Âmes de toute etnies, hommes et femmes venus de tous pays... Rejoignez l'île magique d'Ynis Witrin......
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau monde

Aller en bas 
AuteurMessage
Lily (Smith)
Nymphe
*Guérisseuse*
*Apprentie Meneuse de la Barque*
Lily (Smith)

Féminin
Nombre de messages : 82
Localisation : Avec la nature
Rang : guérisseuse/ apprentie meneuse de barque
Race : dryade
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Un nouveau monde   Ven 20 Juil - 1:07

Suivant les indications que lui avait donné le résident de l'île qui était venu sur le continent, Lily poursuivait son chemin vers le lieu de l'embarcadère. Lorsqu'elle vit au loin, les berges du lac, son coeur s'accéléra d'excitation mais aussi de soulagement. La sensation que la dryade ressentait était vraiment étrange. 0 la fois de la béatitude, amis aussi de le peur face à l'inconnu. Elle allait définitivement quitter son monde, qu'elle avait d'ailleurs fuit depuis bien longtemps mais le fait était qu'avec ce que ses parents lui avaient racontés de cette île, elle ne savait pas si elle aurait le courage de revenir un jour sur le continent. EN effet, sa mère en avait fait de nombreuses éloges, nommant souvent cette terre "le nouveau havre de paix des être purs". Ainsi, paisiblement, communiant avec les arbres sur son passage pour se donner de la force, Lily se dirigea vers ce qui devait être l'embarcadère. ne voyant rien ni personne, elle s'assit, repliant les genoux sous son menton et les entourant aussi de ses bras .

"Quel est mon destin à présent? Que vais je faire? Les gens sont il gentils?"


Autant de questions que se posait la jeune nymphe. Elle avait tout quitté par obligation. Elle n'avait plus d'attaches, plus d'êtres qui lui étaient cher, en un éclair elle avait perdue ses amies, ses parents son frère et sa soeur. Et à présent elle était à des kilomètres d'Aldérante pour honorer l'une des dernières volontés de ses parents et pour vivre pour eux. Et pourtant, malgré toute cette tragédie, Lily attendait patiemment scrutant l'horizon tout en souriant, espérant voir la barque qui l'emmènerait vers l'île cachée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-arene.forumotion.com/
Miyu
Humain
*Meneur de la Barque*

Miyu

Féminin
Nombre de messages : 238
Age : 30
Localisation : ¤ Partout ¤
Rang : ~~Meneur de Barque~~
Race : humain (oui oui ^^)
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Ven 20 Juil - 2:13

Et l’Aube se lève.

« YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAWWWN »

Tel est le rugissement matinal du Miyu.
Espèce fort intrigante, le réveil du Miyu suit un rigoureux rituel.
Tout d’abord il commence par étirer chaque partie de son corps.
Ainsi il s’assure du bon fonctionnement de chacune.
Cela le rassure d’emblée quant à la journée à affronter.
Une fois étiré dans tous les sens possibles à un corps humanoïde,
Le Miyu se redresse et se rend face à son miroir.
Après une toilette, il arrange les quelques mèches dérangées par…
Ses ébats rêvés.

A moins bien sur que l’une de ses congénères ne s’étire à sa suite.
Chose fort rare, il faut malheureusement bien en convenir.
Mais comme il ne désespère pas de prolonger la suprématie de son espèce,
Cet individu attache à son apparence un goût et une attention extrême.

Frais et dispos il est temps pour lui de se glisser dans son pantalon,
Puis ses hautes bottes d’un blanc pur, imperméables à l’eau vaseuse du lac.
Torse nu le Miyu déambule fièrement dans son logis à 15 Rin la nuit
Avant d’enfiler un haut près du corps et un imper en vinyle du même blanc.

Derrière la porte il saisit les rames et c’est ainsi qu’il s’en va
Effectuer sa mission, son travail.
Le début de la journée d’un spécimen haut en couleur.


Merde j’les ai oubliées

Mais le voila qui rentre à nouveau dans la chambre numéro 5 de l’auberge d’Ynis pour y récupérer ses précieuses lunettes d’aviateur.

~*~*~
* *


A peine le jeune meneur de barque azurin avait-il déposé à terre un nouveau venu sur l’île que déjà il devait repartir en chercher une autre. Ces derniers temps, il avait beau chercher et forcer l’imagination, il lui restait quelques questions existentielles. Lesquelles traversèrent d’ailleurs son esprit à cet instant précis. Mais qu’est-ce qu’ils foutent les autres meneurs… ? Y’a une maladie qui les cloue au lit dans l’eau où ils sont devenus hydrophobes ? Ainsi que : Quand est-ce que ces démons auront fini de nous envoyer leurs victimes éplorées, que je m’autorise une sieste ?! Irresponsable le meneur. Diantre oui qu’il l’était ! Irresponsable plutôt de l’ignorer. Par chance, il était de notoriété commune au sein des têtes à saluer ici que le jeune homme faisait ce métier à la fois par nécessité et par plaisir. Il se souvenait alors de son entrevue avec Emma Aleyna. Celle-ci n’avait pas tout à fait saisi ce qu’il lui demandait, mais sitôt qu’elle comprit qu’il désirait apprendre comment devenir meneur de barque, elle l’avait jeté dans les pattes du vieil homme en tant qu’apprenti. A vrai dire, sitôt son premier pas sur l’île, sitôt qu’il poireautait à l’embarcadère en attendant que le meneur rodé Arian vienne accueillir son charmant petit postérieur dans sa barque, Miyu avait su qu’il en accueillerait lui aussi dans la sienne.

Pour l’heure, les rames gisaient au fond de la barque comme des fauves endormis. Il n’en avait évidemment pas besoin. A quoi bon se crever la santé à ramer lorsqu’on pouvait d’une légère caresse mentale faire jouer les hors bords à une coquille de noix ? Ennemi du moindre effort le meneur, alors plongé dans la brume pour rejoindre pour la seconde fois consécutive de la journée l’embarcadère, le meneur agitait ses petits doigts pour en faire les baguettes qui conduiraient le petit orchestre immatériel. Il ne s’agissait ni d’une métaphore ni d’une image. Sa maîtrise, portée à son plus haut point, de la télékinésie lui permettait de conduire l’embarcation sans même regarder la direction qu’elle prenait, et cela tout en construisant avec la brume et ses petits doigts de bonhommes d’eau en suspension pour les faire jouer en rythme à la manière de petits automates de bois. Dieux qu’il aimait ce pouvoir. Lorsqu’il jouait ainsi, il avait l’impression que la télékinésie lui serait toujours plus utile qu’à n’importe quel guerrier voire qu’à n’importe quel bon samaritain voulant aider son prochain. Ce pouvoir était pour lui un objet d’art. Il était pour lui l’archer du violoniste et les touches d’un piano. Le transformer en vulgaire outil à faire le bien, ou pire, en arme, répugnait l’esthète et chantre de l’inutilité qu’était Miyu. Oui, rien de plus précieux à ses yeux que l’inutile et l’amusant.
Pour agrémenter la scène il fredonnait un air de Vivaldi, sur lequel il faisait se tortiller en rythme ses personnages. D’habitude il reconstituait dans la brume des acteurs de théâtre No, parce qu’il aimait bien les voir se taper dessus dans leurs kimonos, mais aussi parce qu’ils le replongeaient dans son Japon encore si vif en lui. Mais pour cette fois il avait envie d’exprimer son immense talent et sa finesse musicale avec les grands opéras d’Europe.
Mais trop vite à son goût la brume se raréfia et ne fut plus à même d’alimenter son orchestre. Le meneur se redressa alors, sa capuche blanche sur la tête, ne laissant échapper que quelques mèches venues onduler sur les énormes lunettes noires qui masquaient son regard.
L’embarcadère. Comme prévu. Il était un peu triste d’y être parvenu aussi facilement. Cela montrait bien qu’il avait cette routine, à présent, et qu’elle lui permettait d’agir machinalement. Cette idée lui arrachait des frissons d’effroi terrible. Le Miyu, coincé dans la routine, ne pouvait plus ni se nourrir avec joie, ni s’amuser, ni batifoler pleinement. Ce qui engendrait les problèmes que vous savez. Comme les marmottes en captivité…

Bref, toujours était-il qu’il y avait déjà sur l’embarcadère une petite demoiselle toute regroupée. Il devait s’agir de celle qu’il venait chercher. Alors le meneur frétilla un peu pour se réveiller et, son sourire commercial aux lèvres, longea l’embarcadère, de profil à elle. Il porta son regard sur ce petit visage de porcelaine, ravi, tout du moins en apparence, puis claironna :
« Aloha Lily Smith » Il adoooorait ça. Appeler de parfaits inconnus par leurs prénoms était pour lui vecteur d’un incommensurable sentiment de pouvoir. Et puis, ça surprenait toujours. Sachant qu’eux, ils fallaient qu’ils attendent la seconde partie de la phrase pour connaître son identité. « Takumi Miyu ! Je suis le moine envoyé à vous pour vous conduire en ce havre de paix qu’est Ynis Witrin » Un parfait mono de colonies de vacances. Après une petite révérence, il sauta à l’eau, ses bottes le protégeant de l’humidité et son imper flottant un peu autour de lui, puis, tenant la barque d’une prise télékinétique qui ferait que pas même à l’instant où la demoiselle y mettrait les pieds, elle ne bougerait, il la salua plus proprement et lui fit signe d’embarquer.

_________________

doublette de Namibe
¡¡ Catch me !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily (Smith)
Nymphe
*Guérisseuse*
*Apprentie Meneuse de la Barque*
Lily (Smith)

Féminin
Nombre de messages : 82
Localisation : Avec la nature
Rang : guérisseuse/ apprentie meneuse de barque
Race : dryade
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Ven 20 Juil - 22:20

Après plus d'une heure d'attente, les yeux grands ouverts de peur de louper le meneur de barque, Lily vit au loin, un bateau...ou plutôt une barque, arrivée vers la berge du lac. Lorsqu'il fut assez près, elle remarqua que c'était un garçon qui était à son bord. Il avait les traits fins, et une chevelure bleue azur. Il était beau....Mais Lily ouvrit soudain des yeux ronds, voyant que le garçon ne ramait pas pour faire avancer l'embarcation. Sans doute était-ce l'un des dons qu'il possédait. Ou peut être était-ce la barque elle même qui était ensorcelée?

Se plaçant alors près de l'embarcadère, il la salua, l'air ravi. ...Hop, une autre paire d'yeux ronds. Ce parfait inconnu savait son nom, et même le nom de famille qu'elle empruntait sur le continent. Comment cela était i possible?...Lily commençait à avoir mal à la tête et regrettait qu'il n'y ait que de l'eau et pas d'arbres ou de plantes pour l'apaiser. Cela faisait trop de mystères et de questions en une seule apparition et en quelques secondes. Le meneur de barque, après l'avoir moult fois surprise, se présenta enfin. Il se nommait donc Miyu. Elle n'aimait pas les noms de famille, trouvant cela superflu. de plus à Aldérante, chacun s'appelait toujours par son prénom, les noms de familles n'existant pas chez les nymphes.


"Enchantée Miyu!"


Puis avec une grâce plus que féline, Lily monta à bord de la barque qui restait à la même place alors que le garçon ne la tenait même pas. par quel miracle? Il n'était même pas venue à l'idée à Lily que le jeune meneur de barque savait maîtriser la télékinésie...

"puis je vous poser une question?...Comment connaissait vous mon nom?"


Sa voix était douce et mélodieuse, emportant presque vers d'autre flots l'interlocuteur. Elle était angélique. Patiemment, s'installant avec beaucoup de finesse, Lily attendit sa réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-arene.forumotion.com/
Miyu
Humain
*Meneur de la Barque*

Miyu

Féminin
Nombre de messages : 238
Age : 30
Localisation : ¤ Partout ¤
Rang : ~~Meneur de Barque~~
Race : humain (oui oui ^^)
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Sam 21 Juil - 17:57

En accostant, Miyu affichait son sourire éclatant habituel, lequel ne trembla même pas à la vue du regard abasourdi de la demoiselle. Il produisait souvent ce genre d'effet sur les gens. Sans compter qu'il oubliait sans cesse qu'il n'était pas naturel pour une barque d'avancer sans l'aide de rames. Les rames étaient là, certes, toutes bleues toutes belles, au fond de la barque, mais elle n'effleuraient jamais l'eau. En fait, elle ne servaient vraiment que lorsque Miyu avait un problème à régler d'ordre... social. Citons en exemple une fois où un psychopathe a tenté de monter de force dans la barque ou une autre où, après avoir mené quasiment tout Ynis sur le continent pour combattre l'armée de Katsuo, celui-ci avait jugé préférable de ne point le laisser leur fausser compagnie. Dans ses cas là, la rame était une sorte d'arme pas vraiment arme, qui lui servait bien pour se défendre. Il lui suffisait de la gorger de sa télékinésie pour en faire un matériau compact.
Enfin bref, elles étaient là pour ça, puis aussi parce qu'il les trouvait jolies et qu'il avait pris le temps de les peindre et de les vernir pour leur donner cette couleur vive, éclatante. Le meneur se présenta alors à elle. Une nouvelle fois la demoiselle sembla étonnée. Elle n'en reviendrait donc pas de ce voyage.
Il écouta la raison de son étonnement avec attention et en fut fort amusé. Bien sur, il l'avait fait exprès. Certains meneurs s'amusaient à jouer l'ignorance pour ne pas mettre leurs passagers mal à l'aise, Miyu lui ne fonctionnait pas le moins du monde de cette manière.
Il répondit à la demoiselle d'un
"Parce que vous avez l'habitude d'aller chercher des gens dont vous ignorez le nom, vous?" Autrement dit, il n'avait pas répondu à sa question. Dans la logique Miyuvienne, c'était tout à fait naturel. Pour aller chercher une personne, il fallait au moins en connaître le nom. Il n'était pas physionomiste, et se méfiait tant d'un archange que du prince des ténèbres. Enfin, certes, depuis que ce dernier l'avait envoyé voler, lui avec sa barque, alors qu'il filait repasser de l'autre côté de la brume pour laisser la guerre aux guerriers, depuis qu'il avait réussi à le contraindre à jouer le combattant une fois, ce qu'il abhorrait plus que tout, il avait pour lui une certaine rancoeur.
Dans ses conditions, connaître le nom d'une personne se révèle fort utile. Et visiblement, Stellae pensait pareil.

Bref il n'avait pas besoin, à ses yeux, d'expliquer davantage le pourquoi du comment, et se contenta de sourire de plus belle.

La demoiselle grimpée à bord, le meneur bondit à son tour, répendant un peu d'eau au fond de la barque et, après un regard au continent, ce continent qu'il voyait plusieurs fois par jour sans jamais s'y aventurer, leva le petit doigt. La barque se mit aussitôt en mouvement. Une mèche du meneur vint se glisser sur ses énormes lunettes d'aviateur noires, et son sourire se posa avec douceur sur Lily. Du pied il poussa les rames pour leur faire plus de place, étant donné que la barque était vraiment toute petite sans compter que...
Par simple jeu, il s'amusait à reproduire le va et vient d'un bateau, en relâchant de temps à autre sa prise sur la barque et lui rendant son poids. Le mouvement était ainsi plus naturel et sans qe cela ne soit le moins du monde le cas, il donnait l'impression que le meneur n'était pas le moteur de l'avancée de leur petite embarcation. Il s'accouda au rebord, son sourire un peu torve et ses yeux invisibles plantés dans les grands yeux noisette de la demoiselle. N'y avait-il que de jolies filles qui se rendaient sur Ynis? Drôle de sélection naturelle... Bon il ne s'en plaignait pas, mais pour le coup il n'était pas très porté sur les blondes.

La demoiselle était sans nul doute en train de se demander ce qu'il pouvait bien fabriquer à ainsi attendre pour partir. Simplement, un meneur de barque n'était pas le capitaine d'un bateau de plaisance, et l'on ne partait pas avant l'arrivée de tous les convives lorsque l'on avait l'autorité divine d'une donzelle -diantre- sur les épaules.
A vrai dire, Miyu attendait encore un jeune homme et tant que celui-ci ne serait pas venu se joindre à eux, il ne quitterait pas l'embarcadère...

_________________

doublette de Namibe
¡¡ Catch me !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caintz
Humain
*Prêtre*

Caintz

Masculin
Nombre de messages : 16
Localisation : La ou il peut parler avec les morts
Rang : prêtre
Race : humain
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Dim 22 Juil - 19:24

Caintz marchait déjà depuis des heures, il avait quitté les montagnes ou il avait apprit à être en paix avec soi-même et à ne plus penser aux évènements du passé. Ce qui était fait était fait et il ne pourrait jamais y changer quoi que ce soit, il le savait bien, même si il aurait aimer que sa famille ne mœurs pas de façon aussi étrange, mais la vie en avait décider autrement et c’était comme ça.

La brume se levait déjà autours de lui, il s’arrêta un moment pour faire une pause, un peu essoufflé, il déposa ses bagages sur le sol et planta son épée à côté de lui puis s’assis sur un rocher et souffla un peu. Il n’était pas vraiment fatigué mais ses jambes refusaient de le porter avant d’avoir fait une petite pause. Il soupira de soulagement et fixa le ciel, celui-ci était un peu grisâtre, comme si la pluie allait lui tomber dessus. Il n’aimait pas vraiment la pluie, ça avait toujours apporter que des malheurs.

Il fini par se relever et reprit son sac, le mis en bandoulière sur son épaule et accrocha son épée à sa taille avec un fin cordage rouge puis reprit la route. Au file du temps, le soleil fini par se pointer le bout du nez et il en fut ravie, enfin! Il était temps. Il fini par apperçevoir un quai non loin de la, près de la berge. Il s’arrêta à ce moment la, comme incertain. Il sentait que c’était l’endroit ou il devait aller, la ou il trouverait peut-être la paix…mais au fond de lui, il sentait que si il embarquait la, il ne reverrait plus jamais ce monde ou il était né, était-il réellement prêt à faire ce sacrifice? À oublier tout ce qu’il avait connu pour ce nouveau monde? Il ne savait pas…il ne connaissait rien de cette endroit, seul les rumeurs et les légendes avaient conduit ses pas jusqu’ici. C’était le moment qu’il avait longtemps redouter, le moment ou il devrait couper le lien qui le retenait sur cette terre dîtes maudite mais ou il avait grandit et apprit…pouvait-il rejeter tout ça pour une terre inconnu remplis de promesse qui ne pouvaient tout aussi bien être que des chimères?…En avait-il le droit?

Il ferma les yeux et pensa. Il les rouvrit quelques instants plus tard et s’avança vers le quai ou se trouvait déjà deux personnes, une jeune fille et un garçon qui devait être le meneur de barque qui devait les conduire jusqu’à ynis witrin…Il s'arrêta devant eux et vit que la jeune fille et le garçon se trouvait déjà dans la barque.


''Bonjour...

Fit-il en s'approchant un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily (Smith)
Nymphe
*Guérisseuse*
*Apprentie Meneuse de la Barque*
Lily (Smith)

Féminin
Nombre de messages : 82
Localisation : Avec la nature
Rang : guérisseuse/ apprentie meneuse de barque
Race : dryade
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Lun 23 Juil - 16:49

Le meneur de barque devait la trouver banale, comme toutes les autres personnes qui montaient à bord de sa barque pour aller sur l’Ile, cependant le garçon se montrait courtois. Elle fut pourtant étonnée de voir qu’il connaissait son identité aussi voulut elle s’en informer. Bien sûr la réponse du jeune homme fut très perspicace mais elle ne répondait en rien à sa demande première.

« Il est sûr que par les temps qui courent il vaut mieux connaître l’identité de vos voyageurs…cependant vous n’avez pas répondu à ma question.. »

Et oui Lily était plus que têtue et ne lâcherait pas le morceau tant qu’elle n’aurait pas sa réponse. Cette caractéristique pouvait être considérée comme le pire des défauts, mais parfois cela pouvait se révéler être une vraie qualité. La jeune dryade se glissa dans la barque en forme de noix avec une légèreté qui ne fit même pas tanguer une fois la coquille qui leur servait d’embarcation. Miyu monta à son tour à bord, répandant un peu d’eau au fond. Les rames bleues posées, n’avaient pas l’air de servir énormément. Elles n’étaient même pas mouillées. Et la barque se mit aussi a suivre les mouvements de l’eau. C’est là que la jeune fille crut comprendre. Elle n’était pas sans savoir que certains avaient des dons. Et celui qu’elle avait rencontré lui avait un peu parlé des meneurs de barque. Pour cela d’ailleurs qu’elle ne fut pas surprise par sa chevelure bleue. Ce qui le rendait étrange et lui donnait l’aspect d’une mouche en revanche, c’était ses grosses lunettes rondes et bizarres. Lily ne savait pas d’où veniat telle chose, mais c’était à la fois amusant pour l’apparence mais agaçant car ainsi elle ne voyait le regard du meneur…Bien que tous deux étaient à bord, ils attendaient et ne partaient pas. Sans doute un autre individu arriverait bientôt.

« Nous attendons quelqu’un d’autre ? »


Puis elle repensa à la réponse qu’elle s’était donnée à elle même concernant l’inutilisation des rames…Elle pensa alors à ses propres dons, et espérait pouvoir vraiment les mettre à profit sur l’île. Cette passion de guérir elle l’avait déjà eut de part sa mère qui manipulait à merveille les plantes, et son pouvoir s’ajoutant à ses connaissances en médecine douce, elle ferait une parfaite guérisseuse. Du moins en était elle convaincue. Elle souhaitait plus que tout apporter du bonheur autour d’elle… Elle sourit à Miyu, et d’une voix ferme et plein de perspicacité elle lui demanda :

« Vous êtes un télékinésiste ? »

Le monde de la magie était familier à Lily qui y avait vécu toute sa vie et s’y était préparée. Aussi avait elle su observer les petits détails que d’autres n’auraient su voir. Peut être même qu’ils ne se posaient pas de question sur le sujet…Les minutes passèrent et Lily ne faisait plus attention à l’environnement extérieur. Elle fut donc surprise d’entendre une nouvelle voix ! Elle se tourna vers l’inconnu.

« Bonjour !!... », dit elle enjouée.

Mais elle ne pouvait pas faire mieux que Miyu qui devait certainement connaître son identité. Elle se déplaça un peu dans la barque pour lui laisser de la place afin qu’il s’installe à son tour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-arene.forumotion.com/
Gaou Rikiya
Humain
*Paladin*
*Gardien de l'Île*

Gaou Rikiya

Masculin
Nombre de messages : 31
Race : Humain
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Mar 24 Juil - 13:18

Au loin de la barque, plus loin que la mer, là où les arbres gigantesques se dressent pour montrer leur territoire déjà tracé par le passé une personne arrive en haut de la pente qui traverse le brouillard assez dense et continue de marcher, le bruit de pas retentit. Personne n'arrive à le voir, juste un silhouette assez sombre qui fait allusion à un ombre, à chaque fois qu'il avance son aspect physique grandi de plus en plus et il y a comme une sorte de aura sombre qui s'élargit de plus en plus. Il s'approche... Maintenant on voit les yeux grand et rond qui brille dans cette voile de brume, bientôt le corps de cette personne ne va pas tarder à être révélé.
Après quelques marches il sort de la brume, tout d'abord la tête, les yeux grand et rond qui brillaient dans l'obscurité sont que des lunettes et à travers les yeux sont vert avec ses cheveux courts aux couleurs blonds, sur sa joue droite se trouve une énorme cicatrice faite lors d'une bataille. L'aura sombre qui fait pression sur tout n'est autre que son manteau assez long qui n'arrête pas de danser avec le vent, le pantalon noir au veste ressemblant à un prêtre, les bruits qui résonnaient dans l'ombre sont causé par ses chaussures en cuir de couleurs noirs. C'est Alexander Anderson qui arrive d'un endroit qui ne connait que de la tuerie et sans pitié. Depuis qu'il marche il ne fait que marmonner, enfin voila ce qu'il dit à petit voix :


" Hum... hum........ J'ai passé un mauvais moment. Qu'est ce que j'ai mérité pour ça ? Après de longue labeur je me suis toujours battu pour sauver les gens, éliminer les impures de cette terre, mais j'ai tué beaucoup de gens, malgré si j'ai tué que dans les centaines pour moi c'est beaucoup... Aaaaah j'ai besoin d'un moment de paix, peut-être que ma Déesse à décidé de me faire passer des épreuves ? Il faut que je change, j'ai tué beaucoup de personnes et c'est assez insupportable à voir, des cadavres qui baignent dans du sang et moi je suis debout parmi eux, je suis un instrument à tuer ! Je ne trouverai pas de repos si je ne connais pas la paix... Pardonnez-moi de mes actions barbaresques, en espérant que je vous suis fidèle et je jure que je changerai ma personnalité à votre profil... Amen!"

En effet, depuis tout au long de son chemin, depuis qu'il a quitté les champs de batailles, il marche depuis un bon moment comme ça, il parle dans ça tête, en train de réfléchir sur de multiple possibilité, sur des choses que même les enfants ne pouvaient comprendre, même que de simple adultes ne pourraient traduire ce genre de chose, et lui ? Pourquoi dire autant de chose si de ce qu'il dit n'est que mystère ? En tout cas c'est son occupation.
Mais tout cela prendra fin, car maintenant il arrive au bout de son chemin, le lieu d'embarcation se trouve à quelques centaines de mètre de sa position, il le voit à travers ses lunettes, il le voit! Enfin! La voie vers la terre qui connait que de la paix est proche, le seul moyen pour s'y rendre est d'emprunter... non être invité à monter dans une barque et justement il y en a un !
Il s'approche lentement et une fois à bonne distance il voit deux hommes et une femme, mais qui est celui qui guide vers cette ile qui est pour l'instant inconnue ? C'est alors qu'il se doit présenté avant de faire quoi que se soit:


"Bien le bonjours mademoiselle et messieurs quel bon vent nous amène à nous rencontrer ! Bien pour me montrer de bon foie je me doit me présenté, je m'appelle Alexander Anderson je suis un Paladin à la recherche de la paix et amour, rien de plus..."


Eh oui, Alexander à changé de comportement pour qu'il reste correcte envers sa Déesse si il veut atteindre l'illumination, il lui fallut qu'il tue autant de monde pour qu'il comprenne enfin pourquoi tuer est mal, donc pour alléger sa souffrance il se doit bien se comporter comme un homme de paix, mais il aura bien du mal à se contrôler si il doit se battre contre des ennemies, de véritable ennemies car il ne tue pas tout le monde au contraire il essaye d'épargner autant de gens que possible. Voila ce que cet homme veut devenir, peut-être qu'il le deviendra lorsqu'il serra sur cette ile mais il doit attendre de la réponse de l'un deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyu
Humain
*Meneur de la Barque*

Miyu

Féminin
Nombre de messages : 238
Age : 30
Localisation : ¤ Partout ¤
Rang : ~~Meneur de Barque~~
Race : humain (oui oui ^^)
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Mar 24 Juil - 14:34

[bon voila on est au complet ! ^.^]


Alors elle ne se satisfaisait pas la petite sauterelle, sa réponse? Le meneur lui adressa alors un sourire plein de lumière, son regard toujours invisible. Bien entendu, elle ne satisfaisait personne, et pourtant il y mettait avec soin ce ton qui disait à quel point il s'agissait là d'une évidence... L'évidence même. Certes, il occultait dans sa réponse l'obscur mécanisme qui plantait dans son crâne le nom de la demoiselle, mais après tout, en quoi cela l'intéressait-il? Devrait-il réellement dévellopper cela? Elle était trop curieuse. Et vu son espèce de petite moue grincheuse, elle était tenace, en plus. Le meneur haussa les épaules et, afin de conclure, se contenta de répondre :
"Je suis un moine de Stellae envoyé pour te guider. Notre déesse est omnisciente et suffisamment généreuse pour ne pas laisser dans l'ignorance ses chiots."

S'ensuivit un moment de silence. Ils n'étaient pas encore au complet. Miyu patientait toujours, au calme dans la barque. La joue confortablement plantée dans le creux de sa main, il regardait presque mollement sa petite passagère. Elle attendait elle aussi. Il ne s'était cela dit pas attendu à la remarque qu'elle lui fit, ou plutot à la question qu'elle lui posa. "En effet, nous ne sommes pas encore au compet" Il lui sourit légèrement et se replongea dans une attente muette, patiente. Après tout il n'était pas à cela près, et après un aller retour déjà, il n'était franchement pas fâché de faire une pause. Mais la demoiselle ne devait pas avoir envie de laisser le silence morne qu'il instaurait s'installer, aussi le brisa-t-elle à nouveau. Le meneur leva son visage, un peu curieux et la bouche sensiblement entrouverte, avant de laisse un sourire plus large que le précédent étirer ses lèvres. Pour le coup, il ôta les lunettes, ou plutôt les souleva l'espace d'un instant, rabattant sans le faire exprès la capuche qui masquait sa crinière azurine. Le fait qu'elle se rende compte de cela rendait la petite demoiselle fort amusante. Bon ça n'était pas bien sorcier étant donné qu'il n'était pas donné à toutes les barques de se déplacer toute seules comme des grandes. Soulevant toujours ses lunettes, ses yeux bridés plus plissés encore par la malice, le jeune expatrié hocha la tête. "Oui en effet, je suis télékinésiste. Le meilleur de tous !" Frimeur ? Bien sur que oui, il ne fallait pas oublier qu'il s'agissait de Miyu. Et puis, il était plus fier de ce don qu'il ne l'aurait été de sauver un écureuil de la noyade.
Il plongea son regard dans celui de la petite créature un instant de plus avant de rabattre ses lunettes sur son nez, masquant derrechef son regard, avant d'arranger la capuche qui lui avait faussé compagnie afin de recouvrir à nouveau sa tête bleue. C'est alors que leur parvinrent une voix nettement plus virile que celle qui l'instant d'avant brisait encore le silence. Simple comme ce "bonjour" pour ainsi dire.
Le meneur tourna la tête et sourit d'un air plein de bonhommie au jeune... homme? Ah il était rare qu'il tombe sur un damoiseau plus effeminé qu'il ne l'était, avec ses traits fins. Pour le coup c'était amusant. Il leva une main et lui fit une espèce de signe d'accueil commercial avant de faire signe au jeune homme de grimper à bord.


"Je vous souhaite la bienvenue, Fowl Caintz !" Et oui, il poussait le vice jusqu'à l'appeler par son nom de famille. Cela gênait les gens, la plupart du temps, qui n'aimaient pas divulguer à des étrangers leur identité, mais aucune échapattoire avec Miyu, il était comme ça. Avec un sourire, il fit signe à Lily de lui faire une petite place afin qu'il s'installe à ses côtés. Cependant, il ne démarra pas pour autant. Un grand sourire bravache aux lèvres, comme s'il était normal de faire poireauter deux passagers. A croire qu'il était l'ancêtre de ses maudits chauffeurs de bus qui attendaient quinze minutes avant de faire démarrer un bus plein à craquer... [drame personnel lol]
A un moment, il leva le petit doigt, comme s'il écoutait quelque chose, le regard fixé sur un point éloigné dans la brume, lorsqu'une nouvelle voix plus virile encore retentit. Hochant la tête d'un air satisfait, il tourna celle-ci vers le nouvel arrivant dont l'apparence le troubla. Trois blonds à bord, eh bien était-il gâté? Mais ce qui le choqua, c'était plutôt la taille gigantesque dudit type qui allait monter à bord. Lui qui pensait l'accueillir à ses côtés, dernière place restante, redoutait de paraître ridicule à côté d'un type doté d'une telle carrure. Bon qu'à cela ne tienne, le regard toujours invisible derrière les grosses lunettes noires, quelques mèches bleues flottant paresseusement sous la caresse de la brume, sortant de la capuche, il se poussa jusqu'au rebord et s'y agrippa, avec un nouveau signe d'accueil.
"Love & Peace mon ami. Takumi Miyu pour vous servir. Bienvenue à bord ! On file pour Ynis sur le champ" Sur ce il lui indiqua d'un geste de la main de s'assoir à côté de lui.

Sitôt tout le monde embarqué, le meneur s'étira, fit craquer ses doigts puis leva la main droite et sembla balayer une poussière invisible. La barque se mit alors en route avec un légèreté étonnante quand on voyait le poids qui y était chargé en tout. Il fit pivoter la barque et, Anderson et lui face à la brume, Lily et Caintz quant à eux dos à celle-ci, poussa l'embarcation à s'enfoncer dans la masse informe de ce fauve d'eau en suspension. La brume allait d'ailleurs en s'épaissaissant, et sa douce humidité s'inflitrait partout. Bougrement agréable cette caresse !


[alors ordre de posts : Caintz > Lily > Alexander > Votre serviteur ^.^]

_________________

doublette de Namibe
¡¡ Catch me !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caintz
Humain
*Prêtre*

Caintz

Masculin
Nombre de messages : 16
Localisation : La ou il peut parler avec les morts
Rang : prêtre
Race : humain
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Mar 24 Juil - 23:29

Il venait d'arriver et non, il ne s'était pas tromper, ce qui était une bonne chose en soi. Il se serait vraiment sentit stupide si il n'avait pas été à la bonne place, enfin, ce n'était pas le cas.

La jeune fille répondit à son bonjour d'un autre bonjour enjouée celui la. Il se contenta d'un maigre sourire, il n'en avait plus l'habitude et ses lèvres s'étirèrent sans toute fois donner l'effet escompter, il retrouva son air neutre alors que le jeune homme au cheveux extravaguant l'appelait par son nom complet.

Il fit une moue, il n'aimait pas vraiment qu'on l'appelle par son nom de famille ni plus qu'on le vouvoit, il se sentait vieillir dans ces moments la, mais ce devait n'être que la politesse, il en fit donc autant de son côté.


-Merci, mais ce n'est pas la peine que vous me vouvoyez...

Il vit la jeune fille se tasser pour lui faire une place, il monta donc dans l'embarcation et s'installa calmement près de la jeune fille. Il n'était pas des plus bavard d'ailleurs, ainsi donc, resta t-il silencieux.

Le bruit des vagues qui s'abattaient doucement contre le rivage leur parvenait clairement alors que la brume envahissait l'endroit comme un nuage se créer dans le ciel.

Il ne faisait pas très claire et on avait du mal à distinguer les choses, il se demandait si le meneur serait capable de les mener à bon port, mais il ne fit aucun commentaire, ce devait être le cas.

Ils ne partirent pas tout de suite, il semblait qu'un autre voyageur les rejoindrait bientôt, il le devinait puisque l,embarcation ne bougeait pas de son quai d'amarage.

Celui-ci apparut bien vite à l'horizon, il était très grand et plutôt imposant, aussi, Caintz se contenta de le saluer d'un signe de tête.

Dès qu'il fut embarquer, la petite embarcation prit le large, coupant les flots doucement comme des ciseaux coupe du papier, sans plus de bruit et ils se dirigeaient vers l'île, endroit ou il trouverait, selon lui, la paix qu'il recherchait depuis longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily (Smith)
Nymphe
*Guérisseuse*
*Apprentie Meneuse de la Barque*
Lily (Smith)

Féminin
Nombre de messages : 82
Localisation : Avec la nature
Rang : guérisseuse/ apprentie meneuse de barque
Race : dryade
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Mer 25 Juil - 0:51

Alors qu’elle venait d’arriver, Lily se fit interjeter par son nom au complet. Ce qui l’étonna fortement comme l’on peut s’en douter ! Elle ne put alors s’empêcher de demander des explications, et de se rendre têtue. Sa réponse, bien sûr vint, mais avec beaucoup de fioritures, qu’il fallait comprendre. Elle se contenta cependant de ce qu’elle avait pu obtenir, se taisant. Un silence morne s’installa alors entre eux, un silence fort déplaisant pour la jeune fille. Elle avait l’habitude de parler, de beaucoup parler. Aussi, même si elle s’en doutait ne voyant pas la barquette bouger, elle demanda à Miyu s’ils attendaient quelqu’un d’autre. Il lui répondit à l’aide de quelques mots. Puis replongea dans un silence d’outre tombe. Le garçon n’était décidemment pas très cocasse. Encore aurait il fallut pour cela, qu’il soit bavard !

Ils entrèrent donc dans une nouvelle phase silence. Comme cela était pesant mais tout aussi reposant. Lily entendait le bruit des flots battre légèrement avec un léger bruit répétitif le long de la barque. Mais bien qu’elle s’en délectait au début, cela finit par l’agacer, aussi brisa t-elle encore une fois le silence, voulant s’assurer de sa découverte. Miyu acquiesça, mais quelle ne fut pas la surprise de la dryade en découvrant le narcissisme qui se cachait derrière ces traits à la fois fins et juvéniles.


« Et bien ! La modestie ne fait pas partie de votre vocabulaire ! »

Cependant pour elle ne savait quelle raison, le meneur avait ôté ses lunettes mouche et pour la première fois depuis son arrivée, la jeune fille avait pu percevoir le regard par ailleurs pénétrant du meneur. Puis un nouvel arrivant fit son apparition. Comme pour elle Miyu l’appela par son nom. Il avait l’air de s’amuser à jouer les connaisseurs. Mais la surprise fut de savoir que c’était un jeune homme qui venait de les rejoindre. Ses traits étaient tellement efféminés !! Jamais elle n’aurait dit un garçon. Elle ne laissa pourtant pas voir cela et lui souhaita le bonjour d’une voix joyeuse. C’est alors que Miyu fit signe à Lily de se déplacer pour laisser de la place au nouvel arrivant. Ainsi, elle se décala du côté de l’eau. Et encore, ils attendirent. Il s seraient donc trois passagers. Elle se demandait qui pouvait bien être le dernier et n’eut pas longtemps à attendre pour cela. Lily avait vu les deux garçons faire signe, mais cachée par Caintz, elle ne put rien voir pendant longtemps. Cet obstacle lui fut bien vite ôté, car avant même qu’il ne soit à leurs côté, elle vit un géant arrivé ! Waaa, qu’il était grand. Elle se sentait réduite au plus petit insecte que l’on écrabouille aussi facilement qu’un microbe.

« Enchantée Alexander Anderson ! Moi c’est Lily… »,
lui dit elle un fois que les deux autres garçons l’eurent salué.

Puis Alexander vint littéralement se tasser aux côtés de Miyu qui avait d’ailleurs l’air ridicule à côté de cette gigue ! Et ils partirent enfin, naviguant vers leur destinée. Lily elle, se sentait un peu seule au milieu de ces trois garçons. Et toute petite aussi, si ce n’est plus avec Alexander…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-arene.forumotion.com/
Gaou Rikiya
Humain
*Paladin*
*Gardien de l'Île*

Gaou Rikiya

Masculin
Nombre de messages : 31
Race : Humain
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Mer 25 Juil - 12:20

Bien que tout le monde soit accueillant le jeune homme aux cheveux bleutés avec ses paires de lunettes sombres et assez élégant qui y vont assez bien sur lui. Il s'assoit donc à côté de Takumi Miyu le meneur, en face se trouve les deux jeunes, une fille qui se nomme Lily et l'autre jeune ne semble pas vouloir dire son nom mais qu'importe il les voit et ensemble ils sont assez mignons.
Bien après que tout le monde soit installé à leur place la barque s'écarte du quai un peu délabré recouvert de moisissure, le brouillard recouvre encore les lieux et ne semble pas vouloir disparaitre pour que personne ne sache la position de cette ile ? C'est bien possible. Mais ce n'est pas ça qu'il intrigue le plus mais c'est plutôt que ce petit bout de bois flottant bouge tout seul et semble savoir où aller, elle est enchanté ou contrôler par ce meneur ?
Comme ils se trouvent en plein milieu de l'eau il est préférable de ne pas se jeter dans l'eau.
Et voila la barque continue le chemin tout seul à sa destination, mais pendant ce temps personne ne parle, c'est assez silencieux. Mais pourquoi pas briser ce silence ? Comme lui et les restes des passagers vont se rendre sur l'ile où règne que la paix alors pourquoi pas se connaitre un peu mieux ? C'est alors qu'il décide de briser ce silence :


"Alors ? Pourquoi vous ne parlez pas ? sur cette eau il n'y rien de monstrueux qui viendraient nous déranger ? Nous allons sur l'ile où la paix est le maitre mot alors pourquoi pas parler sur nous pour mieux se connaitre ?"

Mais pour l'instant personne parle, il n'y a que le légère bruit d'eau qui frappe contre la coque de la barque, à par ça ce n'est que du silence et comme il a l'habitude de parler tout seul il devrait en profité avec les autres, c'est pourquoi il retente :

"Bien... Alors Je commence, comme je vous l'ai dit je suis un paladin à la recherche de la paix...J'ai grandi avec mes parents, c'était une belle vie, j'ai hérité de la volonté de fer de mon père et de la générosité de ma mère. J'ai grandi dans une monastère et je me suis entrainé à l'art de la guerre pour porter l'honneur de mon père puis j'aime bien m'occuper des enfants et de leur faire apprendre la vie que ma mère m'a enseigné. Au cours de ma vie je ne connaissais que des combats, pas de la paix, je n'ai jamais de repos, depuis que mon père est mort j'ai quitté le monastère et je me suis battu pendant longtemps sur le champs de batailles, j'ai vaincu beaucoup de gens mais pas les tués, la générosité de la mère est plus fort que tuer, mais au fil des temps j'ai fini par oublier ce que c'est d'être gentille envers les autres et par la suite je ne suis qu'un machine à tuer, j'ai ôté plusieurs vie et même si ce ne sont que des bandes de pillards ou de monstres certains ont de l'avenir et moi je leur ai privé de leur futur, je tue sans pitié et je n'ai pas eu de regret. moi qui est le fidèle serviteur de ma Déesse je pense que j'ai fait des erreurs, j'ai cherché un lieux de tranquillité afin que je puisse apprendre ce que c'est la paix et c'est alors que j'ai connue cette ile il y a pas longtemps et donc j'ai décidé de m'y rendre là-bas, et vous me voyez parmi vous... Bien maintenant que j'ai raconté un peu de ma vie et la raison que je veux me rendre sur cette ile"


Voila sa version de son histoire, en global. Il n'en dit pas plus sur sa face caché sous peine que les autres vont prendre de peur et faire quelque chose contre lui et donc il le garde que pour lui, tout en essayant d'oublier ce que c'est que de se battre, enfin si il y arrive... Pour l'instant il n'y a personne qui parle, peut-être qu'ils hésitent ou n'ose pas parler mais en tout cas pour lui cela fait du bien d'en parlé car ça lui à aidé à s'intégrer avec quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyu
Humain
*Meneur de la Barque*

Miyu

Féminin
Nombre de messages : 238
Age : 30
Localisation : ¤ Partout ¤
Rang : ~~Meneur de Barque~~
Race : humain (oui oui ^^)
Date d'inscription : 07/06/2006

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Mer 1 Aoû - 2:44


[navrée pour cet affreux méchant retard... ^^"]


Le meneur regarda les jeunes hommes s'installer les uns après les autres avec un regard satisfait. Même sous le poids du gigantesque homme venu le ridiculiser alors que l'autre morveux efféminé prenait place aux côtés de Lily, la barque n'esquissa pas le moindre oscillement. Un jeu d'enfant pour la télékinésie du meneur que de tenir sous le poids de quatre personnes. Il plongea son regard, toujours masqué par les énormes lunettes d'aviateur qu'il avait de plantées sur le museau dans celui du jeune homme en face de lui, et hocha la tête avec un sourire bravache sous sa capuche immaculée.

"J'en suis fort aise, vouvoyer les gens ôte toute cette intimité si délectable qu'apporte une plus grande proximité"
A vrai dire, il s'en foutait royalement, mais le dire était d'un goût très fin, et il trouvait décidément à ces mots qu'il prononçait souvent un charme tout à fait appréciable. Ces mots faisaient de suite plus distingués qu'un simple tutoiement sans la moindre décoration verbale pour le souligner. Le meneur porta ensuite un regard intéressé sur le colosse, à côté de lui, obligé pour ce faire de se tortiller pour le voir correctement, et de pied en cap, surtout. Il écouta sa proposition et finit par hocher la tête en signe d'approbation à ce qu'il leur faisait miroiter d'occupations. Oh oui oh oui ça c'était un jeu sympa, raconter sa vie à de parfaits inconnus sans doute torturés et dépressifs. Aussi le meneur redoubla-t-il d'intérêt et d'écoute pour le grand blondinet.
Il retint sous son crâne bleu quelques motsp par-ci apr là tels que "combats" "tuer" "armes" "mère" "paix" et d'autres petites conjonctions venues rendre plus ou moins cohérent aux yeux du crâne de piaf qu'était le meneur ce discours. En clair, l'homme était son opposé en de forts nombreux points. Mis à part son côté bavard. Bon le meneur ne lui ferait pas la remarque, car bien que stupide, il n'était pas pour autant totalement irrécupérable, et même si son pouvoir, sa maîtrise, sa force lui auraient permit sans soucis de tenir tête à un colosse pareil, il n'avait pas l'intention le moins du monde d'affronter qui que ce soit. Aussi se contenta-t-il de hausser les épaules avant de prendre la parole à son tour.


"C'est une très bonne idée tout ça, glissa-t-il d'une voix suave, je vais me présenter à mon tour, alors"
Et sur ce il s'accouda au rebord de la barque qui voguait tranquillement jusqu'au coeur de la brume, toujours livrés à sa douce caresse.
Il n'était pas tant loin que cela de l'endroit où il conviendrait de lever la protection, aussi opta-t-il pour un récit assez expédié et rapide.
"Alors, Takumi Miyu, je viens bien évidemment du pays du soleil levant, du saké et d'autres merveilles de la natures. La baie d'Osaka plus précisément. J'y ai vécu une petite vie somme toute plutôt cool, avec un père gentil, une mère ambitieuse, j'y ai grandit, fait grandir un pouvoir marrant, mon père étant marin il a failli se noyer et avec lui ma sensibilité. Je me suis adonné à la musique et suis à présent un musicien de fou, j'ai fais léviter l'intérieur de ma mère et ait fui Osaka suite à cela. L'idée n'était pas très bonne j'en conviens.
Donc euh, je suis venu ici, pour m'amuser, et trouver un coin où jouer avec ma télékinésie n'aurait pas provoqué de hurlement déchirés, je n'ai jamais touché une arme de ma vie et ne me défend qu'à l'aide de ma télékinésie et, si je me trouve face à un bourrin criblé d'armes, d'une rame... boostée. J'ai une aversion pour le combat, le meurtre, les armes et tout ce qui s'en rapproche, je trouve ça inispide. Sinon, ben je vais vous demander de ne pas bouger d'un pouce et de garder le silence, surtout"


Il avait dit tout cela d'une traite et d'une voix monocorde, presque lassée, alors qu'il n'en était rien. Il aimait bien affecter ce ton là, il le trouvait amusant. Tout ce qui était amusant était d'or, tout ce qui était d'or brillait. Miyu devait avoir en lui un peu de cet esprit futile et rococo des morveuses attachées à des pacotilles reluisantes. Le meneur se tortilla sur le banc, poussant un peu de l'épaule Alexander pour le contraindre à lui laisser davantage de place. Il rabattit alors en arrière sa capuche d'un blanc pur, laissant des mèches légères virevolter dans sa nuque, paresseusement soulevées par la brume. Il saisit ensuite de ses doigts agiles le haut de ses lunettes et les abaissa pour les laisser autour de son cou. Il s'installa ensuite dos à ses passager, s'agenouillant sur le banc à côté d'Alexander, ce dernier lui ayant fait un peu de place. A genoux sur le banc, il avoisinait la hauteur de l'homme... Etait-ce franchement flatteur pour le jeune asiatique?

Il ne s'y intéressa pas et, les bras le longs du corps, il ferma les yeux. Il laissa tout d'abord agir le magnétisme de son corps bouffi d'énergie mentale. Alors que celle-ci était étrangère à toute forme de vie, elle était en revenche très sensible à la matière. La brume, la pierre, l'eau... Il sembla s'offrir, le torse sensiblement bombé à cet élément volatile. Agitée par sa présence, aussi émoustillée qu'une jouvencelle face à un bel homme nu, la brume s'en vint pénétrer chaque espace vide de son corps, replis de son imper, sensuelles fossettes de ses épaules ou de son cou, creux sous ses cheveux azurins, derrière ses oreilles... Son visage, ses yeux clos, sa bouche entrouverte... Tout y passa comme une pièce de boeuf passait à l'examen avant d'être vendue. La brume était donc bel et bien vivante, ici. Mieux encore elle le reconnaissait. Ca n'était le cas que de très rares personnes. Les autres meneurs se contentaient bien souvent de la soulever sans plus de cérémonies. Mais Miyu procédait avec elle avec la même délicatesse que s'il eut à soulever les jupons d'une pucelle. Il prenait son temps, avant pas à pas pour ne pas la déranger.
Finalement, son souffle accéléré se transforma en voix. Une voix qui, bien qu'elle était la sienne, toujours redoutablement douce et à peine cassée, basse, avait des accents complêtement étranger à tout ce qui n'est pas meneur de barque. Pour preuve, les prêtres eux mêmes ou bien les êtres qui, comme Emma ou Leia, étaient investis de grandes missions n'en étaient pas capable. Ce langage était impossible à retenir pour qui n'avait pas le don du meneur. Incantations insaisissable, sans lien apparent, une suite désordonnée et mélodieuse de sons allant se couler sur l'eau avec la rapidité et la souplesse d'un reptile.

La brume se figea alors puis, comme parcourue de spasmes organiques, s'agita devant lui. Sa voix n'avait de cesse de s'écouler entre ses lèvres teintées d'un ineffable sourire, alors que le fauve d'eau en suspension, petit à petit, se repliait sur lui-même à la manière des rideaux d'un vieux théâtre. Finalement, la brume se massa à l'arrière de la barque, alors dans le dos de Caintz et Lily. Avec un soupir, la voix de Miyu s'éteignit, d moins cette voix aux accents mystiques qui semblaient si étranges de sa bouche, puis il se tourna vers les jeunes gens, et vers son adorable copain de colosse, avant de se rasseoir gentiement à ses côtés. Là, il leva le petit doigt et de nouveau la barque pivota pour le remettre à l'arrière de celle-ci, donc face à l'île. Les deux autres n'auraient qu'à se tourner pour la voir sans problème, et éventuellement se présenter comme le grand gaillard et le meneur l'avaient fait avant l'incantation. Celui-ci dit donc simplement
"Bienvenue à Ynis Witrin" avant d'observer un silence presque religieux face aux splendeur de l'île. Non pas qu'il y soit encore sensible, à force, mais il laissait les gens le savourer comme ils le désiraient. Ce grand tapis d'arbres émeraudes, ces tours de verres, perçant en leur centre, la mystérieuse foret, la falaise que l'on appercevait de là... et derrière le volcan que l'on devinait à peine... Cette grève de sable cristallin et surtout, surtout cette lumière éclatante qui, divisée en myriades de flèches luisantes par les toits de la tour de verre, s'enfonçant dans l'eau tout autour d'eux, laissant dans leur sillage une orbe de lumière pailleté. Bref, un magnifique décors de polly pocket, très colorés, lumineux, grandiose, écrasant, tout à fait admirable. Le meneur, la joue dans la main, attendait les présentations de Lily et Caintz... mais sans doute étaient-il par trop absorbés par l'île pour cela.

[Pour information, histoire que ça soit bien net, ils se trouvent encore sur l'eau et à ce moment là ne sont pas encore près de débarquer. Ils sont à mi-chemin entre le continent et 'île, tout juste au niveau de la barrière de brume. Voila, donc je ferais encore un post avant de vous débarquer ^.^]

_________________

doublette de Namibe
¡¡ Catch me !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caintz
Humain
*Prêtre*

Caintz

Masculin
Nombre de messages : 16
Localisation : La ou il peut parler avec les morts
Rang : prêtre
Race : humain
Date d'inscription : 22/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Ven 3 Aoû - 19:57

(désolé, pas pu répondre à cause de ma job! )

C'était étrange, cette façon qu'avait la petite barque d'avancer, mais bon, il ne cherchait pas à découvrir pourquoi, à quoi bon? Néanmoins, il eu la réponse à sa question silencieuse qui passait et repassait dans sa tête. Il ne disait rien, gardant le silence qui l'avait accompagner le long de sa route jusqu'ici. D'ailleurs, pourquoi le briser? Il y en avait d'autres qui le faisait déjà.

Caintz ne fit pas vraiment écoute du récit de leur meneur mais y porta la moitié de son oreille, ce pouvait être intéresant. Cependant, son regard fixait quelque chose d'autre, la brume qui les entourait et qui perlait de petite goutte leurs habits, le clapotit de l'eau qui résonnait comme une douce musique, et surtout, la tranquillité, le calme et la paix qu'il ressentait en ce moment.

Étais-ce simplement du au fait qu'il arrivait à bon port, qu'il avait atteint le but fixer? Il l'ignorait, mais il sentait qu'il allait peut-être réaliser le rêve d'un autre trop vieux pour faire le long voyage. Il y repensait, et y repensait encore, ignorant de quoi serait fait demain et si il verrait demain.

Vivre au jour le jour comme lui disait son maître.

Son histoire à lui était bien simple, certainement banale, le meneur devait en avoir entendu des centaines. Il avait perdu sa mère et sa soeur dans une attaque de sanglier géant, son père était mort lors d'une explosion de magie, deux sorciers se faisait duel. Il s'était enfui et était devenu prêtre après avoir rencontrer un vieil homme.

Une petite histoire à ne pas pleurer, rien de bien grand ni de chevaleresque...pas d'épée ou de sang, seulement des prières entendu et réciter à voix basse dans un vieux monastère de montagne...De petits rituels tout simple, deux ou trois conversations avec les esprits et les morts...

Il tourna sa tête blonde vers Alexander, puis vers la jeune fille et finalement vers le meneur puis demanda, presque dans un murmure.

-N'y à t-il pas une seule histoire heureuse en ce monde?

Quand on recherche l'exil, c'est toujours parce que l'on veux fuir ou s'échapper, ou bien, parce que l'on à été banni, y en à t-il que ce fut par choix? Même si ils étaient heureux, ils s'en sont aller? Il ne savait pas si de belles histoires exisait encore aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily (Smith)
Nymphe
*Guérisseuse*
*Apprentie Meneuse de la Barque*
Lily (Smith)

Féminin
Nombre de messages : 82
Localisation : Avec la nature
Rang : guérisseuse/ apprentie meneuse de barque
Race : dryade
Date d'inscription : 19/07/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau monde   Sam 11 Aoû - 16:59

Lily, surprise par l'arrivée du géant Alexander et par celle de Caintz, n'avait pas parler à part pour leur souhaiter la bienvenue. Ensuite elle s'était tue, n'ayant rien à dire et surtout n'aimant pas être serrée au milieu de tant de monde, qui plus est des hommes et des inconnus. C'était le genre de personne innocente qui n'aimait pas la violence mais qui savait tout de même se méfier des gens. puis elle était tout aussi prise dans l'observation de cette barque qui avançait toute seule comme par magie. Mais elle savait à présent que cela était dut au pouvoir du meneur de barque.

Complètement ailleurs, elle entendit à peine le récit de la vie des jeunes gens, mais elle saisit par contre tout à fait qu'il ne fallait plus bouger. Elle observa bien comment Miyu agissait à partir de là, car elle aussi devrait faire preuve de savoir faire lorsqu'elle prendrait ses fonctions d'apprentie meneuse. Le jeune homme s'agenouilla sur le banc à côté d'Alexander et leur tourna le dos. Puis il entama une incantation, qui a avait un son plus que mélodieux. Et ce petit rituel ouvrit un chemin dans la brume qui les encerclait jusqu'à présent. Le spectacle était magnifique. La brume passa complètement derrière Caintz et elle même.

Lorsque cela fut fini, il leur souhaita la bienvenue à Ynis, et soudain, Lily fut ramenée à la réalité, quittant le meneur des yeux, par Caintz qui posa une question bien étrange. En effet, il était clair que la plupart des gens qui trouvaient refuge sur cette île cachée, ne le faisaient pas, à première vue, par plaisir, mais parce qu'il avaient un quelconque passé plus ou moins douloureux.douloureux. La jeune dryade fit alors non de la tête et comme Alexander et Miyu l'avaient fait, elle se sentit obligée de raconter, cependant brièvement, son histoire.


"Je m'appelle Lily, et je vient d'une cité de nymphes du nom d'Aldérante. J'avais une vie des plus agréable et j'allais fêter mes 18 printemps lorsque nous avons été attaqués par des démons qui ont réussit à percer notre muraille invisible par on ne sait quel moyen. Personne ne survécut à part un petit groupe et moi même. Après cela nous avons fuit. J'ai laissé le groupe dans une cité voisine et pour ma part je me suis dirigée vers cet endroit que j'ai trouvé grâce à mes parents et à un îlien. C'est lors de cette attaque que j' ai découvert mes pouvoirs et que je suis devenue orpheline..."

Lily laissa le silence s'installer, elle pensait en avoir suffisamment dit sur elle pour l'instant...

_________________

Doublette d'Arwana!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-arene.forumotion.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cellier: Nouvel Arrivage!
» Un nouveau monde[Postez vos screen 2.0]
» info sur Two piece
» Shogun Kingdom : Un nouveau monde pour les brigands des RR ?
» Les aventuriers du Nouveau Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin: L'île cachée :: *~~*L'Arrivée*~~* :: L'Embarcadère-
Sauter vers: