Âmes de toute etnies, hommes et femmes venus de tous pays... Rejoignez l'île magique d'Ynis Witrin......
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn

Aller en bas 
AuteurMessage
Namibe Stark
Humaine
*Mercenaire*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 1000
Age : 29
Localisation : The Land of Mist and Snow
Rang : Mercenaire, Commerçante
Race : Humaine
Date d'inscription : 27/05/2006

MessageSujet: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Mer 31 Oct - 19:53

Ce post sera suivi de celui du PnJ chargé de ce groupe, veillez à respecter l'ordre qui s'instaurera au premier tour, ou au moins à ne poster qu'une fois entre les posts du PnJ, histoire de ne perdre personne. Si celui-ci juge qu'il a suffisamment attendu pour poster décide de sauter le post d'un joueur, il en a la liberté.

Soyez fairplay, pas de grobill, et surtout...

Amusez-vous bien !


Second groupe :

Cissée Ceol
Karasume Sotetsu
Delynn Aeris

vs
PnJ joué par
Namibe Stark

_________________

set sous copyright ©2008 ~Yukiran
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://niark-niark-niark.blogspot.com
Pnj
compte admin / modo
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Mer 31 Oct - 20:54



Le sang...
Cette odeur si subtile et si prégnante...
Cette odeur de mort, d'agonie...
La musique des râles et des suppliques...
Les craquements des os...
Les hurlements déchirés et déchirants...

. Le silence .

-I-
Vole vole petit démon
Ange de la mort
Cours à leur rencontre
Fais naître d'entre les morts
Zombies, squelettes et goules
Appelle tes illusions à toi
Il est l'heure de leur montrer ton sabbat
-I-

DEMOSTENE,
l'illusionniste conjurateur


Un battement d'ailes et le démon se posa un peu plus loin. Il était exactement à l'opposé de là où se trouvaient le groupe qui venait tout juste de débarquer, n'ayant d'ailleurs même pas pris conscience de leur présence. Non il était bien trop occupé à affleurer en bordure du champ de cadavre, en quête de blessés humains et démons encore agonisants. Il se penchait alors vers eux, intéressé par leur état, puis s'équipait de sa dague. Il prélevait ainsi, dans la chair encore tendue par la douleur, quelques organes, sans pour autant tuer ses victimes. Aux démons il aimait bien voler des cornes, des ailes... Ou bien, à défauts, des mâchoires, des membres. Aux humains il disséquait plutôt les reins, mettait à vif leur cage thoracique... Lorsqu'enfin il leur avait fait leur affaire, triste de ne point avoir pu régler son compte à femme ou enfant dans cette boucherie immonde, il leur tranchait, lentement mais surement, la trachée, ravi d'entendre les cartilages craquer lorsqu'ils cédaient sous le fil de sa petite arme. Sa petite arme.

Oh oui elle était petite, comparée à la faux collossale qu'il avait attachée dans le dos. Cette faux là, il l'avait volée à un paysan dont il avait dépucelé puis éventré les trois filles, disséqué la femme et égorgé le chien. Le paysan n'avait pas trop souvert de la perte...

De la faux.

Sa vie en revenche, il avait davantage souffert en la perdant.

Nostalgique, le démon se prit à sourire d'un air ému à ce souvenir, puis acheva une personne de plus lorsqu'il vit un masthodonte, plus loin, se piquer une course effrénée vers la dune au centre de la plaine sanglante. Sous ses pieds énormes, il broyait les cranes et membres des petits humains qui les avaient défiés comme s'il s'était agi d'allumettes. Intéressé, Demostène pris alors de l'altitude d'un puis deux battements d'ailes, et remarqua aussitôt une autre présence aérienne. S'agissait-il d'un ange? En tout cas, elle n'avait nullement l'allure d'un démon, et ne cacha pas au regard perçant de Démostène d'admirables attributs physiques. Sans tarder, le démon piqua droit sur la demoiselle. Sitôt qu'il fut à bonne distance, sa faux tournoyant sous ses pieds, ses ailes de chair tendue claquant comme de sombres fouets, et le regard avide, il laissa un rire lui échapper. Il brûlait de coller ses lèvres au cou tendre de la donzelle, avant de la déflorer pour, après avoir inspecté son monde intérieur, l'observer de ses propres yeux.

Ce qu'il était coquin et curieux, le petit démon !

Il remarqua bien en bas, deux personnes, deux hommes, qui les observaient tous deux, mais ne s'occupa pas aussitôt d'eux, se contentant, en guise d'avertissement, de leur balancer sur la gueule deux crânes écorchés encore figés dans la souffrance.

- Bien le bonjour ma jolie ! Que dirais-tu de petits jeux avec moi ?

Puis, arborant le plus enjoleur des sourires baveux, il s'élança derrechef sur elle.

(conformément à ce que dit le petit poème ajouté : il créé des illusions et invoque les morts. Il vole aussi, puisqu'il a des nailes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cissée Céol
Humaine
*Chevaucheuse d'Ombre*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 84
Localisation : ~Où sa témérité la porte~
Rang : Chevaucheur d'Ombre
Race : Mi Humaine / Mi Dragon
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Ven 2 Nov - 0:21

Cissée gardait vraiment un œil sur Sotetsu, car même si le courage était ce qui ‘lavait poussé à faire cette expédition, ce qui els attendaient lui faisait déjà peur à elle alors elle se doutait du sentiment intense que pouvait éprouver le garçon. Il ne devait qui plus est ne pas se douter le moins du monde à ce qui pouvait les attendre, le pire. Ainsi, elle restait le plus près possible de lui où le gardait au minimum à l’œil. Mais elle décida de voler malgré sa proposition. Elle avait par contre volontiers acceptée l’eau qu’il lui avait proposée. Elle le voyait sourire, dans un tel contexte, cela contrastait terriblement. Il semblait si naïf, pourquoi quelqu’un de si jeune devait affronter de tels évènements ? Et puis que disait elle, elle-même n’était pas si vieille que cela, elle avait grandit trop vite bien trop vite. Mais le fait était qu’elle avait de l’expérience, contrairement à Sotetsu et tout de même deux ans de plus.

Quoi qu’il en soit, ils arrivèrent vite sur les lieux de la bataille. Horrible, du sang de partout, des membres arrachés. Cissée fit quelque chose qui devait en dégouter plus d’un, même elle à la base mais elle préférait soulager ces pauvres gens, ceux qui ne pouvaient plus être sauvés. Puis voyant une activité étrange derrière tout cela et sentant les pulsations diaboliques qui se mouvaient autour d’eux, elle se précipita vers Sotetsu. Elle le tira au couvert des bois et lui dit qu’il ne devait pas jouer les héros en somme. Mais cela ne sembla pas du tout lui convenir, et il attrapa Cissée par els épaules, assez fort d’ailleurs, mais ça ne lui fit pas mal le moins du monde, pourtant elle donna un coup d’épaule qui ne le fit pourtant pas lâcher prise. IL semblait comme une coquille vide, son âme semblait avoir quittée l’enveloppe charnelle. Cissée le savait il ne supportait pas cette vision d’horreur. Puis ils e mit à parler, Elle eut soudain une envie indescriptible de le gifler lorsqu’il disait vouloir mourir pour sauver des vies.


« Espèce d’abruti sans nom tu servirais à quoi mort ! Ne me redis jamais ca sinon je t’assomme et tu n’auras plus ton mot à dire ! »

Puis il tomba en larmes sur son épaule. Elle le prit dans ses bas quelques secondes puis le relâcha. Et elle lui tira une joue et le retourna face au champ de bataille.

« Tu es prêt à être à mes ordres pour faire ça ? »

Lui demanda t-elle hargneuse, mais effrayée pour le garçon qu’elle considérait maintenant comme son petit frère. Mais soudain elle sentit des pulsations démoniaques, vraiment caractéristiques s’approcher. Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle devait faire mais tout lui indiquait que cela venait du ciel.

« Restes là défends toi au mieux je ne suis pas loin, Neïla va rester avec toi. »

Elle regarda son phénix droit dans les yeux et celui-ci partit sur l’épaule de Sotetsu. La chevaucheuse quant à elle prit son envole n’ayant même pas rangé, auparavant, ses ailes. Juste au dessus de la cime des arbres elle vit au loin, un homme, lui aussi volant, un démon qui plus est. Il lui lança une question qui pour elle n’en était pas une puisque de toute manière elle savait pertinemment qu’elle serait, quoi qu’il en soit, sa cible. Elle ne dit donc rien et vit le démon s’élancer droit sur elle. Elle se redressa alors, rendant ses battements d’aile plus réguliers pour ne pas trop fatiguer, et elle se concentra sur son feu interne. Elle le sentit monter et elle se prépara. Lorsque le démon fut assez près, elle cracha une longue flemme. Cela pouvait impressionner, elle le savait mais cela faisait aussi parti d’elle. Elle attendit de voir si son feu avait eu l’effet escompté…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karasume Sotetsu
Humain:
*Habitant de l'île*

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Dim 4 Nov - 3:28

Sotetsu était partit à ses dépends à une mission de sauvetage. D'abord pris d'une honte en cherchant le regard de Cissée et après s'être accroché avec deux de ses "camarades", le jeune garçon se laissait bercer par le rythme du chemin aquatique. Ils arrivèrent ensuite sur la terre ferme, où il revit Cissée. Elle lui demanda la permission de pouvoir chevaucher avec lui la monture. Il l'invita à venir maintenant, mais elle déclina l'offre, préférant prendre la voie des airs. Ainsi, Sotetsu, tout seul ou presque, se sentit observer intensivement par Cissée. Comme pour la détendre, il lui offrit à boire. Elle accepta. Il lui lança doucement le contenaire, et lui souria. Il était ironique de sourire alors que dans un futur proche, il allait découvrir l'horreur du monde.

Après quelques temps, ils arrivèrent devant un bien lugubre champs de battailles. Sotetsu, pour réponse, ne trouvait à faire que de gerber, en essayant de ne pas vomir son intérieur. Blanc comme la mort, il se fit soudainement attraper par Cissée, qui avait achevé auparavant des victimes de la battaille. Attiré vers les bois, Cissée demanda au garçonnet de rester à couvert. Inhabituellement chez lui, il eut une réaction violente, et attrapa Cissée par les épaules, en lui retorquant tout ce qu'il avait sur le coeur. Entre deux mots, elle lui donna un coup d'épaule, sans effet. C'est après avoir entendu Sotetsu finir son discours qu'elle devint rouge. Pas rouge d'amour, mais rouge de colère. Elle restait en silence, avant de lui dire que mort, il ne servirait à rien. Elle non plus, de toutes façons. Mais pour réponse, il ne fit que poser sa tête sur l'épaule de la jeune fille avant de se mettre à pleurer. Elle le prit dans ses bras quelques instants. Il se releva, et, reprenant un peu de sa vie, lui disait qu'il était prêt à la suivre, elle et ses ordres. Elle lui tira la joue, et avec violence, le pointa face aux cadavres.

"Je ne pense pas que tu me donnerais des ordres dans ce genre."

Il sentit soudainement comme un vent de panique. Cissée devint étrange, et regardait le ciel. Elle dit encore à Sotetsu de rester sur le côté. Neïla se posa sur son épaule, et Cissée prit son envol. Sotetsu regardait la jeune fille, impuissant. Il fallait bien se rendre à l'évidence, elle seul pouvait les prévenir du danger venant des airs. Si lui essayait, la chute lui en serait mortelle. C'est alors qu'il vit arriver une autre personne volante. Un démon ? Certainement. Sinon, Cissée ne se serait pas inquiétée. Il sentit soudainement un poids lourd lui tomber sur la poitrine. Il se fit mettre à terre par le projectile. Il regarda alors ce qui était sur sa poitrine, et vit un crâne humain encore frais. Figé par la peur, il restait là à contempler le crâne qui disait tout sans parler. Serrant les dents, il prit le crâne, le poussa sur le côté, et regarda un autre de ses compagnons qui lui aussi avait droit à son crâne. Il lui lança un regard triste, comme pour lui expliquer sa haine qu'il avait envers cet homme de jouer avec les morts. Il levait les yeux au ciel, et, le regard plein de colère, regardait Cissée se battre contre son ennemi. Il vit de grandes flammes parcourir le ciel. Il se tenait prêt à combattre. Son feu aussi était allumé. Ses deux mains et son front pouvaient maintenant éclairer le ciel gris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delynn Aeris
Humain
*Medecin*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 62
Age : 28
Localisation : Maison de Viiie
Rang : Médecin
Race : Humain & Mage Blanc
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Dim 4 Nov - 14:45

Le ciel n'était pas très dégagé. L'air était lourd. D'autant plus lourd quand Delynn sentait la présence non lointaine d'un être aussi horrible que ses agissements même. Les groupes avaient été formé et Delynn était tombé avec deux jeunes personnes. Une crainte pour lui. Il esperait seulement qu'ils n'étaient pas trop jeunes pour être sur un terrain aussi hostile et dangereux. Là n'était pas le problème, Namibe n'aurait pas pris le risque de les prendre. Les terres parcourues jusque là étaient très pauvres. Trop sèches. D'ailleurs la chaleur était pesante. Une bonne opportunité pour l'exercice de ses pouvoirs totalement contraire à l'élément ambiant.

Une odeur. Une aura.

Le jeune homme, Sotetsu, reçu un projectile annonçant le prochain combat. Un homme, ou plutôt un démon.
Jouer avec les morts. Mauvaise idée. Delynn était réticent à cette occupation irrespectueuse. Il se retourna vers ses deux coéquipiers.

-
Réglons lui son compte. Je vous laisse partir en avant, laissez moi m'occuper de votre protection.

Le mage blanc avait déjà établit le lien mental avec les deux jeunes combattants. Ainsi les dégâts physiques qu'ils subiraient seraient presque totalement absorbés par Delynn. Sans doute il souffrirait mais il disposait de plus grandes ressources de résistance que les deux ensemble. Il s'arma de son épée de glace et fixa le démon. Il comptait lancer la première offensive pour qu'il recule et pour permettre à Sotetsu et Cissée de préparer leus attaques.

- Ne perdez pas de temps. Je n'ai rien à vous apprendre par rapport à l'ennemi. Seulement, faites très attention aux illusions qu'il peut invoquer. N'oubliez pas que vous pouvez élargir vos attaques, je couvre vos douleurs.

Dit-il d'un ton extrêmement calme et posé. La situation, il la connaissait. Seul l'ennemi différé de son vécu. Une nouvelle occasion de pouvoir élargir son champ d'experience.

Il tendait le bras vers l'avant et déclenchait la première attaque. Une offensive qui avait pour but d'aveugler l'ennemi, quoi qu'il soit. Un rayon de lumière heurta l'entité démoniaque. Le tour de Delynn était passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.josyan.skyblog.com
Pnj
compte admin / modo
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Dim 4 Nov - 22:27

[Alors, petite précisions ^^ tout d’abord, je n’ai pas encore dévoilé ses pouvoirs, vous n’êtes donc pas sensé vous mettre en garde contre ses illusions. Autrement dit, vous ne pouvez pas prévoir quels sont ses pouvoirs, de moins pas pour le moment ! Ensuite, je vous demanderais de bien lire les posts des autres (par exemple, Delynn, le crâne que je t’ai balancé dessus et que tu n’as pas remarqué, ou le fait que Cissée ait donné le premier coup en me balançant des flammes) donc essayez de bien suivre le RP des uns et des autres pour éviter de dérailler, et rester cohérent. Voila j’ai finis mon laïus, je compte sur vous maintenant, à vos armes hin hin hin !]


Le démon retint un grognement en voyant que la demoiselle n’avait manifestement pas l’intention de répondre verbalement à sa provocation. Lorsqu’il s’agissait de se faire une donzelle, même s’il aurait à lui taper dessus à un moment ou à un autre, il aimait bien échanger deux mots avant. Quitte à se raconter les pires immondices, ça mettait en appétit. Au lieu de ça, elle lui balança un charmant petit souffle de feu qui le surprit, il se devait de l’avouer. S’il avait vu que le phœnix était son compagnon, il ne s’en serait pas trouvé aussi pantois, mais le piaf avait planté ses griffes dans l’épaule du gosse que la tête avait fait tomber sur son séant. Il pensait ainsi qu’il était le familier de cet enfant, mais à présent qu’il essuyait la fournaise de la demoiselle, le doute s’installait en lui. Rares étaient les fois où le démon avait un jugement faussé, et il n’aimait pas du tout cela. Par réflexe, il referma ses ailes devant lui, tombant de quelques mètres. La chute ne lui faisait pas peur, il avait de la marge étant donné leur altitude. De plus, cela lui permit d’éviter au dernier instant un rayon d’énergie balancé cette fois par l’un des deux gonzes au sol. L’attaque, cette fois, ne fit que lui effleurer l’épaule, et contrairement aux flammes qui avaient brûlé une partie de la peau de ses bras et avait roussi ses pommettes saillantes. L’homme en bas braillait des directives à ses compagnons, ce qui fait rire à haute voix le démon. En deux battements d’ailes, il s’était remis au niveau de la donzelle.
« Tu es bien muette douce créature. Je m’estime heureux de ne point devoir à des plumes le fait de voler… J’aimerais jouer encore un peu avec toi… » Il sourit, puis indiqua d’un signe de tête le mec en bas « Dis donc, l’autre en bas, là, il te tape pas sur le système ? »

Avec un haussement d’épaules, il leva la tête et expira, profondément. Un cri venu des tréfonds des Enfers lui échappa, métallique, suraigu et si perçant que les oreilles humaines devaient peiner à le tolérer. Lorsqu’il eut terminé de hurler, il abaissa un visage amusé, encore déformé par le hurlement, vers la demoiselle… Un battement d’ailes et il était tout près d’elle, sentant son odeur, la voluptueuse odeur de sa chair, tendre et chaude. D’un large geste de la main, il désigna le sol.

« Regarde, ma douce… Regarde-les s’éveiller… » Le démon attacha ensuite son regard sombre sur les deux gonzes, en bas… tout autour d’eux, le sol sembla se mouvoir, lentement. Une rumeur s’en éleva, tout d’abord ténue, puis de plus en plus puissante. En fait, ça n’était pas le sol qui bougeait, mais plutôt les cadavres qui le jonchaient. Petit à petit, certains se redressèrent, animés par la sombre puissance de la Mort. Insidieuse comme un serpent, la magie noire du démon envahissait ces organismes déchiquetés et trouvait la voie nécessaire pour les éveiller. Ainsi ils marchaient vers les deux mâles, zombies d’humains ou de démons… Une bonne vingtaine de cadavres s’était relevée, piétinant sans ménagement ceux qui n’avaient pas eu droit à un second souffle de vie, et tendaient en direction des deux seuls vivants au sol leurs mains avides… Ils avaient soif. Soif de leur vie, de leur énergie, instinctivement (car l’instinct était finalement la seule chose qu’ils possédaient encore) il la jalousaient et sentaient que leur devoir était de l’éteindre, de faire de ces deux hommes les leurs. Le démon, en haut, lança un merveilleux rire de gloire, et fit à l’homme qui avait parlé d’illusions un clin d’œil moqueur.
« Prends-les donc pour des illusions. Tu sauras en temps voulu que leurs coups, eux, n’ont strictement rien d’illusoire » Il se désintéressa ensuite de ce qui se passait en bas, les morts vivants étant désormais tout à fait libres d’agir par eux-mêmes. Il fit virevolter sa faux, le sourire aux lèvres, puis lécha celles-ci avec un ronronnement. « Que dirais-tu d’un petit combat en bonne et due forme ? »
Cette-fois ci, il ne lui laissa pas le loisir d’attaquer, après tout c’était à lui à présent. Il s’élança, ses ailes claquant de façon sonore et brutale, fit mine de lancer sa faux à la rencontre de l’aile droite de la demoiselle pour la déséquilibrer, avant de tourner sur lui-même, son attaque n’étant qu’un leurre, pour tenter de lui administrer un coup de pied dans le bas des reins, ses ailes s’étant brutalement figées pour lui offrir une seconde de suspens avant d’avoir à en battre à nouveau.

[informations sur les zombies -vos personnages n’ont pas encore connaissance de ces informations, du moins pas tant qu’ils n’ont pas combattu un petit moment leurs adversaires !!-

    1. Ils sont assez lents, plus lents qu’un humain, mais peuvent courir un peu
    2. Ils n’ont pas peur des coups, ne les évitent pas
    3. Ils ne peuvent pas mourir, quel que soit leur état ils se relèveront pour combattre
    4. Ils ont une force colossale, ils touchent difficilement une personne rapide, mais quand ils touchent, ça fait très mal
    5. Ils aiment bien mordre, faites gaffe ça rend malade (mais ça tue pas, et ça transforme pas en zombie, juste un malaise)

Je compte sur vous pour ne pas jouer les grobills, et la faire genre « je suis trop fort je balance un coup et y’en a plus » ils ont des handicaps, ceux que j’ai cité, mais je ne veux pas vous voir sauter les obstacles comme si de rien n’était, ça serait franchement lassant, pour vous et pour moi.
Sur ce bon appétit niahahaha]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cissée Céol
Humaine
*Chevaucheuse d'Ombre*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 84
Localisation : ~Où sa témérité la porte~
Rang : Chevaucheur d'Ombre
Race : Mi Humaine / Mi Dragon
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Lun 5 Nov - 2:13

Cissée s’était entièrement mise dans son boulot de chevaucheuse. Elle voulait jouer la discrétion et rester indépendante tout en surveillant le jeune garçon qu’elle avait une fois sauvé de la noyade. Mais viola, maintenant il était au milieu d’un champ de bataille, devant un spectacle ignoble. Portant il fallait affronter cette vision, aider ceux qui pouvaient l’être et achever els blesser trop graves pour abréger leurs souffrances. Mais cela était difficile, surtout pour un garçon de son âge et sans expérience.

Elle s’énerva un peu contre lui, pour le réveiller et lui faire prendre conscience de la situation, mais elle s’en voulu lorsque lui tirant la joue elle lui avait montré les morts. Elle était rude peut être, amis lui ne se rendait pas compte. Il était peut être fort au combat maintenant, amis l’esprit et les tripes n’y étaient pas du moins Cissée ne le ressentait pas. Au contraire, lorsqu’elle écoutait ses pulsations, c’étaient celles de la peur. Mais à elles se mêlèrent des battements de cœur qui n’appartenaient pas à un être humain. De suite, la jeune fille le va la tête et prit son envol donnant des dernières instructions au garçon. Elle lui laissa aussi son amie, Neïla.

La haut, elle vit cet être volant, répugnant immondice de déchet démoniaque qui volait vers elle et jetait au passage des crânes humains sur Sotetsu et un autre homme qu’elle reconnut comme étant Delynn Aeris, le médecin de l’Ile. Mais il était répugnant ! Même pas la peine de répondre à ses provocations, uniquement là pour la déstabiliser. Non elle ne se laisserait pas faire, alors elle lui balança carrément une longue flamme. Visiblement cela avait surpris la créature ailée, et l’avait même brûlée. Cissée fut satisfaite, néanmoins, à présent elle devait attendre avant de relancer une flemme par la bouche, moment où elles étaient le plus dévastatrices. Mais que fallait-il faire maintenant ? Aucune idée, en vol ses capacités étaient amoindries. C’est alors qu’elle vit un rayon énergétique traversait son champ de vision. Certainement lancé par Delyn. S’était bien joué bien que cela ne toucha que très légèrement le démon vorace qui était devant elle. Elle vit remonter alors que des voix parvenaient à leurs oreilles. Le démon lui parla de nouveau lorsqu’il se fut replacé sur le même niveau qu’elle. Cette fois elle ne pourrait tout de même l’ignorer. Puis il était tout de même toujours bon de s’amuser un peu.


« Mon mutisme est reposant. » Puis elle suivit le regard du démon « Quand à cet homme, non il ne m’agace pas contrairement à toi ! »

Oh oui il l’énervait rien que de part sa présence. Il était là et elle aurait pu être tranquille dans son lit sans lui. Tout comme els autres d’ailleurs. L’idée de Delynn par conter avait eu des effets des plus nocifs. Des morts vivant émergèrent tout autour d’eux, ne laissant place plus qu’au doute. On en savait pas comment ils pouvaient agir, et Cissée qui aurait voulu venir en aide à ses amis était retenue par le démon qui venait de créer ces choses. Elle observa le monstre, et l’espace d’un instant calcula ses possibilités. Minces, et en nombre très restreint. Elle plongea alors à toute vitesse vers le sol, parla à Neïla qui était sur l’épaule de Sotetsu et remonta en flèche. Faisant face, de nouveau à Démostène. Il était dispersé, un peu trop à son gout d’ailleurs. Le bas, elle, en bas, elle, il ne semblait pas vouloir choisir. Ah ? Finalement si. IL voulait un combat à la loyal, tiens cela la faisait bien rire.

« D’accord, à la loyal, sans magie ! »


Elle sortit son Elendhil de son fourreau et se mit en garde. Elle devait gagner du temps le temps que son phénix accomplisse sa mission.

« Quel effet ca fait de se faire brûler la caouane par une simple fille, sale démon ? »

Puis il attaqua directe. L’aile droite ? Oups, on esquive. Crotte s’était une feinte, il lui toucha ainsi les reins à l’aide du pied. Etrange tactique. IL était immobilisé, bon moment pour riposter. Elle prit de la vitesse, vola et après une pirouette , un retourné arrière plus précisément, elle lui asséna un coup de lame sur le fessier droit. Elle reprit alors de la vitesse et augmenta son altitude, gardant bien le monstre dans son champ de vision. Elle se demandait si elle devrait attendre longtemps Neïla. Bientôt, oui, soudain elle vit une grande flamme parcourir le sol, renversant quelques uns des démons attaquant Delynn et Sotetsu.. Elle avait accompli sa mission pour aider les deux garçons…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Delynn Aeris
Humain
*Medecin*

avatar

Masculin
Nombre de messages : 62
Age : 28
Localisation : Maison de Viiie
Rang : Médecin
Race : Humain & Mage Blanc
Date d'inscription : 07/07/2006

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Lun 5 Nov - 14:09

Cissée avait pris les choses en main. Delynn restait en retrait pour couvrir ses dégâts quand une multitude de zombies firent leurs apparitions. La tache venait de se corser légèrement. Il portait son regard toujours vers sa coéquipière. Elle semblait en mesure de se débrouiller, Delynn passait à l'attaque pour éviter de se faire déborder. Des zombies.

Il n'y avait pas pire en matière de résistance. Delynn avait l'idée juste de retarder l'échéance en gelant les ennemis. Et peut être la solution viendrait de là. Une fois gelés, ils se retrouvaient totalement à sa merci. Un coup d'épée suffirait donc à les faire voler en éclat. Le jeune garçon Sotetsu ne semblait pas réagir. Peut être paralysé par la tournure des évènements. Delynn tendait le bras vers la dizaine de zombies se précipitant vers le jeune homme. Des pointes de glace traversaient le sol et l'ennemi de bas en haut. Son plan était pour le moment ok. Les zombies étaient sur place, mais la couleur glacée des pointes viraient au vert poison. Finalement, ses tentatives étaient mises à mal. Il distribuait quelques coups d'épées pour envoyer valser plus loin les êtres putrides qui lui faisait face. Pendant ce temps , Cissée les avait aidé avec une traînée de feu qui repoussait l'avancée. Pas de doute, Delynn et Sotetsu étaient en mauvaise posture.

-
Allez, montres nous de quoi tu es capable ...

Il s'adressait au jeune homme toujours inerte, d'une voix saccadée par le stress montant. Delynn soufflait, et retrouvait enfin son calme. Il leva l'épée vers le ciel et la planta séchement dans le sol, provoquant une onde de choc assez puissante pour les repousser à nouveau. De toute évidence, Delynn ne pourrait pas agir comme ça pendant des heures. Il avait bien besoin de l'aide de Sotetsu.

Un moment d'inattention. Le noir complet.

Delynn fut projeté dix mètres plus loin. Après plusieurs tonneau, il était là étendu et sans réaction. Il avait pris un coup de marteau pleine hanche. Delynn se relevait et la douleur avait quitté le corps du mage blanc. Ce coup de massue l'avait un peu sonné. Tout en gardant son sang froid, il se rua vers le broyeur au marteau et lui asséna un pur coup d'épée pleine gorge. La tête roula quelques mètres plus loin, le corps n'avait pas bougé.
Delynn frappa le torse du pommeau de son arme. Seulement, la tête était en train de rejoindre le corps du zombie. Delynn était agacé. Il se frayait un chemin vers la tête en donnant une distribution totalement gratuite de coups de lame. Maintenant qu'il fut devant ce crâne dénué de toute intelligence, il l'écrasait puissamment du pied. Horrible craquement.

Un de moins. A ce rythme, Delynn ne tiendrait pas jusqu'au soir. Il devait bien être midi.

Il leva les yeux au ciel pour voir si Cissée tenait le coup. Certainement que oui, et plus que mieux. Delynn n'avait encore pas ressenti de fortes douleurs subies par le corps de la jeune femme. Tant mieux. Sotetsu était loin de lui. Le médecin décidait de ne pas le rejoindre. La route était barrée de toute manière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.josyan.skyblog.com
Karasume Sotetsu
Humain:
*Habitant de l'île*

avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 05/09/2007

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Lun 5 Nov - 23:24

Cela va faire depuis maintenant quelques temps qu'ils étaient arrivés devant un spectacle maccabre. Pas indifférent, Sotetsu s'aggripait sur Cissée qui cherchait à le laisser de côté. Suite à sa réponse, elle lui prit la joue avec force. Il répliqua encore, mais cette fois-ci n'eut aucune réponse. Quelques fois, Delynn les regardait. Alors que Sotetsu marchait (presque) tranquillement, il reçut un crâne humain de plein fouet, le mettant à terre. Delynn semblait ne pas se l'être reçu. Alors, Delynn s'adressa à Sotetsu. Soudainement, le garçonnet se sentit bizarre. Une étrange sensation parcourait tout son corps. Il ne savait ce que représentait tout cela. Pendant ce temps, Cissée s'envola, laissant Sotetsu avec Neïla. Il regardait attentivement Cissée se battre contre le démon. Alors qu'il se préparait au combat, elle cracha des flammes. Elles avaient visiblement touché en plein dans le mille: le démon tombait. Cependant, le rayon de Delynn fut évité de justesse. Cela signifiait que le démon était encore vivant. Delynn donnait d'étranges consignes à Sotetsu et Cissée, faisant rire le démon maintenant stabilisé devant la chevaucheuse.

"Invoquer des illusions, tu aurais une explication d'avancer des propos pareils ? Si ce n'est qu'une hypothèse, je veux bien te croire, par contre..."

A peine eut-il fini qu'un cri surraigue se fit entendre. Entendre jusqu'à briser les tympans du jeune garçon, qui avait pourtant les oreilles bouchées. A quatre pattes, il attendit que tout cela cesse. Il se releva, avec un horrible bourdonnement dans les oreilles. Il se sentait mal. Très mal. Il n'entendait vraiment rien, et avait du mal à tenir en équilibre. Cissée piquait droit sur le jeune garçon, et sembla chuchoter quelque chose à Neïla. Son équilibre se perdait au point qu'il ne se rendait même pas compte que le combat avait déjà commencé... il leva sa tête auparavant baissée, la tourna légèrement, et vit Delynn se battre avec des morts-vivants. Sotetsu, surpris, laissa échapper un cri. Le phénix utilisa son feu légendaire en envoyant valser quelques ennemis, et les lèvres de Delynn bougeaient. Mais Sotetsu n'entendait rien. Il lui dit fort pour s'entendre lui-même:

"Je n'entends plus rien !"


En guise de réponse, Delynn planta son épée dans le sol, provoquant une onde de choc qui repoussa ses adversaires. Sotetsu tomba sous le coup. En temps normal, pour un coup ne lui étant pas destiné, il serait resté inerte. Mais ses problèmes auditifs ne lui permettaient pas de rester en équilibre plus longtemps. Il s'appuya contre le sol, essayant de se relever de toutes ses forces, sans succès. C'est alors qu'un fantastique coup de pied l'a envoyé s'écraser contre un arbre. Etrangement, il ne sentait rien, ou presque. Il essaya de regarder Delynn, et le vit courber en deux, se tenant le point précis où Sotetsu avait été frappé. Ce pourrait-il que... ?

"Delynn ! Ne me dis pas que... ?"


L'étrange sensation que ressentait Sotetsu dans le début du combat était en fait un lien qu'avait établi Delynn...
Cependant, un deuxième coup vint lui couper ses pensées. Un coup de poing, extrêmement bien placé au niveau de la machoire. Encore une fois, il ne ressentait presque rien. Il y avait seulement son problème d'équilibre, le faisant retomber. Il se leva aussi vite qu'il le pu, et donna un coup de poing aussi puissant que celui d'un démon plutôt bon en combat... qui n'avait pas d'effets sur le monstre. Il perdait non seulement de l'équilibre, mais aussi de la force ! Il ne pouvait continuer à ce train ! Il redonna un coup désespéré. Cette fois-ci, le mort-vivant tomba. Sotetsu, avec le peu d'équilibre qu'il possédait à présent, regardait autour de lui. Il était encerclé... il n'y avait plus qu'une solution. Il sortit le poignard qui était source de son pouvoir, et créa un bouclier qui l'entourait complètement. Les boucliers étaient trop faibles pour tenir longtemps les coups des zombies. Il pouvait en créer à la suite une bonne dizaine, équivalant à peu près à 15 minutes. Le premier bouclier se brisa. Il en recréa un deuxième, du plus vite qu'il le pu. Il devait reposer ses oreilles. Par chance, le bouclier ne laissait pas passer de sons. Sauf le bruit de son craquement. Il lia ses deux mains, et pria pour qu'il puisse être en état de combattre le plus vite possible. L'intérieur du bouclier était devenu presque complètement noir par la faute de la masse organique des zombies qui ne laissaient passer que quelques petits rayons de lumière. Il pouvait juste continuer à regarder ce que faisait Cissée, en continuant à créer ses boucliers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pnj
compte admin / modo
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Mar 6 Nov - 0:49

[je préviens dessuite, le post est trash ^^ Si vous êtes choqués, veuillez m'en excuser lol Me suis laissée aller à du dégueu pour une fois hé hé]


Le démon n’accordait pas la moindre importance à ce qui se passait en dessous. Il était totalement absorbé par son combat aérien avec la petite demoiselle. Celle-ci était à croquer, et il espérait grandement pouvoir en faire quelque chose avant de la faire glisser dans le royaume des morts. Que pourrais-je bien glisser en elle avant de mettre fin à nos jeux ? Une lame ? Ou bien nos jeux seront-ils plus affriolants et originaux que cela ? Ce qu’il aimait combattre les femmes ! Durant le combat qui avait précédé, lors de leur affrontement avec les forces humaines liguées contre eux, il avait déploré l’absence de celles-ci, et donc la privation de petits jeux pervers qui l’excitaient tant. La demoiselle, pour une fois, répondit à sa provocation. Le démon ne retint pas un large sourire, si large d’ailleurs qu’il en était inquiétant, et prit une courte inspiration après la réponse qu’elle lui fournit. « Qui parle de simple fille ? » demanda-t-il d’une voix enjouée. « Toutes celles que je croise sont particulière, et particulièrement humiliant est le sort qui leur est réservé » Il prit une seconde pour réfléchir « Enfin, peut-être aimes-tu les chaînes, les fouets, servir des plateaux à un maître implacable, livrée à ses plus dégradantes envies ? » Et sur ce il attaqua. Le but de sa combinaison fut atteint, et il la propulsa un peu plus loin d’un violent coup de pied dans les reins, heureux de la voir peiner dans son vol. Mais son attaque, c’était inévitable, l’immobilisa un instant, instant qu’elle mit à profit pour venir lui entailler le popotin. Sacrilège ! Il sentit une douleur désagréable envahir son séant, si bien qu’il étouffa un hoquet de douleur pour, dans un nouveau claquement, faire face une fois de plus à son adversaire. Alors elle avait envie de coups bas ? Fichtre donc elle en aurait. Le démon lui sourit, puis sembla se dandiner en l’air, sa faux tournant toujours au rythme régulier de ses battements d’ailes. Il finit par ouvrir des bras accueillant, puis battit de ses ailes pour se propulser de coin en coin, tout autour de Cissée, laissant à chacune de ses pauses une réplique de lui-même. Une fois une demi-douzaine de répliques créée, le démon les fit voler à l’unisson, joyeusement, autour de Cissée, afin de se placer dans son dos. Là, il resserra l’étau autour d’elle, les répliques faisant mine de l’attaquer, lui compris, avant de glisser en un éclair son bras sous le cou de sa proie pour la plaquer à son torse. Les ailes de la jeune femme étaient immobilisées. Le démon ne se gêna pas pour promener sur le torse appétissant de son adversaire une main avide, de l’autre menaçant son ventre de sa faux, et approcha sa bouche de son oreille pour la mordre voluptueusement. Avec des rires décalés et grouillants, les répliques se dissipèrent une à une, jusqu’à ne laisser plus que le couple aérien. Les ailes de Démostène battaient langoureusement, les soutenant tous deux sans le moindre problème. « Alors, ma douce petite poupée de chiffon ? » Lui glissa-t-il dans l’oreille d’une voix suave. « Que vas-tu faire, maintenant que tu te trouves à ma merci ? » Pour appuyer ses propos, il pressa un peu son ventre, sa poitrine, et lécha sans honte la nuque si délicate de la demoiselle. Oh oui ils pourraient s’amuser, tous les deux… Si elle lui avait entaillé le postérieur, lui ne réservait pas au sien une simple entaille.

En bas, c’était un combat tout à fait différent qui se déroulait. Les stupides zombies attaquaient sans relâche les deux hommes, frappant lorsqu’ils étaient à portée, se relevant des coups qu’ils leur portaient avec une inlassable volonté de chair animée. Le feu fit parmi eux pas mal de dégâts. Certains se relevèrent, moins touchés par les flammes que par le souffle qui les avait accompagnées, d’autre se redressèrent en feu, torches ambulantes prêtes à attaquer, mais d’autres, trop toucher pour pouvoir encore se déplacer, restèrent au sol, inertes. Cependant, ces derniers étaient plutôt rares, et il fut très difficile aux deux seuls hommes de réduire leur nombre. Lorsque finalement ils furent retranchés derrière un bouclier créé par le gosse, les corps sans vie s’agglutinèrent contre ce dernier, le faisant céder à plusieurs reprises. IL ne restait tout au plus qu’une douzaine de zombie et de lyches debout, mais ceux-ci semblaient particulièrement robustes et décidés à en finir avec ces deux êtres vivants. Leur râle s’intensifia lorsqu’ils perçurent à nouveau cette vie, derrière le globe, alors qu’une fois encore celui-ci se fissura. Mais cette fois, ils sentirent derrière lui une énergie nouvelle, qui grandit encore leur appétit de chair humaine. Comme les papillons sont attirés par la flamme, aux n’aspiraient qu’à ravir à cet homme, gorgé de vie, et à cet enfant dans la fleur de l’âge tout ce qu’ils avaient de chaleur. La Sente de la Mort s’insinua tout près d’eux… Aux deux hommes d’y réagir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cissée Céol
Humaine
*Chevaucheuse d'Ombre*

avatar

Féminin
Nombre de messages : 84
Localisation : ~Où sa témérité la porte~
Rang : Chevaucheur d'Ombre
Race : Mi Humaine / Mi Dragon
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   Jeu 8 Nov - 20:35

Quelle étrange tournure que cela prenait. Cissée n’était pas vraiment lasse des combats, bien qu’elle s’en serait passé comme tout le monde, mais elle en avait assez des démons bavards et sans cervelle, et bien souvent pervers. L’exemple était encore là ! C’était à elle que cette immonde créature s’était attaquée, pas à Delynn ou à Sotetsu. Ils avaient vraiment une tare notable. Elle le voyait dans son regard qui plus est, un regard insidieux et intéressé. IL ne fallait pas pour autant qu’elle oublie le combat et ses compagnons au sol. Ils s’étaient pris ce qui lui avait parut être des crânes humains, mais elle douta que le démon en reste là. Et, en effet, il poussa alors un hurlement, déchirant qui ne provoqua pas une douleur aussi prononcée que chez le garçon qu’elle protégeait. Elle avait juste eu un petit mal de crâne et avait été un peu secouée. Surement que son sang de dragon l’aidait quelque peu. Mais au delà de cela, elle fut heureuse d’apprendre qu’elle savait encore se servir de son feu intérieur et elle brûla, de ce fait de façon respectable, le mangeur d’hommes. Elle n’aurait cependant pas d’autres occasions ou très peu et elle ne pouvait pas se resservir de son pouvoir avant un moment.

En bas, elle surveillait comme elle le pouvait ses compagnons, ayant remarqué que Sotetsu avait était rejoint par le médecin de l’île. C’était peut être mieux ainsi car il pourrait un peu protéger le garçon à peine âgé de quinze printemps. Mais il avait aussi l’air de vouloir faire le héros, ce qui ne plaisait pas vraiment à Cissée, surtout quand tant de vies étaient en jeux. C’est ainsi qu’elle piqua une tête pour parler à Neïla, mettre une stratégie en place avec son aide, puis revint vers le Démostène. Et là, le combat commença pour de bon. A la loyale, sans magie, uniquement à ‘laide de son corps, de ses armes et de ses sarcasmes. Ce dont Cissée ne se priva pas le moins du monde. Il surenchérit d’ailleurs. Elle n’aimait pas ce jeu, et le laissa parler sans même lui répondre, restant le plus possible concentré sur ses gestes. Elle eut raison de faire ainsi car il attaqua tout de suite, ne laissant pas de répit pour une éventuelle réponse. Elle se fit tout de même bien jeter par le coup qu’elle reçut aux reins. Une douleur perçante lui prenant ainsi toute la colonne l’espace de quelques instants. Mais elle était résistante, et elle profita des on instant de faiblesse qui suivait l’attaque pour elle-même porter un coup, qui arracha au démon, et pour sa plus grande satisfaction, un cri de douleur. Elle l’avait certainement mis de mauvais poil et il deviendrait peut être plus redoutable elle devait donc faire attention, plus que jamais et suivre ses battements cardiaques pourrait peut être l’aider.

Elle sentait les pulsations accélérer, et le démon bougeait étrangement, balançant dangereusement sa faux. Quel instrument de combat barbare ! Il ne pouvait pas prendre une épée comme tout le monde ? Puis il fallait qu’elle tombe sur le débile et le plus loufoque du coin ! Voilà qu’il ouvrait des bras accueillant comme si elle allait lui faire un câlin. Elle était désespérée plus qu’autre chose. Mais non elle s’était méprise, des répliques commencèrent à l‘entourer, et à resserrer le cercle faisant mine de l’attaquer sans jamais le faire. Elle ne sentait pas de battements, la plupart du temps, excepté…derrière elle. Trop tard il ‘lavait choppé. Elle fit de suite attention, à ses ailes d’une part et à la faux d’autre par qui menaçait son ventre nu. Pourquoi n’avait elle pas mise son armure en écailles de dragon, elle n’aurait pas eu à craindre une lame ! Le destin fait vraiment mal les choses ! Et voila qu’il la tripotait et la léchait et lui mordillait l’oreille, amis qu’elle horreur ! Cela la répugnait ! Jamais elle n’avait subi cela. C’est pourquoi elle ne savait que faire, ses bras pendant le long de son corps, inertes, incapables de prendre une décision pour elle. Ce qui était sûr, c’est qu’elle prendrait un bon bain lorsqu’elle renterait car elle rentrerait chez elle et reverrait son fère, sa sœur et Vart et ses autres amis.

Poupée de chiffons ? Que ces mots étaient étranges sortant de la bouche d’un tel énergumène, mais il ne fallait pas se laisser défaillir et s’abandonner à la peur ou quoi que ce soit d’autre elle devait réfléchir. Soudain la lumière se fit. Son épée pendait le long de sa jambe droite et ses bras n’étaient pas enserrés dans ceux du démon. Mais pour accomplir son action elle devait divertir le démon. A l’aide de sa main gauche elle toucha la cuisse de Démostène et se fit soudain aguicheuse, elle remonta vers son aine, puis redescendit. Elle se trémoussa contre lui, et lorsqu’elle le sentit peut être plus détendu, elle tortilla sa main droite, tourna la garde d’Elhendil dans sa paume afin que la lame se dirige vers le haut, inclina légèrement le tout et frappa le démon au niveau de la hanche. Enfin elle se carapata comme elle put hors de l’étreinte de la créature, revenant en position de combat, et resta sur ses gardes.


En bas, elle ne savait pas vraiment ce qu'il se passait, mais Cissée y donnait un coup d'oeil le plus souvent possible. Elle voyait que Sotetsu se débrouillait avec des boucliers de faible intensité mais au moins cela leur accordait du temps. Elle ne pouvait pas les aider, pour l'instant. Elle remarqua que les morts vivant se pressaient tout autour du mur énergétique, amis ils étaient moins nombreux. Naïla en avait surement brûlé quelques uns. Ce qui tira un petit sourire à la chevaucheuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupe 2 : Cissée, Sotetsu, Delynn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Multimédia] Nouvelle musique du groupe Cryoshell
» Groupe des Forges
» Le groupe de prière Berrichons vous invites.
» quel est ce chanteur(euse)/groupe?
» Groupe F : Brésil, Croatie, Australie, Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin: L'île cachée :: *~~*En Dehors de l'Ile*~~* :: Scénarios :: Archives :: second scénario : Dans la Gueule du Loup-
Sauter vers: