Âmes de toute etnies, hommes et femmes venus de tous pays... Rejoignez l'île magique d'Ynis Witrin......
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ael Elisharak

Mi Elfe/Mi Démon
*Vagabond*
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Mar 22 Jan - 17:23

[FINIT]

Il était peut-être mardi, mercredi, ou tout simplement samedi. À vrai dire il ne savait plus trop. Et peu lui importait à vrai dire. Il faisait tout simplement beau. Et pourtant hier il avait fait noir toute la journée et il avait plut la nuit. Ael avait eut pas mal de problèmes pour se trouver un abri. Mais aujourd'hui tout allait pour le mieux. Le soleil brillait, il faisait plutôt chaud et il était content.
C'était le matin et il s'était installé sur le rebord de la fontaine histoire de ramasser quelques sous pour son petit dej’. Il croisa les jambes et sortit sa flûte. Une douce mélodie sortait peu à peu de la flûte attirant tout d'abord les chats errants que Ael salua avec un clin d'oeil. Il les connaissait tous. Il les avait même nommés. Miaou's le gros chat blanc et vieux c'était le grand-papa très gentil qui aimait faire les siestes sur les genoux de Ael. Comette, un jeune chat tigré, un peu foufou qui court partout comme un malade. Jane, une chatte tranquille mère d'une porté qu'elle chérie, elle est noire tacheté de blanc. Et ses petits c'étaient Gomy, Tony, Namy, Cassis et Hanny. Au début il n'avait pas remarquer Cassis c'est pourquoi il à un nom différent. Enfin tout ça pour dire qu'ils étaient tous copains. Il leur donnait toujours une petite part de son petit dej’.

Petit à petit quand il portait déjà un bon moment en train de jouer, un homme passa et laissa une monnaie dans le chapeau marron que Ael avait laissait par terre devant lui. Il gratifia le monsieur en s'inclinant un peu.
Un peu plus tard une fille avec sa maman passèrent un instant par devant et s'étaient arrêter pour entendre la fin de la chanson. Elle ressemblait étrangement à une berceuse elfique. C'était une chanson qu'il avait toujours dans la tête, il se souvenait encore d'une femme à la voix douce comme le miel qui lui chantait la chanson. Mais malheureusement il ne se souvenait plus de son visage...


Säelmenán’ya stellaram nem
Balwïr maél tayev’
Harñ’amûne prostna
Paîs säelmel’a maníma •

Åidöú, åidöu manut’tan põs’le
Fër occne lêa permeträ
Åidöú, åidöu säelm’iwlañe
Fër wirram yäém mi tereá
Ûc tim aleamá më
Fër wirram yäén mi tereá •


Il chantonnait l'air triste cette mélodieuse chanson puis finit par soupirer. Les strophes suivantes avaient été enterrées dans sa mémoire tout comme le visage de sa mère. C'était déjà il y a tellement longtemps... Il aurait bien aimé pouvoir la revoir...Il en était sur, elle était morte, mais tout de même...
Les chats grimpèrent au bord de la fontaine pour le caresser. Miaou's s'installa sur ses jambes croisés. Ils voulaient le faire sortir de cette triste nostalgie. Et ils y réussissaient plutôt bien!


" Bon! Je dois encore gagner de quoi me remplir le ventre! "

Il commença à jouer une chanson plus gaie. Tout de même la mélodie de la berceuse perdurait dans sa tête, incessante. Et il n'était pas le seul a ne pas pouvoir oublier cette berceuse.


Dernière édition par le Jeu 24 Jan - 21:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com/index.htm
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Mer 23 Jan - 21:27

[Une jeune fille de bonne famille ahahah XD Allez faisons un effort]

Elle s’était éclipsée de sa demeure dès qu’elle avait pu. Un instant d’inattention de la part de sa garde malade et la jeune femme avait glissé en titubant hors de son lit, avait avalé un grand verre d’eau, et s’était rendu dans la chambre d’Yvan. L’odeur de son amant s’était dissipé, les draps avaient été changé et n’était plus froissé par la marque de son corps. Pourtant le manque, le vide, lui, il était toujours tellement présent… Et ce poids si lourd sur ses épaules.
La veille, la jeune femme s’était évanouie. Et en se regardant dans la glace, elle comprenait soudainement l’inquiétude de ses proches. Les traits de son visages étaient émaciés, sa peau était d’une pâleur macabre, et elle avait atrocement maigrit. Cela lui ressemblait si peu qu’elle dût se toucher les joues pour vérifier qu’il s’agissait bien de son visage, de son corps, d’elle.

Secouant légèrement la tête, elle enfila les vêtements de son ancien amant, à savoir une chemise en soie blanche et un pantalon sombre, dans lesquels elle nageait amplement et attacha ses cheveux en une longue queue de cheval. Si elle avait été homme, elle se serait trouvé joli, bien que trop chétive et peu protectrice d’apparence. Silencieuse, elle enfila une veste sombre, et passa devant sa chambre. Sa nurse s’y était endormie, épuisée par cette nuit de veille auprès de la jeune dirigeante. Emma eut un sourire compatissant et quitta sa demeure.

Elle étouffait. Elle était perdue et ne savait plus bien où elle en était. Des rêves apocalyptiques ne cessaient de la hantés, et entres souvenirs et prémonitions, elle ne savait plus distinguée ses angoisses des simples manifestations de son pouvoirs, le vrai du faux.

Ainsi travestie, elle traversa la ville et c’est aux environs de midi qu’elle arriva sur la place publique. Le monument de verre, près de la fontaine trônait fièrement. Elle ne prit pas bien garde au monde qui l’entourait. Déguisée de cette manière, elle n’en avait aucune nécessité puisque n’étant pas dirigeante. Etant juste elle-même, anonyme comme tous.


*Tous… Ils se sont tous battus pour l’île…*

Songea-t-elle tout en caressant du bout des doigts les noms gravés dans les verres. Elle s’arrêta quelques instants sur ceux de ses parents. Qu’aurait-il fait s’il l’avait vu ainsi. Si inconsciente. Poussant son corps et son esprit à l’extrême par des entrainements intensifs, pour être assez forte, pour sauver l’île, au détriment sûrement de sa propre personne. Ou cela la mènerait-il ?

Distraite par ses pensées, la jeune fille sursauta lorsqu’une boule de poil passa entre ses jambes. Les nerfs à fleur de peau, elle recula maladroitement et sentant le corps, plus petit cette fois-ci d’un autre matou, tenta d’éviter de blesser l’animal par un mouvement de jambe grotesque autant qu’inutile. La seconde suivant, elle se rattrapait péniblement à un jeune garçon.


« Pardonnez moi… Vous n'avez rien j'espère.»

Fit-elle par reflexe, la voix bien trop douce pour être celle d’un homme.

_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Ael Elisharak

Mi Elfe/Mi Démon
*Vagabond*
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Jeu 24 Jan - 20:51

Ael jouait tranquillement de la flûte les yeux fermés. Ça lui plaisait tellement jouer de la flûte. C'était des seuls instants ou il était calme, sinon il courrait comme un malade en tous les sens.

Et soudain un jeune homme se jette sur lui!! Non mais ça ne va pas?! Et en plus il lui demande s'il n'a rien!!! Il lui avait renversé son chapeau avec les 4 sous qu'il avait gagner!!


" COMMENT ÇA SI JE VAIS BIEN?! BIENSUR QUE NON!! Mad Tu m'a renverser mon chapeau!! Maintenant j'ai perdu toutes les monnaies pour mon petit dej' ET EN PLUS REGARDE MA FLÛTE!!! Tu l’as fait tomber par terre!!! T’as pas 2 jambes pour te tenir droit?! Ah mais...O.o "

Oui Ael était long à la détente. Après avoir gueller allégrement sur la dirigeante d'incognito il se rendit enfin compte que ce n'était pas une voix de garçon. Son visage aussi était trop fin. Ael aussi avait une voix plutôt aigue et enfantine pour un jeune homme mais ce n'était pas au point d'Emma travestie. Il allait pousser un cri de surprise en voyant la tête d'Emma, en partie parce que c'était une fille habillée en homme, en partie parce qu'elle était identique au portrait qu'il avait vu de Emma Aleyna. Cependant il se fit arrêter par notre chère dirigeante. Il ne comprenait pas vraiment ce qu'il se passait. Il pensait que ça ne pouvait pas être la vrai et se dit que c'était son double...probablement une paysanne qui se ressemblait vraiment beaucoup. Et puis il ne l'avait jamais vu en vrai non plus.
Ael demanda d'un air aussi curieux que méfiant


" Qui es-tu? "
" Ah! Au fait ¬¬ tu à renverser mon futur petit dej' donc tu me paye à manger...ILICO!!! "

Ael est plutôt du genre asocial et impatient quand il a le ventre vide XD Faut aussi dire que Ael avait l'air d'un clown aussi. En sandales panta-court marron tacheté de boue de la veille et une chemise trop grande, blanche, vielle, un peu sale. Le tout couronner de cheveux en bataille et d'un visage avec une grosse tache de boue. Non, Ael n'avait pas pu se laver depuis la veille avec la maudite tempête qui l'avait 1-mouiller (évidemment) 2-Couvert de boue de la tête au pied.
Et la priorité c'était de manger, non pas de passer à la douche (qui n'existe pas d'ailleurs XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com/index.htm
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Ven 8 Fév - 22:34

Emma écarquilla les yeux de surprise autant que de crainte de l’avoir véritablement blessé. Elle n’avait pas l’habitude qu’on lui parle sur ce ton, qu’on s’énerve contre sa personne avec autant de facilité aussi les propos d’Ael la perturbèrent-ils grandement. Elle se sentit terriblement honteuse face aux reproches qu’il lui faisante, elle s’était montré d’une telle maladresse.

« Je suis désolée. Pardonnez-moi, sincèrement, je ne voulais vous causer aucun tort ni… aucun… problème. Je vous assure ! »

Fit-elle de sa voix naturelle en secouant la tête pour appuyer ses propos, relevant de temps à autres ses immenses yeux gris perle vers son interlocuteur. Elle se sentit soudainement observée, comme détaillée par le regard du jeune flutiste, peut-être était-ce son imagination qui lui jouait des tours, mais elle avait comme l’impression qu’il se doutait de quelque chose.

Rapidement, elle se releva, toussa dans ses mains pour rendre sa voix plus grave et reprit :


« Pardon pour ma maladresse ! »

Elle s’inclina brièvement, imitant les manières masculines pour s’illustrer dans son mensonge mais elle craignait que son masque ne soit déjà tombé. L’adolescent l’interrogea alors sur son identité, elle craignait d’être retrouvé et décida de donner simplement son prénom, le travestissant légèrement :

« Emma…nuel ! » Encore un peu et elle se serait elle-même trahit, « et toi ? »

Il réclama alors qu’elle lui paie son déjeune et, docilement, elle fouilla dans ses poches. D’abord celles de sa veste : vides. Puis celle de son pantalon : Néant. Elle avait oublié. Un long soupire s’échappa des lèvres de la jeune dirigeante. Son ancien amant se nourrissait de sang et ne vivait que la nuit, quel besoin aurait-il eu d’avoir quelques rins sur lui ?


« Pardonnez moi, mais, je n’ai pas d’argent sur moi. Ne vous emportez pas. Je… Vais vous aider à regagner ce que vous avez perdu ! Après tout c’est ma faute si vous les avez perdus ! »

D’un geste rapide mais maladroit, après tout, elle avait omis de se nourrir depuis plusieurs jours déjà, la jeune femme ramassa les quatre pièces qui étaient tombées et les remit à leur place !

« Ca vous va ? Continuez de jouer de la musique, j’ai une idée. Donnez-moi un des noms parmi ceux qui sont gravés sur le monument ! »

_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Ael Elisharak

Mi Elfe/Mi Démon
*Vagabond*
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Sam 9 Fév - 2:25

Décidément Ael trouvait ce mec bizarre. Il le trouvait étrange, bizarre et suspect pour des raisons plutôt simples: Ael, au cours de toutes ses longues années, était arrivé à connaître absolument la presque totalité (pour pas dire tous) les habitants de l'île. Bah quand on y vie depuis ses 4 ans ça parait normal, surtout quand on est un vagabond. La 2nd raison c'est qu'il était vraiment maladroit, et la 3ème c'est qu'il avait une voix bizarre peut-être parfois trop aigüe pour un mec, même si dans cette question il ne trouvait pas cela très décisif. Lui aussi il avait une voix aigüe (de gamin pourri XD) même il était un mec. Mais surtout la raison qui avait le plus de poids c'est qu'Ael avait du mal à comprendre certains mots. Et puis c'est normal, quand on est élevé dans la rue on n’entend pas tout les jours des phrases du genre: "je ne voulais vous causer aucun tort" ou "Ne vous emportez pas." Non seulement cela, mais aussi le fait de se faire vouvoyer était une première pour Ael qui était trop souvent traité de sale gosse.
Enfin voilà de quoi ce méfier du mec qu'on a en face.

À vrai dire, Ael, qui n'a reçu aucune éducation, ne se cachait vraiment pas pour montrer sa surprise et sa méfiance, et il était plutôt très évident qu'il l'observé avec curiosité et même qu'il le trouvait peut-être un peu cinglé à cause de ce décalage de registres de langues.


" Emma-nuel? scratch connait pas ¬¬ t'es sur que t'es d'ici toi? T'es zarbi tu sais? Moi c'est Ael "

Faut dire qu'il avait l'air encore plus "zarbi" quand il l'annonça qu'il n'avait pas d'argent sur lui. MAIS QUI SE PROMENE SANS FRIC DANS CE MONDE?!!!

" QUOI?!!! COMMENT ÇA T'A PAS DE FRIC!!! "

Il était sur le point de le prendre par le col et de le secouer, peut-être que comme ça quelques pièces tomberaient. Apparemment Ael n'avait pas arrivé a saisir le sens de " ne vous emportez pas ". Ce qui est plutôt normal puisque c'était la première fois dans sa vie qu'il entendait ça. Et puis pourquoi devait-il obéir à un inconnu. Et puis cet inconnu était plutôt bizarre aussi...parce qu'il n'avait pas l'air de le connaître lui. En général les gents n'aiment pas parler avec lui dès qu'ils savent qu'il est mi-démon, ils se contentaient de jeter des pièces de loin avec une expression de pitié (fausse pitié pour la plus part). Il regardait comment l'inconnu nommé Emma-nuel remettait les 4 pièces dans son chapeau. Il ne comprenait pas trop ce qu'il avait l'intention de faire. Il resta incrédule quand il lui demandait de lire un des noms du monument. Il ne savait plus quoi répondre. À vrai dire, il ne savait pas lire, ni écrire, ni compter. Bref qu'attendait vous d'un gosse qui a du survivre comme il a pu dans une île depuis ses 4 ans? Cependant c'était toujours dur de l'avouait. En partie parce que ça le faisait penser encore un peu au passé, en partie parce qu'il se sentait différent et certainement plus con.

" Euh...je ne sais pas ce que tu as l'intention de faire...mais je ne peux pas...en fait....je ne sais pas lire...je ne connait pas les noms écrits sur le monument...et puis tu ne devrait pas m'aider...après c'est possible que certains commerçants te fassent la guelle s'ils apprennent ça. "

Ael regardait tout le temps de coté en tortillant légèrement le bas de sa chemise. Bah ouais ça te fiche la honte de devoir admettre qu'en fait t'es un bon a rien qui ne sais pas lire. Et surtout ça l'énervait que pour une fois que quelqu'un voulait l'aider, lui dire ça. Mais il ne pouvait pas ne pas l'avertir puisque c'était la vérité. Il les connaissait tous, ce qui l'ignoraient, ce qui ne le supportaient pas et ce qui parfois lui donnaient les restes. Et puis Ael ne pouvait pas mentir à quelqu'un qui a voulu l'aider. Il est trop gentil.
Mais estimant que la conversation était finit il commença à ramasser le chapeau pour partir à un autre endroit pour ne plus déranger le monsieur (une fille travestie XD C'est tellement simple parfois de tromper Ael XD) et récupérer quelques monnaies de plus pour un peu de pain.
Il avait l'air tout triste d'un coup. Ça ne lui ressemblait pas vraiment, lui qui était toujours si heureux. Bien sur il ne pouvait pas s'imaginer qu'en face il y avait la dirigeante qui ne pouvait pas le laisser tout seul a déprimer de la sorte, n'est-ce pas ma chère Emma? (sifflote)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com/index.htm
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Ven 7 Mar - 12:03

Emma évitait soigneusement le regard du jeune garçon, elle craignait qu’il ne lise son mensonge sur son visage, qu’il prenne conscience de la supercherie et qu’il s’emporte davantage encore. Dans sa faiblesse, elle aurait sans doute du frissonner à chaque haussement de ton mais il n’en était rien. Elle ignorait tout bonnement le manque de respect qu’il avait pour elle. Cela n’avait aucune importance, vraiment. Les reproches passaient sur elle sans jamais l’atteindre réellement. Les reproches qu’elle s’adressait elle-même, seule, la nuit, était bien plus cinglant, bien plus douloureux, que ceux de ce jeune vagabond.

« Oh je suis arrivée la semaine dernière. »

Répondit-elle, dans une volonté de dissimuler un peu plus son identité. Et puis peut-être que comme ça, sa rancune s’apaiserait.

A l’inverse, elle s’abstint de donner toute réponse au sujet de l’argent, qu’aurait-elle pu lui dire de toute façon ? Elle n’avait pas un rin sur elle, elle n’avait pas pensé à en prendre en s’enfuyant de chez elle. Emma inspira profondément et ne se laissa pas démonter par les reproches d’Ael. Elle aimait beaucoup ce prénom, cela sonnait comme ceux des anges.

Un enthousiasme déraisonné naquit en elle tandis qu’elle élaborait son stratagème pour gagner l’argent de ce jeune homme. Bien sûr, pour elle, il n’y avait aucun risque, ce n’était qu’un jeu, un divertissement qui là, pendant trente seconde lui avait fait oublié les blessures de son âmes, les tourments qui n’avaient de cesse de la hanter et de la détruire de l’intérieure. Ca pouvait paraître n’être rien du tout, mais pour la jeune femme, cela valait bien plus que tout l’or de ce monde.

Et c’est là qu’il se confessa. Son bel enthousiasme s’écroula en même temps que ses bras qu’elle laissa retomber le long de son corps. La jeune femme travestie observa Ael, le cœur serré. Elle avait beau avoir vu la misère plus d’une fois, cela lui faisait toujours autant mal. Elle devait faire quelque chose non, pour lui. Lui qui lui avait presque fait oublier ses soucis en râlant.


* Même sur l’île. La vie peut être vraiment injuste et le destin cruel.*

Emma baissa un instant les yeux. Elle ignorait ce qu’elle devait faire, elle hésitait à se laisser porter par ses émotions, elle avait peur de se tromper, peur d’échouer encore une fois.

Brusquement, elle réagit. La jeune femme s’élança derrière le vagabond, lui saisit la main et le retint. Ensuite, elle se campa devant lui, plaqua ses mains contre son torse pour l’empêcher d’avancer davantage et ancra son regard sur lui.


« Mais qu’est ce que vous racontez ? C’est à moi de décider si je veux prendre ce risque ou pas non ? Et puis j’ai renversé votre chapeau, souvenez-vous? Je vous dois quelque chose, vous l’avez-vous-même avouez. Allons ! Attendez ! Je reviens. Surtout ne bougez pas d’ici ! »

Elle attendit quelques secondes en le fixant, demande muette venant compléter ses propos puis fila comme une flèche à la boulangerie la plus proche. Ce n’était certes pas grand-chose mais elle ne pourrait pas faire plus, pas dans cette tenue en tout cas. Elle connaissait la jeune femme qui tenait cette boutique, Leyna. Celle-ci la reconnut immédiatement, et évitant soigneusement de poser toute question à la dirigeante –bien que la scrutant d’un air intrigué et profondément désapprobateur- elle lui fournit ce qu’elle demandait.

Quelques minutes plus tard, Emma, ou Emmanuel selon votre volonté, revenait près du jeune vagabonda en lui tendant une miche de pain encore chaud, le gratifiant d’un sourire radieux.


« Je vous propose de manger ça puis de continuez. J’aimerais beaucoup vous aidez à trouver assez d’argent pour votre repas ce soir. Je suis fautif après tout non ? Acceptez-vous mon aide ? »


Emma souriait avec amusement, elle tenait toujours la nourriture dans sa main et n’accepterait de la lui donner qu’à la condition qu’il accepte lui aussi, ce qu’elle lui demandait.

_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Ael Elisharak

Mi Elfe/Mi Démon
*Vagabond*
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Jeu 10 Avr - 0:04

- GOmen nasai pas corrigé mais fini je vais me coucher bonne nuit -

" Eh non!! Oh!! Attend!! Mais!!! EH?!! "

C'était bien trop tard. Malgré les essait de Ael, Emma(nuel) était déjà parti(e). Il aurait très bien put la poursuivre en courrant, néanmoins il considera la distance qui les séparait légèrement trop importante pour ce glandeur professionel. Et puis, si on voulait lui donner à manger, pourquoi pas la laisser faire?
Mais un petit sourire ne pu s'empecher de s'echaper de ses lèvres. Elle était vraiment bizarre, mais à la fois c'était le seul inconu qui s'était vraiment inquieter pour son sort. C'était surement pour cela qu'elle/il était bizarre. Il se laissa tomber sur le bord du monument et sortit habilement sa flûte. Fallait bien s'occuper pendant qu'il attendait n'est-ce pas? Et il faisait tellement beau... Ça aurait été un sacrilège ne pas jouer.

Quelques notes petit à petit se mirent à danser dans l'air jusqu'au oreilles des passants. Il n'avait pas laisser son chapeau par terre donc personne lui lança des pieces, quel dommage.
Cependant quand Ael ouvrit les yeux après quelques instants, une mélodie, un souvenir lointain le traversait. Cette chanson, dont il ne pouvait se souvenir que du refrain. Ça lui faisait mal de se rendre compte que petit à petit au fil du temps il commençait à oublier le peux de choses dont il se rapellait de sa mère. Il se mit à jouer en boucle le refrain de la berceuse peut-être pour essayer de se souvenir de la suite.

C'est alors que Emma arriva avec un sourrire radieux et une miche de pain encore chaude. Ael l'intérogea du regard. Ça voulait dire quoi ça? Elle le lui offrait? Pour de vrai?!
Il était vraiment surpris. Et puis en plus elle se proposait pour l'aider à trouver un repas pour le soir...s'en était beaucoup trop, il ne pouvait pas accepter son aide, il devait surement avoir plein de truc à faire et tout


" Euh mais...je peux pas accepter...tu doit surement avoir plein de truc à faire et tout. Enfin, je veux dire, merci de faire tout ça pour moi mais ce soir je pourait me débrouiller et.... "

Mais son refus fut catégorique. Ou Ael acceptait, ou il n'aurait pas de pain...Après un long soupir il se décida à accepter son aide et partagea le pain en deux.

" Tiens, tu doit avoir faim non? Il est un peu tard pour manger mais bon ^^
Alors comme ça tu veux m'aider non?...Tu sais que t'es vraiment bizarre? T'es vriament le premier inconnu qui a bien voulu m'aider...oui...tien...c'est bizarre...
"

Cerveau en ébulition! Ael venait de remarquer quelque chose. Quand il lui avait demander de lui payer à manger il avait pourtant dit qu'il n'avait pas d'argent, et là il lui donnait un morceau de pain encore chaud...

" Dit, comment t'a fait pour avoir ce pain? Tu m'avait pourtant dit ne pas avoir d'argent? D'où l'as-tu sortit? Pourquoi la boulangère te l'aurait donnait? Tu l'a volé? Je veux pas que tu vole le pain de cette boulangerie T_T la boulangère et trop gentille avec moi. "

Elle ne l'avait ni payé, ni volé. Et alors comment allait-elle lui expliquait que la boulangère lui avait donné? Quelle excuse inventer? Ael la mettait dans une situation bien dificile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com/index.htm
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Mer 21 Mai - 20:44

[Arrête de faire jouer mon perso >< Ca bloque mon rp >< T_T]

Elle ne savait pas vraiment pourquoi, mais aider Ael, penser à autre chose, s’intéresser à autre chose qu’à ses récents soucis lui redonnait vie, la ranimait. Elle se souvenait à présent de ses motivations, elle aimait aider les autres et supportait mal l’idée que certains vivent dans la misère, en plein milieu des guerres. C’était cela, sa vocation, se battre pour un monde meilleur.

Et la fraîcheur de ce jeune homme, son innocence ! C’était un peu comme une brise fraîche qui vient vous balayer le visage en plein cœur de l’été. Cela avait le même goût, la même odeur, apportait la même sensation de soulagement et de réconfort, de délivrance. Il tenta bien de décliner son offre, de refuser son aide, mais la jeune femme fronça les sourcils, prennent un air presque autoritaire. Le vent balayant ses cheveux bruns et le soleil se reflétant dans ses yeux clairs accentuèrent l’intensité de l’expression de son visage :


« Si tu refuses, je ne te donne pas le pain ! Et puis tu sais, je n’ai pas tant de chose à faire que cela. Aujourd’hui je suis libre de mes engagements. Cela me ferait plaisir de pouvoir vous… t’aider ! »

Cherchant à se débarrasser de son vouvoiement pour adopter un tutoiement qu’elle jugeait plus naturel et adapter à son rôle, elle sourit et lui tendit la nourriture, arborant un air qui signifiait : « Alors, que choisis-tu ? .

Elle rit de bon cœur lorsqu’il lui annonça qu’elle était bizarre. Il ne pouvait imaginer à quel point il avait visé juste, elle était en train d’agir parfaitement en dehors des convenances et des usages qui lui étaient attribués, mais pour tout dire, pour l’instant elle se moquait bien de qu’en dira-t-on.

D’un geste plus noble et maniéré qu’elle ne l’aurait voulu, Emma déchira un petit bout de pain et le porta à sa bouche. Son air bien élevé trahissait l’éducation qu’elle avait reçue, et elle n’était pas assez habituée au mensonge pour savoir que cette erreur pourrait s’avérer fatale à sa supercherie. Mais bientôt son discours se teinta de reproche et de méfiance. Peu habituée à ce qu’on agisse ainsi avec elle, elle haussa les sourcils et observa le jeune homme avec des grands yeux ronds.

« Non, enfin ! Je ne l’ai pas volé ! Je ne suis pas une voleuse ! Je la connais simplement et il arrive qu’elle accepte de me faire crédit ! »

Presque vexée par de tels propos, la jeune femme se laissa tomber par terre, appuyant son dos contre le monument de verre. Elle inspira profondément et leva son regard vers Ael. Elle n’aimait pas lui avoir mentit, mais comment se justifier à présent.

« Ecoute… Il faut que tu me fasses confiance tu peux ? »

_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Ael Elisharak

Mi Elfe/Mi Démon
*Vagabond*
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Mar 27 Mai - 20:21

Contrairement à Emma, Ael mordait son morceau de pain à pleines dents. Quelle façon bizarre de manger que celle de cet "Emma-nuel"! Ça faisait fille. Ou alors vraiment le mec très riche. Ou peut-être les deux finalement. En tout cas Ael n'aimait pas du tout cette façon de faire. Il disait que ce n'était que pour essayer de se distinguer du reste du monde avec ces airs supérieurs qu'avaient les riches. Genre "je suis différents de vous Oh pauvres mortels". Ça, ça lui donnait envie d'étrangler la personne en question. Et les riches de l'île connaissaient bien son caractère. Plus d'une fois ils se sont vu balancer dessus les monnaies qu'ils lui donnaient en aumône. Quand il faisait ça il avait vraiment l'air d'un chat enragé avec tous les poils hérissés...

Enfin retournons à notre Emma. Son attitude fit tilt chez Ael. Dès qu'il pensa qu'Emma pouvait être un/e riche il commença a s'énerver mais elle ne pu s'en rendre compte parce que bientôt il prit en compte un autre fait. Bah ce "riche" s'était déguisé en "pauvre". Pourquoi aurait-il fait cela? C'était une bonne question à laquelle la petite matière grise d'Ael essayait de trouver une réponse.
C'était bien possible qu'il ne le fasse que pour se moquer de lui après quand il sera dans son palace bien nourris et bien lavé....
Mais il admit qu’Emma-nuel n'avait pas l'air d'être ce genre de personne. Pourquoi la boulangère lui aurait fait crédit? Il savait pertinemment que la boulangère ne faisait crédit qu'"aux bonnes personnes"! Enfin, elle avait une idée de "bonne personne" quelque peu particulière faut dire, mais c'était quand même un gage de qualité pour Ael! Et de bon compte en banque aussi...
Bref, la question l'intriguait vraiment beaucoup. Il était sur que cet individu mentait. Il s'était déguisé en pauvre. Il ne voulait pas être reconnu? Pourquoi?
Il relia un peu les éléments entre eux et arriva à une conclusion.
EMMANUEL C'ÉTAIT UNE FILLE?!!! Il en était sur. À vrai dire ce n'était pas des raisons de poids mais après tout comment penser que quelqu'un qui mange comme ça le pain pourrait être un garçon?
Il se souvient alors d'il y a quelques années, quand il avait vécut à la grange de Sira avant que celle-ci ne se marie. Elle lui critiquait souvent sa façon de manger en lui disant que les jeunes filles devaient porter a la bouche qu'une petite quantité de nourriture (Sira le faisait chier en lui disant qu'il était une fillette). Et puis faut pas oublier que cet Emmanuel il avait plutôt la voix aigüe pour un garçon, surtout quand il se fâchait.

Ça devenait de plus en plus intéressant. Une fille riche qui se déguise en mec pauvre et qui sort sans un sous dans la poche. C'était presque hilarant. Mais il ne savait toujours pas la cause de ce comportement bizarre. Il décida donc de s'amuser un peu.
Il se rappela que Sira lui disait toujours qu'il ne faut pas demander l'âge au filles, que ça marque mal et tout ça. En passant lui il s'en fichait, et s'en fiche toujours puisqu'il ne se souvient pas du sien, ne se souvenant plus du jour de son anniversaire, il est donc incapable de calculer le sien. Néanmoins il espérait la voir réagir. Et même si elle le faisait pas, cela ne changerais rien au fait qu'il pensait que c'était une fille. Il avait de plus en plus envie de voir à quoi elle ressemblerait comme fille.

Il mangeait donc tranquillement son pain quand sans même répondre à la question d'Emma il lui balança d'un air tout naturel...


" T'as quel âge? "

Le manque de respect était total. On ne répond pas aux questions, on en pose d'autre, et pour finir on s'assoit à côté d’Emma-nuel tout absorbé par son pain.
Il avala le morceau qu'il avait dans la bouche et il continua


"Au fait, ça fait quelque temps que j'y pense...tu m'a dit que t'était nouveau sur l'île, mais tu viens de me dire que la boulangère te connais...hm...^^ tout a fait intéressant... tout comme ton....déguisement...."

Il passa sa main droite derrière la tête d'Emma avec la rapidité d'un pickpocket. Il avait entrevu une pince ou quelque chose de semblant qui tenait ses cheveux. Bon à vrai dire la position pouvait laisser penser autre chose parce que Ael était vraiment très près d'Emma, mais ne soyez pas pervers, Ael est encore tout innocent le pauvre.

Il avait l'air tout fier quand il prit la pince des cheveux d'Emma dans sa main. Cependant en la regardant bien, sa tête de gamin fier de lui changea radicalement. Apparemment il reconut le visage qu'il avait juste devant.


* MINCE!! C'est elle!! Je n’aurais pas du faire ça!! Qu'est-ce qu'elle va penser de moi maintenant?!...Elle va surement se fâcher....Arg je suis mal! Si elle se fâche elle ne voudra surement pas que je reste sur l'île!! Que faire ??!! *

Le pauvre, il paniquait complètement. Il baissa la tête et lui tendit la pince avec un air bizarre, entre triste et terrifié presque. Mais par quoi? Par elle? Ça faisait bizarre certainement, mais on peut dire ça, il était terrifier par l'idée d'avoir embêté la dirigeante de l'île et surtout par l'idée que celle-ci allait lui demander de partir de l'île. Il voulait s'excusait mais n'arrivait même plus à parler, le pauvre, il se faisait des histoires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com/index.htm
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Dim 15 Juin - 22:31

La surprise se marqua sur le visage d’Emma, peu habituée à ce qu’on refuse de répondre à ses questions, elle ne broncha pourtant pas, haussa les épaules pour se donner du temps. Elle devait paraître soit jeune soit efféminée, quitte à mentir, il fallait qu’elle aille jusqu’au bout. Avec ce qu’elle voulait être de la nonchalance, mais n’osant pas regarder Ael en face, elle répondit :


« 22 ans, même si j’en ai pas vraiment l’air et toi ?»

Elle espérait paraître naturelle mais la situation la mettait de plus en plus mal à l’aise. Lorsqu’il poursuivit, Emma devint tout bonnement livide et déglutit difficilement. Elle était démasquée, elle en était sûre. Elle posa son pain sur ses genoux, et regarda au loin. La tristesse de son regard était palpable. Elle ne regrettait pas tellement d’avoir mentit, Ael aurait agit différemment avec elle sinon, elle en était certaine, ce qu’elle regrettait, c’était de s’être faite démasquée, et de trahir la confiance de ce jeune homme.

Emma soupira, plissa les yeux et fit naître un sourire énigmatique sur ses lèvres. Elle passa sa main sur ses joues et inspira profondément :


« Elle connaît mon père. Ou plutôt connaissait, c’est pour cela qu’elle m’a fait confiance. »

Ceci par contre, n’était pas réellement un mensonge. Si elle n’avait pas été la fille de Taliesin, jamais personne ne l’aurait considéré comme la petite princesse de l’île, elle n’aurait jamais été révérée, elle aurait été une petite fille, une jeune fille, puis une femme normale.

Il venait de lui détacher les cheveux, elle n’avait pas même réagit, elle l’avait laissé faire sans un mot. Une masse de chevelure brune s’étala sur ses épaules. Le soin quasi journalier qu’on y avait porté durant des années était flagrant. Cette jeune femme venait du monde d’en haut, le doute n’était pas permis. Et lorsqu’elle releva son visage vers lui, son cœur se serra douloureusement dans poitrine.

Et voilà, ça y était. Il la regardait comme tout les autres, avec cette sorte de respect craintif sur le visage. Si elle avait été une simple habitante, il n’aurait jamais eu cette expression de peur, il aurait gardé la fierté d’avoir découvert son secret. Il ne l’aurait pas regardé ainsi. Ce fut cette expression qui la blessa bien plus que d’être découverte en tant que femme et que maîtresse de l’île. Grâce à son empathie, elle ressentait les émotions du jeune homme comme si elles avaient été siennes, Emma aurait presque pu mettre des mots sur ces sensations.

A présent il la regardait d’en haut, mais pas de haut, plutôt comme un chaton pris au piège attendant la venue d’une sentence mortelle.


« Ne me fixez pas comme ça. Je ne vous ai pas mordu jusqu’à présent non ? »

Une certaine amertume se sentait dans le ton de sa voix. Elle reprit la pince en douceur et se rattacha les cheveux :

« Merci Ael. »

Un sourire se peignit sur son visage, elle se leva d’un geste agile et noble, dû à l’entraînement intensif qu’elle s’infligeait quotidiennement. Douce et bienveillante, elle déposa un furtif baiser sur la joue de son protégé pour le remercier d’avoir rendu son bijou. Puis, ne voulant pas s’expliquer sur son attitude, elle reprit :

« Alors, pensez-vous que je puisse vous aider ? »


_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Ael Elisharak

Mi Elfe/Mi Démon
*Vagabond*
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 29
Date d'inscription : 19/01/2008

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Lun 16 Juin - 1:40

Il paniquait. Il ne savait pas pourquoi au juste mais il paniquait. Finalement ce n'était pas n'importe qui qu'il avait en face. Néanmoins, il éprouvait un sentiment partagé. Pourquoi tout se finissait si brutalement. Il l'avait découverte et il devait agir comme il se devait enver elle. Mais c'était vraiment très froid... Il n'y a que quelques minutes ils discutaient tranquilement. Il se demandait s'il agissait comme il le devait. De quoi avait-il peur finalement? Qu'elle se fache parce qu'il lui avait enlever la pince? Pourquoi la craindre? C'était bizarre finalement. Pendant toutes les années qu'il avait passé sur l'île les gents lui avaient apris à respecter d'abord les parents d'Emma puis elle-même. Ils étaient au-dessus de tous les habitants, ils étaient sages, et bons...Presque comme une image, sans vraiment savoir qui ils étaient en réalité. Ça lui faisait bizarre de donner une voix, des sentiments, une personalité à cette image qu'il avait toujours vu de loin. Surtout, quelque part, il se demandait bien pourquoi elle s'inquietait pour lui. Faisait-il vraiment tellement pitié? Ou c'était son devoir ? À vrai dire il n'en savait rien et ce genre de question commençaient à bien lui remplir la tête.

Le silence se faisait pesant. Il se disait qu'il devait faire quelque chose pour briser la glace qui s'était instalé à nouveau. Mais comment lui parler? Il ne savait pas être poli. Surement elle le méprendrait. Ça lui donnait pas envie de dire quelque chose mais il sentait qu'il le falait. S'excuser peut-être, mais s'excuser de quoi? De lui avoir enlever la pince? Ça ferait idiot, mais il avait tellement peur d'avoir fait une bétise, vu la tête qu'elle avait il en était sûr. C'était pas nouveau finalement, il faisait toujours des bétises. Il devait s'excuser, oui, peut-être comme ça qu'elle voudrait bien finir de manger son pain avec lui.

Il voulait juste continuer à parler tranquilement mais il restait planté comme une asperge à reflechir à ce qu'il devait faire. Ça avait donnait le temps à Emma à agir.


« Ne me fixez pas comme ça. Je ne vous ai pas mordu jusqu’à présent non ? »

" Hein? "

Ael avait tout innocement relever sa tête. Ses beau yeux verts regardaient avec curiosité Emma, presque en oubliant qui elle était réellement ou plutôt, qu'elle était sa profession, parce que qui elle était réellement, ça elle venait de le montrer en parlant a Ael.

Les mots de Emma le firent réagir. Il n'aimait pas être vovoyer, et aparament Emma n'aimait pas être vu comme la dirigeante de l'île 24h/24. Il commença à réflechir, le ton d'Emma ne laissait aucun doute. Il ne savait pas pourquoi mais il la comprenait, ça devait être dur finalement, et assez solitaire si tout le monde te traite avec cette distance que marque le respect, toujours privilegiant ta fonction à ta personne. Il la comprenait, peut-être parce qu'il avait eut un sommaire avant-goût du monde de la haute société étant petit.
Il sentait qu'elle aussi, aurait préférer continuer à parler insouciement, sans se faire ratraper par son cotidien. Elle prit alors doucement la pince de sa main et déposa un baiser sur la joue d'Ael.


" Ah? "

C'était bien la première fille qui lui faisait ça depuis plusieurs années. Il rougit sur le coup. Elle lui reparla. Il sourit en entendant ce qu'elle disait. Il ne savait pas exactement pourquoi, mais il était content. Enfin, il avait sourit. Il reprit son air d'habitude et lui dit comme en la grondant avec un gran sourire

" Si tu fait pas gaffe tu vas te faire découvrir en un rien de temps! Si un con comme moi t'a découverte, tu pourra pas m'aider si tu te montre pas un peu plus masculine ^^ Vraiment on vous aprend quoi à l'école?! "

* Comme toujours, la seule chose qui compte c'est le présent, ni ce qu'elle est ou a été, mais plutôt ce pourquoi elle est là. Inutile de se chauffer plus la cervelle sur ça. *

S'amuser et c'est tout. C'était l'unique chose qui comptait vraiment. Et pour cela, il était necessaire qu'il n'y ait aucune distance. Pas de vouvoyement, reprendre à 0.

" Moi c'est Ael, donc aucun vouvoyement n'est admit! C'est quoi ton zolie petit prénom? "

Il continuait à sourire. Bien sûr qu'il connaissait le prénom d'Emma, même son nom! Et alors? Il voulait l'entendre le dire de sa bouche. Elle voulait l'entendre se présenter elle-même, Emma tout court, rien d'autre n'avais n'importance. Peut-être c'était aussi un moyen à Ael de cacher son propre nom de famille, une façon de rester Ael, le vagabon de l'île et de ne pas être ratraper par son passé tout comme elle fuyait son présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://umbraebellum.forumsactifs.com/index.htm
Emma Aleyna
Humaine
*Dirigeante de L'Île*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 635
Age : 28
Localisation : A écouter le murmure loyal du vent...
Rang : Dirigeante...
Race : Humaine
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   Jeu 19 Juin - 11:51

Il fallut quelques longues secondes à son vis à vis pour reprendre ses esprits et durant ce laps de temps, Emma se sentait de plus en plus mal à l’aise. Comment allait-il réagir ? Rien dans son attitude ne lui permettait de le deviner. Plusieurs scénario s’offrait à elle. Ael pouvait tout d’abord simplement décider de cesser de lui parler, lui en vouloir, lui tourner le dos et s’en aller sans plus jamais avoir à discuter avec elle. La seconde possibilité était qu’il reste aussi effrayé par elle et ne parvienne plus à lui parler avec simplicité. La troisième, de loin la plus agréable, comprenait le fait qu’il accepte le mensonge qu’elle lui avait fait, la pardonne et continue simplement à passer son après-midi avec elle. Seulement jusqu’à ce qu’il ouvre à nouveau la bouche, ou qu’il lui tourne le dos, rien ne laisserait présager de la suite des évènements.

Alors quand il reprit la parole, Emma ne pu que sourire, le gratifiant d’un sourire reconnaissant. Sentant la tension se relâcher, elle se laissa aller à rire en baissant la tête, des larmes lui montant aux yeux tandis qu’elle écoutait Ael. Il ne lui en voulait pas, il la réprimandait même presque ! Personne de censé sur cet île n’aurait jamais agit comme cela, personne ne l’avait jamais encore fait.

Et en le regardant elle comprit. Cet enfant avait le cœur pur. Dans son innocence et sa bonté, il ne prenait pas garde au qu’en dira-t-on, ou bien même simplement aux convenances. Il semblait vouloir faire au mieux pour tout le monde, sans aucun égoïsme. Il était une bouffée d’air frais dans ce monde qui l’étouffait peu à peu, l’asphyxiait continuellement. Elle se surprit à penser qu’elle aurait aimé le garder près d’elle plus longtemps… Un peu comme un remède qu’il aurait été à son mal de vivre.


« Je n’ai jamais été à l’école ! J’avais un précepteur, enfin plusieurs, et ils n’ont jamais trouvé utile de m’apprendre à être un garçon. Je devais être une fille soignée, respectueuse et féminine surtout ! »

En repensant à son passé, elle soupira. Toutes ces convenances apprises dès son plus jeune âge pour faire honneur à son rang. Elle n’avait pas été malheureuse bien sûr ! Au contraire, elle jugeait qu’elle avait été très heureuse, mais malgré ceci, Emma se demandait tout de même quelle aurait été sa vie, si elle n’avait pas été une Aleyna.

« Très bien Ael, alors… Appelle moi Emma. »

Et comme signe de renouveau, elle lui tendit la main pour sceller ce qui allait devenir une belle amitié. La jeune femme reprit :

« Vous… Pardon Ael, je ne suis pas habituée à tutoyer quiconque. Je disais donc… »

Elle toussa, se racla la gorge comme les grand orateur, plaça ses mains dans son dos, prenant un air très solennel. Amusée par son propre manège, elle s’inclina à la manière des hommes bien-nés et sourit :

« Monsieur je serais ravie de vous inviter à ma table aujourd’hui, si bien sûr, vous accepter mon invitation ! » Elle lui fit un sourire radieux et ajouta « Et pour tout te dire, je meurs à présent de faim ! »

Cela faisait pourtant des jours que l’appétit l’avait quitté. Ael, en quelques minutes, avait déjà réussit à lui redonner le goût de se nourrir.


_________________
(Niark)

....Je ne perdrais pas Espoir....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usinedesaffectee.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il fait pourtant beau aujourd'hui [Emma Aleyna stp]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Script météo Zscripts en panne ?
» Napoleon at the Berezina : ATO fait du beau
» Maekar fait le beau sur le web...
» Walibi quand il fait beau (4/5 personnes ! )
» Il fait beau chez vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin: L'île cachée :: *~~*La Cité de Verre*~~* :: Le Monument de Verre-
Sauter vers: