vraiment trop facile et surtout trop beau pour être vrai. Apres seulement quelques épreuves passées, nul doute qu’il aurait du en avoir le double au vu de la valeur de cet instrument. Emma avait elle aussi comprit et elle se rangea de l’avis du magus : Prudence est mère de sureté. Elle eu même la bonne idée d’allé chercher les autre membres du groupe mais malheureusement, le piège se referma sur les trois jeunes gens.

Derrière la harpe apparue une jeune fille d’un aspect vraiment particulier et nul doute que sa venue n’était pas vraiment amicale. Immédiatement, il arrêta le temps et se dirigea vers Ael. Lorsqu’il posa sa main sur son épaule, il allait très certainement être surpris de voir un environnement paralysé, Emma immobile avec son épée à la main et la créature figé devant sa harpe. Dans cette atmosphère de mort, Fenrir s’adressa à lui avec un sourire triste et chaleureux…Sa voix raisonna dans la salle.


« Je t’offre ceci Ael, ce collier te permettra de ramener nos amis sur Ynis…Tu dois vivre mon garçon, alors reste en arrière et des que tu le pourras, vas t en d’ici. J’ai confiance en toi, tu deviendras un fort et fier guerrier ! »

Sans brutalité, il passa le collier autour du coup du garçon et se retourna avant de laisser le temps reprendre son court. Il était bien trop jeune pour achever sa vie dans cette grotte hideuse, l’avenir de Ynis appartenait à des gens comme lui.

Sykanh et Emma se livrai une belle joute verbale et Fenrir n’intervint pas car il ne savait pas vraiment qui était ce prince et à vrai dire, il s’en moquait. La seule chose qu’il savait était qu’il devait s’emparer de cette harpe. Puis un phénomène étrange se passa, Ael disparu après qu’une lumière bleue jaillit de nulle part. Nul doute que la dirigeante était derrière tout cela et maintenant, ils avaient plus de liberté pour agir face à cette ennemie. Cependant, il se rendit compte qu’elle avait souffert de cette invocation et il recommença à user de son pouvoir et figea le temps.

Une nouvelle fois, il se dirigea vers elle et toute en lui prenant la main pour qu’elle ne soit plus victime de son pouvoir il dit.


« Votre priorité mademoiselle Emma est de prendre cette harpe n’est pas ? Je vais faire diversion et en attendant, essayez de vous en emparer…Je ne sais pas si nous triompherons mais si jamais les choses tourne mal, sauvez-vous je vous en supplie. »

Il ne lui laissa pas ajouter quoi que ce soit car le contact entre leurs mains se brisa et elle replongea aussitôt dans l’immobilisme. Le jeune homme se dirigea alors vers L’elfe déchu et au fur et à mesure qu’il s’en approchait, son corps se changeait en celui d’un loup. L’animal se posta derrière elle et attendit quelques instants…Comme si il voulait profiter une dernière fois de ses moments passés avec ceux qui avait partagé sa vie.

L’effet de surprise allait très certainement marché et nul doute qu’elle n’allait pas pouvoir parer cette attaque…Mais curieusement, il sentait de plus en plus la victoire leur échapper. Balayant ses doutes, le silence de mort et l’immobilisme des acteurs prirent fin tandis que le loup se jeta sur sa proie les griffes sorties et la gueule grande ouverte prêt à saisir la gorge de cette effrontée…L’ultime bataille venait de débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ael Elisharak

Mi Elfe/Mi Démon
*Vagabond*
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 28
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Mer 18 Juin - 1:29

Ils n'étaient donc pas seul dans la salle. Les mots d'Emma étaient devenu un écho inquietant quand soudain une petite bestiole qui se trainait par terre surgit. Il faisait pitié. Ael se demandait bien ce qui l'avait put rendre ainsi, il n'avait jamais vu d'animaux dans un état pareil, en general il les avait vu blessés ou morts, mais jamais comme s'ils étaient "morts-vivants". Ça avait surprit Ael, et pas vraiment dans le bon sens du terme. Il l'observait rampait et ne s'était pas rendu compte de la présence de Sykanh avant que celle-ci ne parle. Il se tourna brusquement quand il entendi ses paroles. Qui était-elle? Pourquoi etait-elle ici? Il pouvait déjà répondre à la 2nd question, elle n'était pas ici pour les aider précisement, c'est évident. Avec tout les pièges de la grotte, un de plus ne faisait pas trop la différence. Le seul problem c'est que ce n'était pas exactement ça. En tout cas, Ael l'avait déjà classé comme "ennemie" ce qu'elle était vraiment. En plus il la trouvait vraiment pas belle du tout, du tout. Il préférait Emma, bien évidement. Ne vous en faites pas, il l'a trouvait mignone, voir jolie, mais sans plus.
Mais une question demeurait. Qu'allait-elle faire pour leur empecher de prendre l'Harpe si (aparament) elle n'avait aucune arme? Ça ça intrigait Ael et sa petite tête se metait à reflechir intensement sur la question quand elle reparla. Les Princes Démons...arg il en était éceuré juste d'entendre le nom. Décidement cette fille été à éliminer. C'est beau l'espoir.
Enfin il laissa Emma discuter avec cette intrus. C'était vraiment fort comme discusion il aurait pas aimé être à la place de la fille, il savait que quand Emma se fachait il vallait mieux se cacher.
En tout cas il l'adminrait. Elle savait parler tellement bien. Elle se maitrisait aussi. En fait ça devait surement être à cause de son éducation aussi stricte, mais Ael n'aurait pas été capable de répondre calmement.

Pendant ses instants de calme avant la tempête il essayait de chercher un moyen pour récuperer l'harpe. Ils étaient 3 contre 1, ils allaient surement reussir. Enfin, ils allaient peut-être reussir, s'ils restaient 3 contre 1. Mais les choses ne se passaient pas précisement comme les prévoyait Ael. Emma et Fenrir avaient décider de protéger Ael. Certes, il n'avait pas tellement de practique pour les bagarres, mais il avait reussit à arriver jusqu'ici.

Fenrir lui mit autour du cou un colier en lui disant de s'en aller. Ael allait justement lui répondre qu'il ne partirait surtout pas sans eux quand une créature bleu ressemblant à un chaton passa entre ses jambes. Il l'a vit un court instant, une lumière bleu l'avegla aussi tôt.
Après cela, tout semblait normal. Emma, Fenrir et l'inconue étaient là...oui, mais ils ne bougeaient pas... Il y avait donc un problème. Il demanda à Fenrir pourquoi Emma ne bougeait pas. Fenrir ne répondit pas et il reposa la question. Ael n'obtenu aucune réponse. Il pensait qu'il le faisait exprès.

Ael pouvait bougeait librement. Il vit Fenrir se déplacer et toucher Emma. Dès qu'il l'a toucha elle se remit en mouvement. Il fut soulager et essaya de parler avec Emma. Celle-ci ne lui répondait pas non plus. Ça commençait à l'enerver. La scène se déroulait sous ses yeux sans que personne ne lui réponde. Il finit même par faire le clown pour voir si quelqu'un se rendait compte qu'il était là. C'était vraiment comme s'il avait disparu.

Après la colère iniciale, il commençait à pas aimer du tout. Il se sentait comme éffacé, inexistant. Ce n'est pas vraiment un sentiment agréable. Il avait essayer de toucher Emma et il était passé a travers, tout comme un fantome. Il essaya de reflechir à ce qui lui arrivait. C'était forcement cette créature blue. Ça ne l'avançait pas à grand chose d'en savoir la cause.
Il voulait à nouveau beaucoup être entendu et sentit mais il n'y avait rien à faire. Il criait et personne ne l'entendait, il les secouait et il passait à travers eux.

Certes, aucun sort ne peut l'attendre, mais ne pouvoir attendre ses amis est bien plus douloureux que la douleur que lui pourrait infliger n'importe quel sort.
Il était devenu un simple spéctateur de la scène sans pouvoir changer l'issus de la pièce, quelle qu'elle soit.
Il se sentait tellement impuissant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com/index.htm
Sykanh
Elfe Déchue
*Etre Maléfique*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 94
Localisation : Ton ombre frémit... n\'est-ce pas étrange ?
Rang : Un simple cauchemar
Race : Elfe... déchue ;)
Date d'inscription : 27/08/2006

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Dim 22 Juin - 13:49

- Nous nous étions entendues avec Emma pour que je clôture ce scénario, donc pardonnez moi des libertés que je vais prendre en terme de RP. Bien entendu si vous désirez réagir ici afin de poster vous aussi une dernière fois, vous êtes totalement libres de le faire -


Elle était comme elle se l’était imaginée. Très polie, très belle. Une femme pleine de prestance et à l’allure altière. Oh oui, Emma Aleyna était une femme noble, et cela se voyait. Mais plus encore, elle était puissante. Sykanh eut, lorsque la jeune femme prit la parole, le même frisson qu’à l’approche de Katsuo Kyo. Elle comprenait mieux pourquoi lui ne l’avait jamais abattue… Et pourquoi elle avait tant perdu face à lui. Emma et le Prince des Ténèbres étaient de puissante sensiblement équivalente. Cela, Sykanh l’apprécia énormément. Il lui fut donné à maintes reprises de mettre à bas de puissants seigneurs du Malins, mais toutes les créatures fondamentalement bonnes qu’elle avait broyées n’étaient que de misérables insectes…
Elle doublerait Katsuo et Anàrion, en ces lieux, en cette heure.

Emma était puissante, mais la Mort finit par emporter même les gens puissants.

La jeune femme n’était pas non plus une imbécile, et il lui suffit de voir Sykanh pour comprendre qu’il se passait quelque chose. Elle hésita à lui répondre. Elle ne savait pas sur quel pied danser et en fin de compte répondit avec franchise. Elle conserva un calme olympien, jusqu’à ce qu’il soit fait allusion au Prince des Ténèbres. Qu’elle ne l’apprécie pas, ça, Bestiole lui-même s’en serait douté. Mais qu’elle réagisse avec tant de virulence… C’était inédit. La colère et la haine qui déformait ses traits lui rappela de nombreux souvenirs. Sykanh également connaissait la haine… Elle savait ce que cela faisait, à quel point cela nous affaiblissait. Elle sourit très largement aux provocations d’Emma. Elle n’avait plus besoin de masque, à présent…
Elle décida de répondre.

« Oh non, Emma. Je suis loin d’être le sous-fifre de Katsuo Kyo… L’Être dont je suis le sous-fifre est plus puissant que tu ne saurais te l’imaginer… »
Elle fit un pas, puis deux, toujours sans la moindre marque d’agressivité. Elle n’en aurait pas besoin, de toutes façons.
« Moi je suis l’être qui te guidera lors de ton ultime voyage. Je suis celle qui prend la vie et qui guide les Ames dans les Vallées de l’Averne. » Elle sourit, puis hocha la tête en guise de salut. « Je me nomme Sykanh, et c’est la Mort elle-même qui guide mes pas… Emma, je crois que c’est terminé. »

Le regard qu’elle posa sur elle était éloquent. Elle allait tuer. Et Emma, l’homme du sous-bois et le gamin allaient mourir. Dans cette pupille noire, ils pouvaient lire la scène, ils pouvaient lire le sang et la douleur… Puis ce néant. Ce néant. Car l’esprit des vivants ne peut se figurer à quoi ressemblera leur mort. Et pourtant, la réponse se tient face à eux. Il s’agit de ce corps diaphane et préservé. Cette marionnette du destin, à la faux décisive. A présent qu’elle s’était présentée, Sykanh pouvait passer aux choses sérieuses. Et visiblement, Emma était d’accord. Oh l’énergie qu’elle canalisa ne lui échappa pas. Elle la laissa tout de même faire, curieuse de voir ce qu’elle tenterait. Voyant le gamin disparaître, elle haussa un sourcil et se concentra. Plus une seule trace de lui, nulle part. Elle était décidément puissante. Abuser le regard d’un être tel que l’était l’escorteuse n’était donné qu’à de très rares élus. Elle sourit plus largement.
« Trêve de bavardages… »
Et elle se mit en positions pour combattre. Il lui restait deux adversaires. Le troisième, elle n’aurait qu’à lui faire la peau une fois Emma tuée. L’avantage de ce genre de sort, c’est qu’ils ne tiennent bon que tant que le lanceur respire toujours.

Mais alors un malaise saisit le cœur de Sykanh. Ce malaise, elle le connaissait bien pour l’avoir déjà éprouvé face à Cronos. Aucun doute là-dessus… L’un des deux contrôlait le temps.
Elle plissa les yeux, mais n’eut pas besoin de se le demander trop longtemps, puisqu’un fauve lui bondit à la gorge avant qu’elle n’ait eu le temps d’y songer. Elle lança son bras en avant, ce qui lui servit d’os à ronger. Elle n’avait pas pu créer de glace à temps, et se contenta de congeler les mâchoires du loup, enfoncées dans sa chair. Bien entendu, cela faisait mal. Très mal, même. Mais l’Elfe Déchue n’en avait plus grand chose à faire. La douleur ne lui était plus insupportable. C’était sans doute l’avantage lorsque l’on avait un corps défunt. Elle serra les dents sur un rictus, puis leva le visage. Le loup était pris à son propre piège il ne pouvait plus se détacher de Sykanh. La jeune femme leva alors l’autre main, sur laquelle naquit une lumineuse lame de givre. Elle s’attendit à ce qu’Emma protège son compagnon, aussi disparût-elle aussitôt, remplacée par une statue de glace à son effigie.
Il était temps de se débarrasser de lui, avant qu’il ne fasse un usage outrancier de ce détestable pouvoir. Se déplaçant dans les ombres avec souplesse, elle s’approcha au plus près de lui. Il put se sentir un instant envahit par une vague de fraîcheur intense et réparatrice, jusqu’à ce qu’invisible, et entailla son dos du loup à divers endroits. Les reins, les côtes, et enfin, la nuque. Elle crut entendre un soupir lorsqu’au corps du fauve succéda celui de l’homme du sous-bois. Il s’affala au sol, nu comme un vers, le dos recouvert de sang. Pour l’heure, l’âme du guerrier resterait là. Elle comptait s’en occuper ultérieurement.

Elle se redressa et fit face à Emma. Celle-ci devait bouillonner de rage. Elle venait de voir l’un de ses compagnons tomber de la plus misérable des façons… Et c’était à son tour. Oh bien entendu, elle ne se rendrait pas, ne serait-ce que pour protéger celui qui était encore invisible…

Un combat s’engagea alors entre les deux créatures. L’une pleine d’énergie et de vie, l’autre pleine de sciences occultes et de mort.

Cela ne dura pas bien longtemps. Bien que l’Elfe déchue ait laissé durer un peu le plaisir. Elle respectait certaines de ses victimes… Et Emma en faisait partie.
Pourtant vint un moment où la jeune femme eut un instant de faiblesse. Un instant de pause, où elle se laissa submerger. Sykanh en profita et l’enferma dans un cocon de glace. Alors elle s’approcha d’elle et plongea son regard dans celui, si animé, de la magicienne.
« Et voilà, Emma. Tu étais une combattante de qualité. Lui aussi, d’ailleurs. Mais malheureusement pour vous Stellae ne commande pas la Mort. Il est des entités plus puissantes encore qui s’intéressaient à cela. Tu aurais du fuir encore, Emma, tu aurais du fuir comme tu as fui face au Prince des Ténèbres. La Divine Mort ne m’a pas confié le destin de ton île. J’ignore si vous tiendrez bon ou pas. J’ignore si ta sœur saura assumer ton rôle, ou si quelqu’un d’autre viendra. Tout ce que je sais, c’est qu’une ère très sombre se profile. » Sykanh regarda ailleurs un instant. Emma était consciente et pouvait entendre tout ce qu’elle lui disait.
« Katsuo Kyo tombera un jour, comme toi. Lui aussi, je le guiderais dans les Vallées de l’Averne. Et sa Mort sera plus violente encore. Ton adversaire est un passionné. Il est irraisonné et impulsif. Mais il a compris avant toi ce qu’il allait se passer. Lui a saisit que c’était la Mort, et non votre Stellae, qui gouvernait sur le destin. Car c’est elle, la grande chancelière des âmes. C’est elle qui de ses doigts sculpte votre fin. Cette harpe Emma, je vais la briser. Les dieux n’ont pas à se mêler de la vie des mortels. Il fallait réparer ce que Stellae a fait. Elle n’aurait jamais du vous faire croire à tout cela… Vous ne rentrerez pas sur votre île avec cette Harpe. C’était couru d’avance.

« Adieu. »


Sykanh refroidit l’atmosphère, jusqu’à rendre le froid insoutenable. Elle libéra le corps d’Emma de sa prison, la sentant se raidir sous la douleur. Puis elle fit naître de tous côtés des pics de glace. Elle se pencha sur le corps effondré et affaibli de la mortelle pour la soulever. Elle la prit dans ses bras et la fit reculer, impuissante. Lorsque la glace vint piquer le dos d’Emma, Sykanh lui souffla un mot d’encouragement. Puis elle la poussa avec suffisamment de force pour que les pics la transpercent. Une seconde, deux, un souffle profond et soulagé, et Emma s’en alla elle aussi. Sykanh sourit à la jeune femme dont le menton était à présent appuyé à sa poitrine, des cristaux de neiges accrochés à sa chevelure brune comme une lumineuse poussière de verre. L’image était très belle, le sang rosé de la jeune femme teintant progressivement la glace fumante avant de geler, lui aussi.

Elle avait presque terminé. Avant qu’il n’ait pu tenter quoi que ce soit, car elle s’était attendu à ce qu’il essaie de s’en prendre à elle, Sykanh avait plongé Ael dans un cauchemar assez puissant pour laisser son corps en léthargie assez longtemps. Il ne s’éveillerait que lorsqu’elle serait assez loin… En fin de compte, elle allait le laisser en vie. La Mort avait demandé à ce qu’elle soit discrète, dans la mesure du possible, et Ael serait le parfait coupable. Sykanh passa à côté de lui sans qu’il ne la sente, puis s’approcha de la harpe. Elle la saisit, la souleva. Son poids surprit la créature qui en apprécia les détails un instant.

Faisant à nouveau naître une lame de glace sur son bras, elle rompit chaque corde, une à une… Jusqu’à ce que la lumière qui émanait de la harpe ne fut plus qu’une vague lueur. Le temps que les autres n’arrivent, elle aurait perdu tout son pouvoir.

Avant de partir, Sykanh se pencha sur le cadavre de Fenrir, puis effleura celui d'Emma du bout des doigts. A présent il fallait qu'elle les conduise tous deux dans les Vallées de l'Averne, l'Hadès, ce mystérieux royaume des morts, pour leur ultime périple.

L’un des piliers de protection d’Ynis venait de tomber, et avec lui sa dévouée protectrice, Emma Aleyna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fowy-little-lunx-s.blogspot.com
Blizz
Elfe
*Vagabond*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 46
Localisation : Un peu partout...
Rang : Vagabond
Race : Elfe de lune
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   Lun 23 Juin - 13:14

Une douleur intense vrilla les cotes du bel elfe, une douleur jamais connu auparavant, une douleur atroce, faite de trsitesse et de souffrance mélées. Il comprenait, Emma n'était plus, la mort l'avait emportée.
Il ne la reverrait plus. son rôle à présent était de prendre soin du jeune Ael. Il devait le défendre contre le monde exterieur.
Blizz s'effondra tellemnt la douleur était insupportable, il allait mourir, perdre la vie en même temps qu'Emma, surement.
Il toucha le sol en hurlant le prénom tant iamé, celui qu'il ne prononcerait surement plus, celui auquel il s'était tant attaché. Les larmes coulèrent sur ses joues, il venait de perdre l'être ant aimé, la moitié de son coeur, de son âme, peut etre ne survivrait il pas à cette douleur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les grottes d'Alanka   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grottes d'Alanka
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Lego] Review du broyeur des grottes
» [RP] Galons, ours en peluche et accueil chaleureux
» Les Merveilles du Dauphiné
» Grotte Hesque [2.0]
» Seigneurie de Châteauneuf-sur-Isère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin: L'île cachée :: *~~*En Dehors de l'Ile*~~* :: Scénarios-
Sauter vers: